Share on Facebook

10 destinations pour bien manger à Chicago

Vous recherchez une destination qui aiguisera votre palais? Voici 10 des meilleurs endroits de Chicago où vous pourrez combler votre appétit !

1 / 10

1. Sixteen

 

Étoilé par le Guide Michelin et élu par Zagat l’un des dix meilleurs restaurants avec vue de Chicago, Sixteen offre une expérience gastronomique exceptionnelle. Situé au seizième étage du Trump International Hotel & Tower, le restaurant comporte des fenêtres panoramiques de neuf mètres de haut qui offrent une vue époustouflante de la ville. Que vous y alliez pour un souper romantique, une occasion spéciale ou simplement pour prendre un repas haut de gamme inoubliable, le personnel du restaurant vous traitera aux petits oignons. Les serveurs sont attentifs aux besoins des clients et connaissent bien le menu éclectique et l’imposante cave à vin du restaurant. L’assortiment d’entrées y est excellent: risotto aux escargots de Bourgogne, hamachi (sériole) cru finement tranchée et salade de homard froide vous seront offerts. Quant aux plats principaux, ils sont à la hauteur de la réputation du Sixteen: saumon rouge sauvage, bifteck de coquille d’aloyau et magret de canard grillé se partagent le menu avec le filet de porc, le flétan frais de l’Alaska et la baudroie enveloppée de bacon. Les amateurs de dessert ne seront pas en reste: le gâteau sablé à la cerise aigre ou le chocolat gianduja crémeux les ravira. Sixteen est ouvert pour le déjeuner, le diner et le souper. (Photo : avec l’aimable autorisation de Trump International Hotel and Tower, Chicago)

(401 North Wabash Avenue, trumpchicagohotel.com)

 

2 / 10

2. Charlie Trotter’s

Classé en 2007 parmi les 50 meilleurs endroits où manger au monde par le Restaurant Magazine, Charlie Trotter’s exsude l’élégance culinaire. Le chef, qui a donné son nom au restaurant, insiste pour offrir à ses clients les repas les plus frais et les plus exquis qui soient. Plutôt que d’abrutir leur palais avec des sauces riches et de grosses portions, il préfère leur présenter une succession de petits plats, chacun préludant au suivant. Son approche dégustation permet de découvrir une multitude de saveurs. Le menu, qui évolue au fil des saisons, change tous les jours. Cette spontanéité donne naissance à une cuisine toujours délicieuse, jamais fade. Pétoncles du Maine récoltés par des plongeurs avec palourdes japonaises, pois hâtifs, gnocchi à l’ail vert, feuilles de moutarde et céleri rave, et agneau au poivron rouge fumé ne sont que quelques exemples des plats créés par le chef. Frais, créatifs et bons. C’est l’endroit pour se gâter et découvrir les créations gastronomiques de l’une des toques les plus célèbres de Chicago. (Photo : Battman, avec l’aimable autorisation de Charlie Trotter’s)

(816 West Armitage Ave., charlietrotters.com)

3 / 10

3. Gibsons Bar and Steakhouse

Chicago est le paradis des amateurs de gros biftecks juteux. Si de nombreuses grilladeries exaltent les talents de leur chef, Gibsons Bar and Steakhouse est le seul groupe de restaurants des États-Unis qui peut se vanter de posséder sa propre certification de bœuf primé par l’USDA. Son bœuf Angus primé Gibsons provient d’élevages durables du coin. Les animaux sont nourris au maïs; une fois abattus, leur chair est mise à vieillir 40 jours, ce qui lui confère une saveur incomparable. Filet mignon, surlonge avec os, bifteck d’aloyau ou d’aloyau à gros filet, toutes les coupes sont cuites à la perfection. Les soupes, salades et plats d’accompagnement sont tout aussi délicieux. Quoiqu’on commande, les portions sont gigantesques. Compte tenu de la réputation de ses plats délicieux et de ses coquetels rafraîchissants, on ne s’étonne pas que le Gibsons soit fréquenté par les personnalités riches et célèbres. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un œil sur le «mur de la renommée», où les photos autographiées d’athlètes, acteurs, politiciens et musiciens abondent. On peut manger à l’intérieur et profiter de la chaude ambiance qui y règne, ou sur la populaire terrasse donnant sur la rue animée de Rush Street. (Photo : avec l’aimable autorisation de Gibsons Restaurant Group)

(1028 North Rush Street, gibsonssteakhouse.com)

