Share on Facebook

Les 10 aéroports les plus impressionnants au monde

Une escale ou un retard de vol peuvent s’avérer amusants dans certains aéroports internationaux. Des cours d’artisanat au mini-golf en passant par le jacuzzi, les aéroports les plus passionnants du monde représentent des destinations en soi.

1 / 10

1. L’aéroport de Munich, Allemagne

En passant par Munich, les amoureux de l’aviation peuvent profiter d’un tour en arrière-scène pour apprendre comment fonctionne l’aéroport. Les visiteurs peuvent également voir trois avions historiques et un hélicoptère de sauvetage à la retraite, monter sur une passerelle de 28 mètres de haut pour observer de près les décollages et les atterrissages, et regarder des films sur l’aviation dans le cinéma de 60 places de l’aéroport. Les voyageurs peuvent également tuer le temps d’une escale sur un parcours de mini-golf de 18 trous, jouer à l’arcade ou même se faire nettoyer les dents à la clinique dentaire de l’aéroport. On peut aussi y consulter différents professionnels de la santé, dont un service de sage-femme, de même que des cabinets d’avocats et de comptables qui travaillent à l’aéroport.

2 / 10

2. L’aéroport international d’Incheon, Corée du Sud

Les 96 000 voyageurs qui transitent chaque jour par  Incheon y découvrent une introduction complète à la Corée du Sud, sans même quitter l’aéroport. Faites le tour du musée de la culture de Corée pour y voir une collection d’objets couvrant 5 000 ans d’histoire. Les visiteurs peuvent également assister à un spectacle de danse de masques ou apprendre à faire de l’artisanat traditionnel, comme des cerfs-volants et des broderies, dans la zone d’expérience culturelle traditionnelle coréenne. Pour une expérience apaisante, promenez-vous dans l’une des sept expositions de jardin astucieusement conçues.
(Photo, gracieuseté de DG-Jones/Flickr)

3 / 10

3. L’aéroport international de Hong Kong, Chine

Il est facile de comprendre pourquoi Hong Kong International a remporté le prix de l’aéroport de l’année 2011 aux World Airport Awards. Les 50 millions de personnes qui transitent par ici chaque année peuvent voir un film au 4-D movie theatre (qui propose une expérience de visionnement « multisensorielle »), frapper quelques balles au Sky City Nine Eagles Golf Course à l’aérogare no 2, ou apprendre à piloter un avion dans un cockpit de simulation à l’Aviation Discovery Centre. On peut même y faire du ski au  iSports, un établissement qui offre des simulations de performances sportives.

4 / 10

4. L’aéroport Changi, Singapour

Après un long vol vers Singapour, les voyageurs peuvent se détendre dans une piscine de style balinais ou dans un jacuzzi, s’entraîner au gymnase de l’aéroport ou prendre un verre et assister à une performance musicale en direct au bar musical de l’aéroport. Celui-ci dispose également d’un paisible jardin de papillons et d’un « jardin parfumé » qui abrite 15 espèces de plantes et d’arbres aromatiques. Les passagers peuvent se divertir d’un film gratuit à l’un des deux cinémas de l’aéroport, ou dans la salle Xbox Kinect. Des cabines de visionnement MTV et un toboggan intérieur de 12 mètres de haut procurent des distractions pour les enfants pendant les retards de vol.

5 / 10

5. L’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, Pays-Bas

On ne manque pas de choses à faire à Schiphol, le cinquième plus grand aéroport d’Europe. L’installation abrite le musée Rijksmuseum Amsterdam Schiphol, une annexe du célèbre musée d’art du même nom situé dans le centre-ville d’Amsterdam. Les passagers qui en ont terminé avec le contrôle des passeports peuvent voir gratuitement la collection d’œuvres de maîtres hollandais du musée. Les passagers peuvent également tenter leur chance au casino de l’aéroport. On peut aussi se marier à Schiphol. Les couples peuvent choisir parmi quatre différents forfaits de mariage, y compris une cérémonie de style 1930 célébrée dans un avion militaire Dakota.

