Tout savoir sur les hommes et leurs émotions

Toute la vérité à propos des hommes et de leurs émotions. Et comment ils peuvent devenir plus expressifs au plan émotif.

1 / 4

1. Qu'est-ce qui se cache derrière le silence et le masque stoïque d'un homme? Sa vulnérabilité.

Qui pleure durant un flim émouvant?  Qui se laisse emporter par l'excitation au point de sauter dans les bras de purs étrangers? Qui est anéanti lorsqu'une relation se termine? Surprenament, les hommes! Cela se paoruit à coup sûr avec un film comme Jusqu'au bout du rêve, lors d'une explosion d'exubérance dans un stade et lors d'une ruopture, mâme si elle est l'idée de l'homme. Des études récentes révèlent que la vie émotive d'un homme est aussi riche et complexe quer celle d'une femme, mais qu'elle demeure souvent un mystère autant pour lui-même que pour la femme qui l'aime.

Même si les émotions ont longtemps été considérées comme une marque de commerce féminine, les hommes déclarent qu'ils ont des émotions aussi souvent que les femmes et décrivent leurs expériences émotionnelles dans les mêmes termes. Lors d'une étude de l'intelligence émotionnelle sur 500 000 adultes, les hommes ont obtenu une note aussi élevée pour la conscience de leurs émotions. Dans les études sur les couples mariés, les maris se démontrent aussi à l'écoute que leur conjointe du niveau de stress de l'autre et aussi capables d'offrir du soutien.

Si les hommes soupirent, pleurent, se réjouissent, ragent, crient ou font la moue autant que les femmes, chacun d'eux exprime différemment ses émotions. « Chez l'homme, les émotions sont à l'arrière-plan de la vie tandis que chez la femme, elles sont à l'avant-plan, explique Josh Coleman, docteur en psychologie et auteur de Lazy Husband. La testostérone refroidit les émotions chez les hommes qui ont tendance à intellectualiser et compartimenter davantage. Les femmes semblent être plus naturellement en contact avec leurs émotions tandis que les hommes doivent y travailler. Mais lorsqu'ils le font, c'est une situation gagnant-gagnant. Ils découvrent une nouvelle facette d'eux-mêmes. Leur relation est plus heureuse et eux-mêmes le sont également.

2 / 4

2. À l'intérieur du cerveau masculin.

Il y a treize ans, la vie de Chris Schroder, un homme d'affaires d'Atlanta de 48 ans, allait très bien : une excellente santé, l'emploi qu'il avait toujours désiré, une femme et deux enfants qu'il adorait.  Au cours d'un seul mois très éprouvant, il a vécu une hospitalisation pour l'appendicite, la perte de son emploi et la rupture de son mariage.   « Les trois pieds du trépied qui soutenait ma vie se sont soudainement brisés, se rappelle-t-il. J'avançais sans m'exprimer beaucoup, en ne sachant pas qu'il fallait le faire ni comment le faire. »

Pourquoi les hommes ne savent-ils rien de rien à propos des émotions? Il faut blâmer le cerveau masculin. « Les connections se font différemment chez les mâles, explique David Powell, Ph. D. et président du Centre international sur les troubles de la santé. Les liens entre l'hémisphère droit du cerceau, siège de la logique, et l'hémisphère gauche où résident les émotions sont beaucoup plus importants chez la femme. Les femmes possèdent un canal de communication qui ressemble à une autoroute et elles peuvent passer rapidement du côté droit au gauche. Chez les hommes, ce canal ressemble à une petite route de campagne et c'est pourquoi l'accès à leurs émotions est plus difficile.

Ceci explique pourquoi, plus de 125 recherches portant sur diverses cultures, concluent invariablement que les garçons et les hommes évaluent avec moins de précision les messages non verbaux des gestes, des expressions faciales et de la voix. Les hommes réagissent aussi moins vivement aux émotions, et les oublient plus rapidement par après. Dans une expérience conduite à l'Université Stanford, des photographies bouleversantes ou traumatisantes ont provoqué une activité plus importante dans de plus nombreuses régions du cerveau féminin. Trois semaines après, les femmes se rappelaient de plus nombreux détails que les hommes à propos des les images. Dans le même ordre d'idées, les chercheurs émettent l'hypothèse, qu'une femme pourrait toujours mijoter une prise de bec ou un léger détail que son compagnon a oublié depuis longtemps.

