Share on Facebook

8 attractions passionnantes au Colorado

L’État du Colorado se caractérise par d’immenses dunes de sable, des vestiges de civilisations indigènes américaines et la splendeur des Rocheuses. Voici 8 attractions intéressantes à visiter dans le « Centennial State ».

1 / 2

1. La Trail-Ridge Road, Rocky Mountain National Park

Emplacement : Estes Park

Avec plus de 8 miles à parcourir au-dessus des 11 000 pieds et une altitude maximale de 12 183 pieds, cette route panoramique qui traverse la ligne de partage des eaux aux États-Unis est le chemin pavé en continu le plus élevé de tout le pays.

Coupant au travers du Rocky Mountain National Park, la route offre une vue spectaculaire sur des sommets majestueux, des gorges profondes et des falaises rocheuses. Durant le printemps et l’été, des étendues de fleurs sauvages alpines apparaissent sur la toundra au-dessus de la limite forestière; les vibrantes couleurs de l’automne contrastent avec les pins bordant les affleurements rocheux et les lacs ombrageux. La faune abonde à l’année. Il est toujours possible d’observer des orignaux et des mouflons, ou d’apercevoir les petits habitants des forêts dans les vallées fluviales à proximité de l’autoroute. L’air pur et l’immobilité silencieuse sont des attractions supplémentaires, sans oublier les excellentes installations récréatives du parc. 

Le parc est ouvert toute l’année. La route est ouverte de la fin mai à la mi-octobre. Il y a des droits d’entrée.

Plus d’infos : nps.gov/romo; (970) 586-1206

(Photo : Une vue du Rocky Mountain National Park

 

2. Le Colorado Railroad Museum

Emplacement : 17155 W 44th Ave, Holden

Les amateurs de chemin de fer peuvent vivre un voyage nostalgique dans le temps au musée ferroviaire du Colorado. Fondé en 1959 pour préserver les premiers chemins de fer de montagne du Colorado, avec plus de 100 locomotives et wagons, ce musée possède la plus grande collection de matériel pour voie étroite ayant roulé dans l’ouest des Rocheuses.

Sur un site de 15 hectares, la gare du musée est une réplique d’une gare de 1880 avec des expositions sur l’histoire colorée du chemin de fer du Colorado. On peut y voir des voies avec des wagons historiques et la circulaire Cornelius Hauck Roundhouse, une installation moderne pour restaurer des locomotives, mais conçue pour ressembler à une rotonde des années 1900. À l’extérieur, on retrouve une plaque tournante Armstrong, permettant à un seul homme de faire tourner une locomotive en manipulant un levier. Vous pouvez monter à bord des locomotives, des voitures et des wagons de queue.

Ouvert tous les jours de l’année sauf les jours fériés. Il y a des droits d’entrée.

Plus d’infos : http://www.coloradorailroadmuseum.org/; (800) 365-6263; (303) 279-4591

 

3. Le Tower Museum

Emplacement : 30121 Frontage Rd, Genoa

Une des premières choses que cet original musée de 22 salles propose au visiteur est un curieux étalage de quelque 20 000 objets. Quiconque peut en identifier 10 de suite se fait rembourser son droit d’entrée. Toutefois, il y a peu de gens de notre époque qui peuvent identifier des objets comme un support pour fouet de calèche, une rumination de bison ou un couteau de poche appelé magician’s knife. Mais c’est amusant d’essayer et c’est une excellente introduction à la nature véritablement excentrique de la collection.

La tour en bois de 75 pieds et l’informe complexe de salles rocheuses à sa base sont une idée originale de C.W. Gregory, parfois connu sous le nom du P.T. Barnum du Colorado. Il a construit cette haute structure pour attirer les visiteurs et l’a surnommée « la tour des merveilles du monde ». Par temps clair, elle offre une vue spectaculaire sur 6 des États américains.

