Share on Facebook

10 vérités surprenantes que vous ignoriez sur les voyages en avion

Voici quelques secrets bien gardés sur les voyages en avion qui risquent fort de vous surprendre!

1 / 10
Les pilotes américains peuvent porter une arme

Les pilotes américains peuvent porter une arme

Actuellement, les pilotes américains sont légalement autorisés à détenir un pistolet lorsqu’ils sont dans le poste de pilotage. Le président Obama essaie depuis plusieurs années de mettre fin à cette pratique et il est maintenant plus difficile pour les pilotes d’obtenir ou de conserver un permis de port d’arme. Mais pour le moment, ils ont toujours ce droit. Les pilotes américains croient que c’est la solution la plus économique et la plus efficace de combattre le terrorisme. Il n’y a pas à s’inquiéter cependant : les pilotes ne peuvent utiliser leur arme ailleurs que dans le poste de pilotage en cas d’urgence. Autrement, pour éviter un accident, le fusil est placé sous clé, le cran de sûreté enclenché.

2 / 10
 Vous pouvez obtenir des aliments et des boissons supplémentaires

Vous pouvez obtenir des aliments et des boissons supplémentaires

Vous ne tiendrez pas jusqu’à destination après un minuscule sachet de biscuits ou une boisson servie dans un gobelet plein de glace. Même si on vous donne seulement un sachet de grignotines, vous pouvez en demander un autre. Vous pouvez même avoir toute la cannette de boisson.  Oui, la cannette entière! On ne vous l’offre pas, mais cela ne signifie pas que vous dépassez les limites.  À moins que les réserves ne soient limitées, les agents de bord seront heureux de vous offrir des collations supplémentaires. Vous pouvez demander qu’on vous serve de l’eau durant toute la durée du vol et non seulement lorsque le chariot de boissons circule. Vous pouvez être assoiffé à cause de la grande sécheresse de l’air dans l’avion. Il est donc important de s’hydrater et de ne pas se retenir pour demander à boire à un agent de bord.

3 / 10
 Il y a souvent des pannes de moteur en vol

Il y a souvent des pannes de moteur en vol

Les pannes ne sont généralement pas annoncées à 12 000 mètres d’altitude mais il n’est pas rare qu’un des moteurs tombe en panne au cours d’un vol. Pour éviter la panique, l’équipage n’en fera pas mention parce que techniquement, ce n’est pas une situation d’urgence. Il peut être inquiétant de savoir qu’un moteur ne fonctionne plus, mais en réalité, les appareils bimoteurs ont été conçus pour pouvoir voler avec un seul moteur. Parce qu’il n’y a pas à s’inquiéter lorsqu’un moteur tombe en panne, personne n’en fait mention lorsque la situation se présente.

4 / 10
Il est fréquent que la foudre frappe un avion

Il est fréquent que la foudre frappe un avion

Vous pouvez croire que la foudre qui frappe un avion en vol est une condamnation à mort, mais ce phénomène se produit régulièrement. L’avion est un gros appareil conçu pour résister à ce type d’impact. Et surtout, si vous apercevez un éclair à travers le hublot, ne paniquez pas. Même si la foudre touche l’avion, il est très peu probable que l’impact mettra votre vol en danger.

5 / 10
 L'air d'une cabine d'avion est plus pur que ce que vous ne pensez

L’air d’une cabine d’avion est plus pur que ce que vous ne pensez

Même si l’air semble défraîchi après quelques heures de vol, ce n’en est pas moins l’air le plus pur que vous puissiez respirer.  Il ne s’agit pas d’un air recyclé rempli des germes de tous les passagers. L’air est filtré au moyen d’un système utilisé dans la majorité des hôpitaux. Malgré l’odeur de renfermé, vous respirez, somme toute, de l’air frais pour un espace confiné. Si vous attrapez un rhume, ce n’est pas parce que l’air est rempli de germes. C’est plutôt parce que les germes sont juste à côté de vous, sur la poignée de porte des toilettes par exemple.

