7 trésors cachés d’Europe

Insatiable globe-trotter, voici les sites les plus insolites du Vieux Continent. De la Serbie à la Slovénie en passant par l’Espagne et la France.

1 / 7
En Pologne, Malbork, la forteresse de Marienbourg.Istock

Pologne - Malbork: la forteresse de Marienbourg

La forteresse de Marienbourg serait la première du monde par sa superficie. Voici, en chiffres et en dates, tout ce que vous devez savoir sur ce spectaculaire édifice. Les remparts extérieurs ceignent une aire de 143 571 m2 - soit deux fois plus que tous les autres châteaux d'Europe. Vient ensuite la citadelle de Prague, avec 66 761 m2. Marienbourg, la «forteresse de Marie», fut le siège de l'Ordre chrétien des chevaliers teutoniques. La première pierre fut posée en 1274, et la construction achevée en 1406.  À son apogée, elle abritait jusqu'à 3 000 chevaliers.

L'ensemble se compose de trois forts distincts (le château haut, le château moyen et le château bas), auxquels viennent s'ajouter d'autres remarquables édifices, dont une cathédrale, qui, détruite à la fin de la Seconde Guerre mondiale, reste aujourd'hui à restaurer. Chaque été, la forteresse accueille une fête médiévale, avec une reconstitution du siège de 1410 : après 56 jours de combat, les chevaliers de la forteresse avaient repoussé l'assaut des armées polonaise et lituanienne.

La forteresse est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. N'hésitez pas à consulter le site internet pour plus d'information.

2 / 7
En Slovénie, les grottes de Skocjan.IStock

Slovénie - Les grottes de Škocjan

Voici plus de 5 000 ans, les premiers hommes occupaient déjà les grottes de Škocjan, dans la région slovène du Karst. Mentionnées dans les textes grecs anciens du IIe siècle avant J.-C. et classées au patrimoine mondial de l'Unesco en 1986, elles sont à nouveau accessibles aux visiteurs depuis le mois d'avril 2011, après 46 ans de fermeture.

Ces grottes doivent notamment leur renommée au vertigineux canyon souterrain de la rivière Reka, qui coule à 150 m en contrebas. Un circuit pédestre de trois kilomètres passe par un pont jeté à 45 m au-dessus de ses eaux bouillonnantes, ainsi que de nombreuses autres merveilles naturelles. Aujourd'hui, ces grottes sont mises en valeur par un éclairage qu'on a spécialement conçu pour mettre en relief l'esthétique et l'effet spectaculaire.

Plus d'information sur le site de l'Unesco.

3 / 7
Le Pic du Midi en France.IStock

France - Le pic du Midi de Bigorre

Parmi les cimes des Pyrénées, l'observatoire du pic du Midi de Bigorre est perché à 2 877 m d'altitude. Vus du téléphérique qui assure la liaison depuis la station de sports d'hiver de la Mongie, son émetteur radio et son télescope resplendissants sous le soleil semblent sortir tout droit d'un James Bond, ou encore de La guerre des étoiles.

Depuis cet observatoire, les astronomes ont photographié la surface de la lune pour préparer les missions Apollo. C'est ici également qu'ils ont découvert une autre lune, en orbite autour de  Saturne, et l'ont baptisée Hélène.

Le panorama sur la planète terre, lui aussi, y est extraordinaire. La chaîne des Pyrénées offre un grand spectacle tous azimuts. Par nuit limpide, dit-on, les lumières de Biarritz scintillent au loin, à l'ouest, et celles de Barcelone à l'est. En juillet, on peut aussi apercevoir, à 760 m en contrebas, une file de cyclistes qui s'échinent à grimper vers le col du Tourmalet - un grand classique du Tour de France.

Et, pour faire bonne mesure, une piste de ski part du sommet du pic, où les sportifs peuvent même passer la nuit dans l'une des chambres réservées, à l'origine, aux chercheurs en astronomie (hébergement jusqu'à 19 personnes). Attention : par  mauvais temps, les vents frisent parfois 300 km/h, et l'observatoire se trouve alors coupé du reste du monde pendant plusieurs jours. Soyez préparé !

Retrouvez plus d'information sur le site du pic du Midi de Bigorre.