Toutefois, les principales attractions du musée sont ses collections d’objets archéologiques, d’objets anciens et de bizarreries. Il s’agit notamment d’os de bison vieux de 75 000 ans, de 20 000 pointes de flèches d’indigènes américains, de 1 000 peintures exécutées par la princesse sioux, Ravenwing, et d’une collection de vieilles armes à feu.

Ouvert à l’année. Il y a des droits d’entrée.

Plus d’infos : (719) 763-2309 

 

4. Le musée Dinosaur Journey

Emplacement : 550 Jrassic Ct, Fruita

Il y a plus de 140 millions d’années, des créatures colossales vivaient sur les chaudes et humides plaines de ce qui est aujourd’hui l’Ouest américain. Au fil du temps, ces bêtes monstrueuses ont été piégées et enterrées sous de nombreuses couches de roches sédimentaires, mais leurs ossements ont survécu sous forme de fossiles.

Aujourd’hui, la ville de Fruita, brillant bijou de la région de l’ouest du Colorado et du nord l’Utah qu’on appelle le « Diamond Dinosaur », est célèbre mondialement pour la richesse de ses sites de fouilles de dinosaures.

À seulement 30 miles au nord-ouest du centre-ville de Grand Junction, sur l’autoroute I-70, les explorateurs trouvent leur chemin vers le musée Dinosaur Journey. Les visiteurs peuvent voir des ossements authentiques de stégosaures, d’allosaures et d’autres espèces disparues depuis longtemps. On peut aussi visiter un laboratoire de paléontologie où des scientifiques travaillent à la restauration de fossiles.

L’aventure continue sur les pistes de dinosaures situées à proximité. Riggs Hill, une piste d’un mile de long, indique l’emplacement où fut trouvé le premier brachiosaure au monde. Dinosaur Hill, un sentier d’un demi-mile, relate l’épopée de l’apatosaure qui mesurait 70 pieds de long. La Trail Through Time, situé dans la réserve naturelle de Rabbit Valley, à environ 17 miles à l’extérieur de Fruita, expose un squelette de camarasaure et un aperçu de sa vie active. Pour les passionnés de dinosaures ou pour ceux qui sont tout simplement plus curieux (et aventureux), il existe une expédition de 5 jours qui offre un cours intensif sur la géologie et une expérience pratique d’excavation. Vous pouvez vous inscrire au musée ou appeler au (888) 488-DINO.

Ouvert à l’année. Il y a des droits d’entrée.

Plus d’infos : dinosaurjourney.org; (970) 858-7282 

2 / 2

5. Le Bishop Castle

Emplacement : 12705 CO-165, Rye

Sur un flanc de montagne au cœur du Colorado, un château gothique se dresse subitement vers le ciel. Ses murs sont percés de fenêtres et ses grandes tours, supportées par des arcs-boutants, lui donnent l’allure d’un monument médiéval. Une tête de dragon, « gargouille moderne », souffle la fumée d’un feu de cheminée, plus pour accueillir chaleureusement les visiteurs d’aujourd’hui que pour éloigner les mauvais esprits. 

Depuis presque 40 ans, Jim Bishop a recueilli et assemblé plus de 1 000 tonnes de pierre et d’acier pour créer son château et il n’a pas encore terminé. Selon Jim, ce projet de construction réalisé par une seule personne, le plus grand au pays, est son hommage aux acharnés travailleurs américains dont le foyer est leur château. Les visiteurs peuvent l’explorer et vivre l’aventure à certains endroits, car la visite se poursuit par le biais des passerelles en fer forgé perchées dans les chevrons.

Ouvert à l’année.  

Plus d’infos : (719) 485-3040

(Photo : le Bishop Castle; photo de Hugo90/Flickr Creative Commons

6. Le Colorado National Monument

Emplacement : Rim Rock Dr, Fruita

L’immensité sauvage et la beauté de cette série de canyons et de mesas ont été préservées grâce aux résidents de Grand Valley dirigés par John Otto, un non-conformiste du tournant du siècle qui a fait campagne sans relâche pour l’établissement d’un parc national.

