Share on Facebook

10 façons de simplifier les voyages en famille

Les vacances en famille… Nous en rêvons, les attendons avec impatience, en avons même un peu peur. Peur des vols interminables, des files d’attente qui n’en finissent plus, des maladies imprévues et des mauvaises surprises. Mais, bonne nouvelle, une préparation intelligente peut aplanir presque tous les obstacles.

1 / 11

Ne renoncez pas à partir. Essayez plutôt les 10 astuces voyage recueillies par des mamans avisées.

2 / 11
1. Prenez rendez-vous à une clinique de santé-voyag

1. Prenez rendez-vous à une clinique de santé-voyag

Vous prévoyez faire un voyage à l’étranger? Consultez les médecins d’une clinique santé-voyage. Ils savent quelles précautions doivent être prises, renouvellent les vaccins requis et prescrivent les médicaments à prendre avant le départ (contre la malaria, par exemple). Cette consultation devrait avoir lieu au moins six semaines à l’avance. Mais attention, elle n’est pas forcément couverte par le régime provincial d’assurance-maladie.

3 / 11
2. Consultez votre médecin

2. Consultez votre médecin

Si vous ne voulez pas payer une consultation dans une clinique de santé-voyage, la page Conseils de santé aux voyageurs de l’Agence de la santé publique du Canada vous renseignera sur les maladies et risques sanitaires dans la région où vous allez. Parlez-en aussi avec votre médecin de famille.

4 / 11
3. Emportez une petite pharmacie

3. Emportez une petite pharmacie

Ne gaspillez pas une minute à chercher vos médicaments habituels; faites-en une provision suffisante pour tout le séjour. Si un membre de la famille a des problèmes récurrents (otite, cystite, etc.), emportez des antibiotiques en guise de prévention. Si vous allez dans une région reculée où médecins et pharmacies sont rares, ils pourraient vous tirer une grosse épine du pied. N’oubliez pas: l’autodiagnostic et l’achat de médicaments en ligne sont à proscrire.

5 / 11
4. Restez sur les sentiers battus

4. Restez sur les sentiers battus

Les familles qui voyagent sans peine hors des sentiers battus ne courent pas les rues. Même les plus aventureuses apprécient les piscines, les clubs-jeunesse, les restaurants, les dépanneurs, les médecins de garde et autres petits conforts. «J’ai horreur des forfaits, raconte la Torontoise Susan Hearst, mais durant mon voyage à Cuba avec mon fils de 16 ans, ça m’a permis de me coucher à 21 h en le laissant explorer à sa guise notre vaste complexe hôtelier». Elle était tranquille, car Cuba a la réputation d’être un pays sûr – et que le domaine était patrouillé par des gardiens et des sauveteurs.

6 / 11
5. Laissez les ados et pré-ados faire leurs bagages

5. Laissez les ados et pré-ados faire leurs bagages

Ne vous cassez pas la tête à penser à tout à leur place. Donnez-leur simplement quelques directives: «Nous allons dans un pays chaud – ça veut dire shorts, t-shirts, chapeaux. Les moustiques seront pénibles le soir, donc prévoyez un pantalon léger et une chemise à manches longues pour le dîner. Emportez plusieurs maillots. Il vous faut aussi de bonnes chaussures pour faire de la randonnée, ou encore une descente de rivière souterraine en bouée. Et ayez assez de sous-vêtements pour tout le séjour».

7 / 11
6. Ne ménagez pas les couches

6. Ne ménagez pas les couches

Si vous prenez l’avion avec un enfant en bas âge, prévoyez du linge de rechange et plus de couches qu’il n’en aurait besoin, car les retards peuvent allonger le voyage de plusieurs heures. Une mère a attendu cinq heures dans la zone d’embarquement, puis trois heures dans l’avion bloqué sur le tarmac, et encore deux heures dans la même zone d’embarquement. Après le retour de l’appareil à son point de départ, elle a enfin pu monter à bord, puis a dû patienter pendant une heure avant d’arriver à bon port. Conclusion: soyez prête à tout!

8 / 11
7. Ne surchargez pas votre programme

7. Ne surchargez pas votre programme

Le conseil vaut tout particulièrement pour les destinations soleil et les vacances de neige. Relaxez et faites ce qui vient naturellement: plonger en apnée, passer l’après-midi sur les pentes, siroter des piñas coladas sous un parasol pendant que les enfants se font des amis à la piscine. Profitez de votre liberté!

9 / 11
8. Laissez les enfants choisir certaines activités

8. Laissez les enfants choisir certaines activités

Cela vous surprendra peut-être, mais il y a des enfants qui n’aiment pas les planétariums et ne s’intéressent pas aux monuments historiques. Proposez aux vôtres de chercher sur la Toile ou dans un guide des choses sympathiques à faire ou à voir. Ce sera une bonne préparation au voyage et ils seront moins portés à râler. De votre côté, vous apprendrez peut-être quelque chose aussi.

10 / 11
9. Vérifiez le calendrier des croisières

9. Vérifiez le calendrier des croisières

Consultez le calendrier de Cruise TT et évitez les principales attractions touristiques de tout port où un paquebot est à quai.  Ne vaut-il pas mieux éviter les foules, les files d’attente et les factures gonflées? Sans parler du service qui laisse à désirer. Ces jours-là, restez tranquillement à votre hôtel ou faites une excursion en mer ou dans l’arrière-pays.

11 / 11
10. Accordez-vous quelques congés

10. Accordez-vous quelques congés

Oui, les vacances doivent vous rapprocher les uns des autres, mais n’oubliez pas: le mieux est l’ennemi du bien. Les adultes ont besoin d’échanger, les enfants, de jouer avec d’autres jeunes. Envoyez les vôtres au club-jeunesse du complexe ou à un camp d’aventure. Si vous engagez une gardienne qui a un enfant du même âge que le vôtre, invitez-le à venir jouer avec lui. Les ados aiment flâner en bande. Rappelez-leur les règles de sécurité, puis laissez-les s’amuser.