Share on Facebook

5 façons de « redonner » lorsque vous voyagez !

Donner en retour à une communauté d’accueil, c’est laisser une destination en meilleur état qu’elle ne l’était à votre arrivée, par un comportement respectueux sur le plan social et environnemental. Mieux, cela pourrait rendre votre voyage encore plus mémorable et significatif.

1 / 6

Voyager permet d’entrer en contact avec des cultures différentes ainsi que de rendre quelque chose à la communauté locale. Voici 5 façons de laisser quelque chose avant de repartir.

 

2 / 6

1. Faites un voyage de coopération

Le bénévolat donne aux visiteurs la chance de laisser un héritage tangible à la communauté visitée en travaillant à des projets environnementaux, éducatifs ou sociaux pendant le séjour.

« De nombreux voyageurs veulent donner en retour et procurer des avantages réels aux moins fortunés, grâce à leur assistance », explique Megan Epler Wood, directrice de Planeterra, qui organise des voyages de coopération à travers le monde. Planeterra a été fondée par l’agence de voyages éco-aventures de Toronto, Gap Adventures.

Malheureusement, des escrocs tirent maintenant avantage de la popularité croissante du bénévolat touristique, alors faites des recherches approfondies.

« Il existe d’innombrables forums de bénévolat touristique en ligne, qui sont d’excellentes sources d’information et de recommandations », dit Mme Epler Wood.

3 / 6

2. Voyagez hors des sentiers battus

« Nous cherchons à voyager hors des sentiers battus pour rencontrer les gens du pays. Cela vous amène à voir et à comprendre comment ces personnes vivent », explique Claudia Hung de Markham en Ontario, une photographe qui a fait une randonnée au Pérou (avec Gap Adventures) et est partie pour l’Ouganda au début de 2011.

Si votre objectif est un échange culturel, côtoyez les habitants. Séjournez dans de petits gîtes ou des auberges, couchez chez l’habitant, sur le canapé ou campez (les programmes de bénévolat rendent cela moins risqué).

Même si vous séjournez dans un hôtel :

Mangez à l’extérieur. Demandez aux gens des environs où ils vont manger. Vous soutiendrez l’économie locale tout en faisant l’expérience d’un goût plus authentique qu’à l’hôtel.

• « Faites vos achats dans des coopératives artisanales, des marchés et de petites entreprises », explique Epler Wood. Les artisans font un meilleur profit lorsque vous achetez dans ces commerces.

Engagez un guide local pour les visites et excursions d’aventure. « Personne ne connaît mieux la culture, l’histoire et la géographie que les gens de la région », dit Mme Epler Wood.

4 / 6

3. Payez ce que ça vaut

La façon la plus immédiate et directe de redonner passe par l’argent. « Nous donnons des pourboires plus généreux que nous le ferions chez nous », affirme Mme Hung. N’oubliez pas le personnel d’entretien de l’hôtel : laissez un peu d’argent sur le comptoir de la cuisine ou de la salle de bains chaque matin.

Secret d’initié : En voyage d’aventures, donnez son pourboire au guide dès le début. (En plongée, par exemple, cela vous assure que vous serez les premiers à savoir si le maître de plongée voit un requin, un hippocampe ou quelque autre animal intéressant!)

Par ailleurs, ne marchandez pas à l’extrême. Restez raisonnable et juste. Franchement, est-ce si important de payer 5 $ de plus ou de moins pour un bol si, en fin de compte, le vendeur a plus d’argent pour nourrir ses enfants?

5 / 6

4. Soutenez les solutions globales à la pauvreté

Ne restez pas insensible aux enfants qui mendient dans les rues. « La meilleure façon de remédier à cette situation est de faire un don à un organisme qui appuie des initiatives spécifiques pour aider les enfants », explique Mme Epler Wood.

Amoureux des animaux : recherchez un groupe d’aide aux animaux errants. Au cours des six dernières années par exemple, la Soi Dog Foundation de Thaïlande a nourri, vacciné, stérilisé et fourni des soins médicaux d’urgence à des dizaines de milliers de chiens et de chats errants dans la région de Phuket.

Amorcez vos vacances en faisant des recherches en ligne sur les organismes de bienfaisance là où vous allez et en faisant un don. Les guides Lonely Planet contiennent une liste des organismes de bienfaisance.

6 / 6

5. Nouez des relations et poursuivez les échanges culturels

Un échange plus équitable est la clé de voyages plus justes et plus significatifs. Si quelqu’un a enrichi votre voyage, pensez à rendre ce qu’il vous a apporté, en envoyant des échantillons de nourriture typiquement canadiens, des objets de notre artisanat ou même des photos de votre voyage. Lorsque Mme Hung est rentrée d’un voyage au Malawi en 2005, elle a fait faire un album des portraits des personnes qu’elle avait rencontrées et le leur a envoyé, pour que tous puissent en profiter.

La meilleure part : les amitiés internationales sont facilitées le courriel et Facebook, et peuvent même faciliter les futurs voyages!