4 / 7
Le Memphis Mansion au Danemark.commons.wikimedia.org

Danemark - Le Memphis Mansion

Voici près de 40 ans, Henrik Knudsen a, pour la première fois, entendu Elvis Presley chanter Burning Love. Il n'avait alors que huit ans, mais sa passion est restée intacte. Sa collection rassemble 6 000 souvenirs de la star, dont des vêtements, des chaussures, une guitare et tous les dossiers du FBI sur la star.

En mai  2011, Henrik Knudsen a inauguré un véritable sanctuaire à la mémoire de son idole: un musée, une boutique et un restaurant à l'américaine dans une réplique de la maison d'Elvis. Avant 2015, le Memphis Mansion s'appelait le Graceland Randers.

Découvrez le site du Memphis Mansion (en anglais).

5 / 7
La pyramide d'Austerlitz.IStock

Pays-Bas - La pyramide d'Austerlitz

En 1804, Auguste de Marmont, un général français âgé de 30 ans, ancien aide de camp de Napoléon, stationnait en Hollande avec une armée de 18 000 hommes. Leur mission : défendre la côte néerlandaise d'une invasion britannique... qui ne vint jamais. Pour occuper ses hommes, Auguste de Marmont les mit au travail. Il leur enjoignit d'ériger ce qu'il décrivait comme «un monument éternel qui rappelle aux générations futures notre présence sur ces terres et immortalise les victoires de la France et de ses généraux».

Ce mémorial prendrait la forme d'une pyramide, décida-t-il. «Dans un plat pays comme la Hollande, une pyramide aux proportions ambitieuses ferait l'effet d'une véritable montagne.» En 27 jours, les hommes bâtirent un édifice de terre et de sable de 36 m de haut. Située près d'Utrecht, la pyramide a survécu jusqu'à aujourd'hui, même si Auguste de Marmont n'a jamais pu, comme il le souhaitait, l'habiller de pierre et y adjoindre une immense statue.

Baptisée en mémoire d'une illustre victoire de Napoléon, elle inspira une autre éminence artificielle sur le site de sa plus grande défaite : le lion de Waterloo, près de Bruxelles, en Belgique.

6 / 7
En Espagne, Chinchón, ville historique.IStock

Espagne - Chinchón, ville historique

En visite à Madrid, si vous avez quelques heures devant vous, Chinchón n'est qu'à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de la capitale, dans la vallée de la Tajuña. Édifiée sur un site de l'âge de pierre, Chinchón reste une authentique ville espagnole traditionnelle. Au centre, l'espace circulaire de la plaza Mayor est entouré de cafés sous les arcades et d'édifices anciens, dont certains remontent à 1499. La place se fait tantôt marché, tantôt auditorium pour des représentations musicales et théâtrales, et parfois même arène de corrida.

Les corridas ont lieu l'été, le dimanche après-midi, tandis que les plus grands matadors se retrouvent à Chinchón tous les ans en octobre pour un festival de tauromachie caritatif suivi, la semaine suivante, par la foire à l'ail annuelle.

Visitez le Portail officiel du tourisme en Espagne pour en savoir plus sur Chinchón.

7 / 7
En Serbie, la «ville du Diable».IStock

Serbie - La «ville du Diable»

Dans le sud de la Serbie, plus de 200 cheminées de pierre se dressent vers le ciel, telles des stalagmites. De 2 à 15 m de haut, elles atteignent parfois 3 m de diamètre à la base. Elles sont composées de terre et de roche, et beaucoup sont couronnées d'un capuchon de pierre.

Sculptées par les eaux extrêmement acides qui coulent ici, érodant la terre tout autour, les cheminées tiennent grâce à la protection de leur capuchon rocheux. Mais, dès que la pierre tombe, la pyramide, dessous, ne tarde pas à s'effriter, tandis que de nouvelles cheminées s'élèvent un peu plus loin.

Selon la légende, ces transformations sont l'œuvre des esprits malins qui s'affrontent sur ces terres - d'où le nom de Ðavolja Varoš, ou «ville du Diable». Et pour ajouter encore à l'atmosphère surnaturelle des lieux, le vent qui souffle entre les pyramides donne un concert mystérieux, presque angoissant, de murmures, hurlements et soupirs... Une ambiance véritablement diabolique!

Apprenez en plus en consultant le site de la «ville du Diable» (en anglais).