4 / 10

4. Pizzeria Uno

Une visite à Chicago ne serait pas complète si on ne goûtait à sa célèbre pizza épaisse. Inventée en 1943 à la Pizzeria Uno, cette concoction au fromage et à la tomate constitue un véritable défi à ses origines italiennes. Contrairement à ses parents romains à croûte mince, elle ressemble plutôt à une tarte cuite dans un moule rond et profond. La croûte est levée, épaisse et croquante, un peu comme un biscuit au beurre. De généreuses portions de pepperoni piquant et de saucisses, d’oignons et de champignons savoureux sont intercalées entre ses couches de mozzarella fondante, le tout arrosé de quantité de sauce de tomates fraîchement broyées. Au vu d’une telle abondance d’ingrédients, la raison d’être de cette croûte épaisse devient évidente : les contenir tous à l’intérieur. Bien qu’elle ait été créée il y a plus de 60 ans, elle reste le plat de prédilection de la Pizzeria Uno. Si votre appétit n’est pas à la hauteur, vous pouvez toujours vous rendre à l’un de ses restaurants affiliés, le Pizzeria Due, le Lou Malnati’s ou le Gino’s East. Mais on vous aura prévenu: une petite pizza peut combler le plus vorace des appétits. (Photo : copyright de City of Chicago/GRC)

(unos.com)

5 / 10

5. Hot-dogs à la mode de Chicago

Voilà une autre institution incontournable de Chicago: ses hot-dogs, où s’empilent des masses de condiments et de légumes vivement colorés, ont une longue histoire. La légende veut qu’ils aient été créés en 1893 quand Samuel Ladany et Emil Reichl, deux immigrants d’Autriche-Hongrie, se sont mis à offrir leurs saucisses tout-boeuf casher à la population de Chicago. Puis, en 1929, un certain Fluky’s, épicier de son métier, faisait subir une transformation au plat. Surnommé dès lors «banquet sur une brioche» ou «sandwich de la dépression», le célèbre hot-dog a pris l’aspect qu’on lui connaît encore aujourd’hui. Servie sur un petit pain aux graines de pavot, la saucisse bouillie est garnie de quantités colossales de moutarde, relish d’un vert fluorescent, oignons, morceaux de tomates, cornichons à l’aneth, piments forts entiers et d’un peu de sel de céleri. Les condiments sont ajoutés strictement dans cet ordre et le ketchup en est rigoureusement exclu. La ville comporte plus de 1800 buvettes où l’on vend des hot-dogs, soit plus que tous les McDonald, Wendy’s et Burger King réunis; ce plat continue donc à y régner en maître suprême. Goûtez ceux de Fluky’s ou de Superdawg ou encore ceux qu’offre l’un des nombreux marchands ambulants de la ville. (Photo : copyright de City of Chicago/GRC)

6 / 10

6. Hugo’s Frog Bar & Fish House

Amateurs de fruits de mer, votre bateau fait escale au Hugo’s Frog Bar & Fish House! Ce restaurant haut de gamme s’enorgueillît de son menu particulièrement varié. Le poisson frais y est livré plusieurs fois par jour et les propriétaires affirment qu’on n’y sert que des aliments savoureux et de prime fraîcheur. Le choix a de quoi impressionner: crabe à carapace molle sauté dans du beurre au citron, saumon sauvage grillé, bar mariné au miso, huîtres Rockefeller, crabe royal de l’Alaska et, le plat fétiche du restaurant, cuisses de grenouille au beurre à l’ail. Si vous aimez le homard, vous serez servi puisqu’on  apprête ce crustacé à plusieurs sauces : queues de homard australien géant, cocktail de homard épicé ou homard entier du Maine – dont le poids peut facilement atteindre 2 kg – à vous de choisir. On y sert également un des plats classiques de Chicago, les Shrimp de Jonghe: cette casserole de crevettes entières reposant sur un lit de miettes de pain infusées à l’ail est née dans cette ville à la fin du 19e siècle. Comme les portions sont énormes, assurez-vous d’avoir l’appétit bien aiguisé avant de réclamer votre prise de la journée. (Photo : avec l’aimable autorisation de Gibsons Restaurant Group)

(1024 North Rush Street, hugosfrogbar.com)

7 / 10

7. Sprinkles

Si Oprah Winfrey aime les petits gâteaux qu’on y confectionne, l’endroit mérite certainement d’être fréquenté. En effet, la plus populaire des célébrités de Chicago adore Sprinkles, où l’on concocte les petits gâteaux les plus décadents. Le restaurant a d’abord vue le jour à Beverly Hills sous l’impulsion du chef pâtissier Candase Nelson. Ce qui, en 2005, était la seule pâtisserie à se spécialiser dans les petits gâteaux a pris de l’expansion et comprend désormais 11 boutiques à travers les États-Unis, dont celle de ce quartier animé de Chicago. La cuisson se fait tous les jours sur place et on n’emploie que des ingrédients de qualité – beurre de crème douce, extrait de vanille pur et chocolat Callebaut. On ne s’étonne donc pas que les habitants de Chicago se ruent sur ces pâtisseries moelleuses au glaçage crémeux. Seuls les concurrents les boudent. On a le choix entre 20 parfums, plus les spécialités saisonnières offertes à l’occasion des principales fêtes. Vous pourrez titiller votre palais avec un gâteau à la guimauve au chocolat, au sucre à la cannelle, à la fraise, à la noix de coco au citron ou au beurre d’arachide. On y offre également des variantes végétaliennes ou sans gluten du Red Velvet, le plus populaire des petits gâteaux de la maison. Une mise en garde s’impose toutefois: comme il n’est pas rare que les files d’attente débordent jusque dans la rue East Walton, vous devrez faire preuve de patience. Mais une bouchée et vous deviendrez accro, comme tous les autres. (Photo : avec l’aimable autorisation de Sprinkles Cupcakes)