6 / 10

6. L’aéroport d’Auckland, Nouvelle-Zélande

Plus de 70% des visiteurs de la Nouvelle-Zélande entrent au pays par l’aéroport d’Auckland. En tant que principale porte d’entrée du pays, l’aéroport propose des attractions culturelles comme un lieu de découverte des traditions des Maoris appelé Mare, qui expose des sculptures et des textiles maoris très élaborés. Mais l’aspect le plus intéressant de l’aéroport d’Auckland pourrait être ses initiatives vertes. Le toit de la zone des arrivées internationales est constitué de 300 mètres carrés de panneaux solaires qui alimentent l’éclairage et les toilettes publiques. Dans cette même zone, les tours de refroidissement du système d’air conditionné sont alimentées par un dispositif de captation et de recyclage des eaux de pluie. On propose également un stationnement prioritaire pour les voitures éco énergétiques.

7 / 10

7. L’aéroport international de Kuala Lumpur, Malaisie

Cet aéroport qui voit passer 25 millions de passagers chaque année, a été conçu dans le respect environnemental de la forêt tropicale qui l’encadre. Non seulement est-il entouré d’une verdure luxuriante, mais, avec la coopération de l’Institut de recherche forestière de Malaisie, une section de la forêt tropicale a également été transplantée dans l’aéroport pour l’intégrer pleinement à son environnement. Si vous voyagez par affaires, cet aéroport a tout ce dont vous avez besoin pour travailler durant votre escale. Le Plaza Premium Lounge propose des services de secrétariat, de courriers et des salles de réunion. On trouve même sur place un bar à oxygène et un buffet chaud pour rester énergique. Lorsque votre travail est terminé, détendez-vous au Centre de massage et de réflexologie.

8 / 10

8. L’aéroport international de Denver, Colorado, É.-U.

Conçu pour rappeler les sommets enneigés environnants, le toit de l’aérogare principale de cet aéroport est fait de fibre de verre revêtu d’une couche de téflon aussi mince qu’une carte de crédit. On retrouve d’autres éléments de conception unique à l’intérieur, notamment avec la collection de 30 pièces d’art public de l’aéroport. Pendant la construction, les artistes et les architectes ont travaillé ensemble pour intégrer les œuvres d’art dans la conception de l’aéroport. Parmi les points forts : une installation appelée Cloudscape, constituée de sculptures de nuages qui font de 16 à 40 pieds de haut et la sculpture d’un mustang bleu avec des yeux rougeoyants. L’aéroport accueille aussi des expositions temporaires d’art contemporain.

(Photo, gracieuseté de Denver International Airport)

9 / 10

9. L’aéroport international de San Francisco, Californie, É.-U.

Cet aéroport a été conçu en ayant les enfants en tête : il y a plusieurs distractions pour tenir les jeunes voyageurs occupés. L’AirTrain de l’aéroport, en service 24 heures par jour, transporte les passagers entre les aérogares, mais il procure également une vue agréable sur les pistes. On peut y explorer trois aquariums, des aires de jeux interactifs, un musée de l’aviation, une bibliothèque et environ 40 expositions annuelles tournantes à travers les aérogares qui présentent des sujets comme la Pacific Coast Baseball League et la télévision à l’ère de l’antenne. Si ça n’est pas suffisant pour garder les petits occupés, les voyageurs peuvent aussi louer des films et des lecteurs DVD portables à utiliser dans l’aéroport.

(Gracieuseté de AGrinberg/Flickr)

10 / 10

10. L’aéroport international de Zurich, Suisse

Une aire de conservation de la nature située entre deux des pistes de l’aéroport de Zurich est le foyer de diverses espèces locales de faune et de flore. Si vous avez du temps à tuer entre deux vols, procurez-vous une paire de bâtons de marche nordique ou une bicyclette au centre de location d’équipements sportifs de l’aéroport et explorez les environs. Vous pouvez également sauter dans un autobus pour une visite commentée de l’aéroport, y compris la zone de cargaison, les hangars et un atelier d’entretien. Si vous préférez vous détendre à l’intérieur, louez une salle de séjour équipée d’une télévision, d’un appareil à nettoyer les chaussures et d’un service de réveil. Les voyageurs peuvent aussi payer pour se blottir dans une chaise longue sous une couverture de laine le temps d’une courte sieste.

(Photo, gracieuseté de brokendwarf/Flickr)