Share on Facebook

10 choses à ne pas manquer à Buenos Aires

Buenos Aires est l’âme revigorée et romantique de l’Argentine, la capitale où l’on danse le tango dans des milongas (salles de danse) bondées et où les taxis traversent les voies des plus grandes avenues au monde. Des musées spectaculaires, de belles aires ouvertes, une riche architecture remplie d’histoire, Buenos Aires est une ville accueillante, chaleureuse et énergique. 

1 / 10

Avenida 9 de Julio (L’avenue du 9 Juillet)

La plus grande des avenues de l’Amérique latine est entourée d’une douzaine d’attraits culturels, dont le Teatro Colón, le plus imposant. Soyez prudent lorsque vous traversez ses 12 voies. Cela vous prendra plusieurs feux de circulation pour réussir.

El Obelisco, son monument principal célébrant le 400e anniversaire de la fondation de la ville, est le lieu de concerts, de performances et de manifestations. 

2 / 10

Plaza de Mayo (Place de Mai)

Cette place a été témoin autant des danses de victoires de l’après-Coupe du monde de soccer que des marches silencieuses hebdomadaires des Mères de la place de Mai. Plusieurs des avenues les plus importantes de Buenos Aires débutent à cet endroit.

Revivez une autre époque en allant au Musée de la Casa Rosada qui présente des artéfacts provenant des fortifications d’origine de la ville. 

3 / 10

Cementerio de la Recoleta (Cimetière de Recoleta)

Avec ses mausolées impeccables et ses tombes en ruines, le cimetière de Recolata est un monument et une métaphore des fortunes, gagnées et perdues, du pays.

Situé dans le quartier bien nanti de la Recolata, c’est l’endroit prisé par l’élite argentine depuis le milieu du 19e siècle. On peut visiter les tombes en se promenant dans un labyrinthe de rues et d’étroits passages.

Évita est enterrée dans le caveau appartenant à sa modeste famille. 

4 / 10

Teatro Colón (Théâtre Colón)

Ayant célébré son centenaire sous des chapiteaux, la plus grande salle d’opéra de l’Amérique latine a été rouverte en 2010 à la suite d’importantes rénovations. El Colon est probablement le monument le plus apprécié de toute l’Argentine. Sa taille, son acoustique presque parfaite et son élégance en fait une des meilleures salles d’opéra au monde. 

5 / 10

Avenida de Mayo (Avenue de Mai)

Cette avenue prisée de Buenos Aires propose un mélange d’architecture de la Belle époque, d’Art nouveau et d’Art déco. Les librairies et les cafés ajoutent une touche de charme. L’avenue est idéale pour une petite balade, elle ne s’étend que sur 13 pâtés de rue. 

6 / 10

Museo Nacional de Bellas Artes (Musée national des Beaux-Arts)

Le musée national des Beaux-Arts de l’Argentine abrite une collection permanente allant de bronzes de Rodin à des huiles du mythique Argentin Pampa. Le musée propose de grandes oeuvres de plusieurs artistes internationaux. Fondé en 1896, il contient 12 000 oeuvres d’art. 

7 / 10

San Telmo

Un des quartiers les plus vieux de la ville avec ses rues pavées, San Telmo est le gardien de l’âme lyrique des bodegón, ces petits cafés/bars où l’on peut commander un croissant ou un vermouth à toute heure. Les dimanches, il y a des files parmi les maisons du 19e siècle, pour voir des performances de musiciens. 

8 / 10

Museo de Arte Latinoamericano de Buenos Aires (MALBA)

Le MALBA s’est affirmé depuis sa réouverture en 2010. Des films, des projections et une boutique originale de cadeaux ont été ajoutés à sa collection d’oeuvres d’art d’Amérique latine, qui inclut Diego Rivera, Xul Solar, Curatella Manes et encore plus sous son toit. 

9 / 10

Colonia del Sacramento, Uruguay

Fondée par les commerçants portugais, Colonia est une ville pittoresque. Ses rues coloniales colorées, son architecture portugaise et son rythme de vie tranquille en font un endroit populaire à visiter les fins de semaine. Reconnue par l’UNESCO, la ville vaut le détour en raison de son contraste avec Buenos Aires. Traversez le delta de la plus large rivière du monde sur un traversier moderne (n’oubliez pas votre passeport!) et découvrez la Plaza Mayor, avec ses colonies de perroquets australs ou le Museo Portuguese et les maisons sur deux niveaux de 1720 qui explorent le legs du Portugal à Colonia. 

10 / 10

Le Tango

Désinvolte et avec une touche d’humour, ou sérieux et nostalgique, le tango est la forme artistique, musicale et poétique de la capitale et toujours aussi populaire 120 ans après sa création. Il fait partie intégrante de la culture de la ville et continue de captiver les gens de Buenos Aires et du reste du monde.

Visitez Confitería Ideal, un salon centenaire des plus vibrants, et suivez un cours de tango ou relaxez et écoutez d’excellents musiciens en sirotant un café.