(50 East Walton Street, sprinkles.com)

8 / 10

8. Sarah’s Pastries and Candies

Visité par Martha Stewart et célébré par Rachael Ray de même que par le magazine Bride, Sarah’s Pastries and Candies est beaucoup plus que l’habituel palais de friandises. Née et élevée à Chicago, Sarah Levy décidait, en 2004, de transformer son goût pour tout ce qui est sucré et décadent en une boutique délectable. Non contente de vendre des friandises pré-emballées, elle a entrepris de confectionner ses propres bonbons au chocolat, truffes, pâtisseries, tartes aux fruits frais, biscuits et gâteaux savoureux. Résultat: sa boutique de la rue Oak Street a connu un succès retentissant. Forte de sa popularité, la boutiquière a ajouté à son menu des sandwichs fins, des cafés et thés de spécialité de même que des paniers-cadeaux de luxe. Tous les produits sont confectionnés sur place par des chefs. Une deuxième boutique située dans le Macy’s sur State Street permet aux clients pressés de céder à leur faible pour les sucreries. Ne manquez pas les pâtisseries du matin, notamment les populaires croissants au chocolat et le gâteau danois à la crème fraîche, ou les sandwichs du midi. Dans la cuisine de Sarah, il y en a pour tous les goûts. (Photo : Stephen Hamilton, avec l’aimable autorisation de Sarah’s Candies)

(70 East Oak Street et Macy’s, 111 North State Street, sarahscandies.com)

9 / 10

9. Harry Caray’s

Si vous recherchez un plat sophistiqué créé à Chicago, essayez le poulet Vesuvio. Concoction italienne appréciée des clients comme des critiques, ce plat est à la fois consistant et appétissant. Son origine est mystérieuse, personne ne se rappelant des circonstances ou du moment où la ville l’a fait sienne. Ne manquant pas de souligner que rien de semblable ne figure dans les livres de cuisine italienne authentique, les chefs sont plus qu’heureux de s’approprier la recette. Quoiqu’il en soit, les habitants de Chicago apprécient ce plat, qu’ils consomment depuis des décennies. Il y a de quoi: la peau croquante et dorée du poulet révèle une chair tendre et juteuse à souhait, d’autant plus savoureuse qu’elle est infusée d’un mélange d’huile d’olive, de vin blanc, d’origan et d’ail. Des pommes de terre rôties à la poêle et des petits pois frais complètent le plat. Selon Phil Vettel, critique de restaurant pour le Chicago Tribune, le poulet Vesuvio du Harry Caray’s Italian Steakhouse est le meilleur en ville. Situé dans un édifice au lourd passé – la bande d’Al Capone y tenait ses activités de contrebande – ce restaurant procure une expérience inoubliable aux amateurs de bonne bouffe. (Photo : avec l’aimable autorisation de Harry Caray’s Restaurant Group)

(33 West Kinzie Street, harrycarays.com)

10 / 10

10. The Taste of Chicago

Cet événement festif destiné aux gourmets de tout acabit se tient chaque été sur le bord du lac. Cette année, 59 restaurants y ont participé, servant, selon les estimations, quelque 2,35 millions de clients sur une période de dix jours. L’accès à Grand Park, hôte de l’événement, est gratuit. Tacos au bifteck, petites côtes levées de dos, barbotte frite à la moutarde, pad thaï, poulet à la jamaïcaine, hot-dogs façon Chicago, les festivaliers y découvrent mille et une saveurs. Pour la modique somme de 8$, on peut se procurer une série de billets donnant droit à divers plats, du poulet à l’orange aux beignets, en passant par le mini-bifteck jibarito. Fidèles à la nature hospitalière de Chicago, les portions sont grosses et la nourriture abondante. Cette année, la Billy Goat Tavern y a servi 20 000 burgers et le Eli’s Cheesekake, 50 000 tranches de gâteau. Musique, démonstrations de cuisine et de fitness, ainsi que grande aire de jeu complètent l’atmosphère festive de l’événement. Et si la faim vous reprend en soirée, vous pourrez vous rendre au Gourmet Pavillion, où l’on sert des plats provenant des meilleurs restaurants de la ville. Apportez un écran solaire et des chaussures confortables et préparez-vous à vivre l’une des expériences gustatives qui font de Chicago une destination incontournable pour les gourmets et gourmands de ce monde. (Taste of Chicago se tient fin juin, début juillet.) (Photo : copyright de City of Chicago/GRC)