6 / 10
 Vous pouvez visiter le poste de pilotage

Vous pouvez visiter le poste de pilotage

Nous croyons tous que l’accroissement des mesures de sécurité a rendu l’accès au poste de pilotage ainsi hermétique que celui du Pentagone. En réalité, vous pouvez demander à visiter le poste de pilotage et la réponse sera très souvent positive. Si votre enfant est curieux de voir les gadgets et les technologies que dissimule un poste de pilotage, demandez à un agent de bord de faire une visite. Évidemment, le poste est inaccessible au cours du vol pour des raisons de sécurité, mais après l’atterrissage, les pilotes ont habituellement du plaisir à montrer aux enfants enthousiastes leurs super équipements.

7 / 10
Votre pilote peut faire une sieste au cours d'un vol

Votre pilote peut faire une sieste au cours d’un vol

En automobile, vous n’aimeriez pas que le chauffeur dorme au volant ; mais il y a de fortes chances pour que le pilote d’un avion que vous avez pris ait été dans une phase de sommeil paradoxal. Cela peut vous troubler mais rassurez-vous, le système de pilotage automatique d’un avion est très différent du simple mécanisme de contrôle de vitesse d’une voiture. Le pilote n’a pas à surveiller la trajectoire de l’avion. Il dispose d’appareils et d’accessoires dans son poste de pilotage pour maintenir la trajectoire et il y a des équipes de surveillance au sol qui suivent chaque kilomètre du déplacement de l’avion. Et juste au cas, il y a aussi un co-pilote…

8 / 10
 Les masques à oxygène ne servent pas plus de 15 minutes

Les masques à oxygène ne servent pas plus de 15 minutes

Vous pensez peut-être que les masques d’oxygène qui tomberont devant vous contiennent une tonne d’oxygène et serviront jusqu’à la fin du voyage. En réalité, ils ne vous permettront de respirer que 15 minutes.  Plusieurs personnes paniqueraient si elles savaient cela mais 15 minutes, c’est plus que suffisant pour permettre au pilote de faire redescendre l’avion à une altitude à laquelle vous pourrez respirer aisément sans masque.  Si les masques apparaissent devant vous, saisissez le vôtre le plus rapidement possible et avant même de la réaliser, vous respirerez à nouveau normalement.

9 / 10
 Les pilotes consomment souvent des repas différents

Les pilotes consomment souvent des repas différents

Toutes les compagnies n’appliquent pas cette procédure, mais dans la plupart des cas, on ne sert pas le même repas aux deux pilotes d’un même vol. Non seulement chacun reçoit-il un repas différent, mais ces repas sont aussi différents de celui des passagers. Cette méthode permet de prévenir l’empoisonnement alimentaire des deux pilotes. Au moins une personne doit être en forme pour piloter l’appareil. Et même si nous ne pouvons l’affirmer avec certitude, nous croyons que les pilotes ont des repas de meilleure qualité que les passagers. C’est bien compréhensible puisque les pilotes passent une grande partie de leur vie en altitude, à consommer de la nourriture d’avion.

10 / 10
 La porte des toilettes peut être déverrouillée de l'extérieur

La porte des toilettes peut être déverrouillée de l’extérieur

Vous pensez vous en tirer si vous fumez dans les toilettes ou y faites d’autres activités douteuses. Les mécanismes de verrouillage de la porte sont peu résistants et n’empêcheront personne de vous attraper.  Un mécanisme situé sous le loquet permet au personnel de bord de déverrouiller la porte de l’extérieur. Ce pourra être utile en cas d’urgence, lorsqu’un passager, par exemple, subit une attaque cardiaque et que la porte est verrouillée.  Ce sera aussi utile contre toute personne qui essaiera d’enfreindre les règles que vous devez normalement connaître avant le départ. Pensiez-vous vous en tirer aussi facilement ?

Contenu original Reader's Digest