Sculptée par des crues soudaines, le gel et le dégel, l’eau de pluie et le vent au cours de millions d’années, les magnifiques formations de grès orange, jaune et rouge peuvent non seulement être appréciées par les campeurs et les randonneurs, mais aussi par les visiteurs d’un jour. La route Rim Rock Drive, qui serpente à travers le parc pendant 23 miles, peut être couverte en une courte excursion. Cette route historique propose d’excellents points de vue pour les automobilistes et les cyclistes.

Quarante-trois miles de sentiers longs et courts avancent à travers les mesas et zigzaguent de haut en bas le long de la paroi du canyon. L’aigle royal, l’urubu à tête rouge, et plusieurs espèces de faucons font partie de la faune aviaire locale qui plane au-dessus de nos têtes. Les meilleures périodes pour la randonnée sont le printemps et l’automne. La chaleur estivale rend indispensables le port d’un chapeau et un bon approvisionnement en eau.

Les randonneurs-campeurs doivent s’inscrire au centre des visiteurs.

Ouvert à l’année. Il y a des droits d’entrée.

Plus d’infos : nps.gov/colm; (970) 858-3617

 

7. Le Kit Carson Museum

Emplacement : 302 Park St, Kit Carson

Le nom de ce musée est un peu trompeur. Il n’est pas dédié au légendaire héros de l’Ouest, mais plutôt à cette ville qui a été nommée en son honneur. Il y a plus d’un siècle, dans ses jours de gloire, Kit Carson était un fer de lance en plein essor, une légendaire ville de l’Ouest. Mais peu de choses ont survécu de cette ville rasée par le feu et la collection du musée est concentrée sur l’agriculture et les pâturages qui l’ont remplacée.

Le musée est logé dans une gare de l’Union Pacific datant de 1904 et la maison du chef de gare est toujours meublée d’un ancien téléphone, d’un manipulateur télégraphique, et de leviers de signalisation. Plusieurs objets exposés recréent les chambres de la fin du 19e siècle. Il y a aussi une collection de petites poupées et une autre d’outils agricoles.

Parmi les autres éléments divers qui décrivent l’histoire de la communauté : des pointes de flèches, des pierres à aiguiser, un piège à ours, des fers à marquer et un poêle de fourgon de queue.

Ouvert tous les jours de la fin mai jusqu’au début septembre.

Plus d’infos : ourjourney.info; (719) 962-3306

 

8. Santa Fe Trail

Emplacement : parallèles aux autoroutes 1-25, CO-350, et US-50

L’historique Santa Fe Trail était au 19e siècle la principale route reliant la ville d’Indépendance, au Missouri, à l’est, jusqu’à Santa Fe, au Nouveau-Mexique, à l’ouest. La piste moderne, la Santa Fe Trail National Scenic Byway suit approximativement le chemin de l’ancienne route. Le segment qui traverse le Colorado est connu comme la Mountain Branch.

Le pionnier William Becknell est le premier à avoir tracé la route en 1821. Ce corridor de 184 miles à travers le Colorado et le nord du Nouveau-Mexique a vu les commerçants, les éleveurs, les cheminots, les mineurs et ultimement les colons faire la navette avec leurs biens le long de sa route.

Des caravanes de charriots transportaient de la marchandise fabriquée à l’ouest, de l’argent fraîchement extrait et des fourrures vers l’est. Les troupes américaines l’ont empruntée pour envahir le Nouveau-Mexique en 1846. L’achalandage le long de la piste a fait place aux wagons lorsque le chemin de fer de Santa Fe a été inauguré en 1880. La colonisation et le développement économique ont alors progressé plus rapidement dans la région.

Les voyageurs d’aujourd’hui peuvent retracer le long de la route historique le parcours de célébrités du Far West comme Kit Carson et voir Pike’s Peak, selon le même point de vue que l’explorateur Zebulon Pike. De larges bandes d’ornières de charrettes sont encore visibles dans la prairie.

Ouvert à l’année.

Plus d’infos : santafetrail.org; santafetrailscenicandhistoricbyway.org; (719) 846-7217