Le divorce est plus dévastateur pour les hommes au plan émotif parce qu'il les force à explorer des territoires inconnus. « Pour la première fois de ma vie, j'étais brutalement face à mes émotions, explique Chris Schroder, qui s'est remarié dernièrement après avoir passé dix ans seul. Pendant des années, je me suis battu avec des émotions intenses et profondes que je ne savais même pas que j'avais. Et lorsque vous entrez en contact avec vos émotions, vous ne pouvez pas les enfermer dans une bouteille. Maintenant, j'apprécie davantage la vie. Si j'avais su tout ce que j'ai appris, j'aurais pu être un meilleur mari. »

Robert Westover a 41 ans et réside à Washington D. C.; la première fois qu'il a vu son père pleurer, c'était lorsqu'il a reçu son diplôme du Corps de la marine, au camp d'entraînement où son père et son grand-père s'étaient entraînés. « Une larme a coulé le long de sa joue, dit-il. J'étais en état de choc. Élevé parmi trois frères dans une famille de militaires, Robert Westover avait grandi en apprenant à manger rapidement, à parler fort, à compétitionner avec intensité et à maintenir le couvercle sur ses sentiments. Montrer ses émotions est un interdit chez les hommes. »

Les garçons apprennent cette leçon très jeunes. Dès leur première année, ils établissent moins de contacts visuels que les filles et portent plus d'attention aux objets mobiles, comme les autos, qu'aux visages. Les pères et les mères expriment moins leurs sentiments, excepté la colère, à leurs fils qu'à leurs filles. Le vocabulaire des garçons comprend moins de mots sur les émotions. Au terrain de jeu et même à la maison, les garçons apprennent à retenir leurs larmes et à ne pas montrer leur peur. Leur visage, qui pourrait exprimer autant les émotions que celui des filles, devient moins expressif au cours des années du primaire.

À l'âge adulte, les hommes utilisent moins de mots lorsqu'ils parlent en public, de façon à se montrer à leur avantage, tandis que les femmes parlent pour attirer les autres plus près. Entre amis, les hommes échangent surtout de l'information sur le travail, le sport, les autos et les ordinateurs. Les femmes parlent pour se libérer l'esprit mais les hommes pensent avant de parler, explique le psychiatre Mark Goulston, auteur de The 6 Secrets of a Lasting Relationship. S'ils négligent de le faire, ils risquent de dire une stupidité et d'être humiliés, ou d'offenser un autre homme et de se faire battre. Il est donc plus sûr de ne rien dire. »

Qu'est-ce qui se cache derrière le silence et le masque stoïque d'un homme? Sa vulnérabilité. Les experts sont d'accord sur ce point : la majorité des hommes sont bien plus insécures qu'ils veulent l'admettre et que leur femme ne peut l'imaginer. « Chaque homme a une crainte secrète de ne pas être assez compétent ou courageux ni aussi viril qu'il voudrait l'être, explique Mark Goulston. Un homme sait qu'il doit protéger sa famille d'une attaque au fusil. Qu'il doit réparer tout ce qui se brise. Et lorsqu'il se sent impuissant ou que tout ce qu'il dit semble incorrect, il se tait et se retire. »

À une époque surnommée le Nouvel-âge de la sensibilité masculine, les comportements de chaque sexe semblent moins rigides et certains hommes osent montrer leur côté sensible. « Mais du même souffle, les femmes peuvent nous demander de nous montrer émotionnellement ouverts et aussi solides que le roc. Ce genre demande exige une gymnastique émotionnelle incroyable  et crée de la confusion dans notre tête. Les hommes n'ont ni carte routière ni modèle pour être à la fois émotifs et forts.

3 / 4

3. Pourquoi les hommes éclatent

Même si les femmes se mettent en colère aussi souvent que les hommes, la colère demeure une émotion typiquement masculine. Mes enfants se rappellent toujours de mes excès, explique Kim Garretson, 54 ans, expert en stratégie d'entreprise à Minneapolis. Un jour, il avait explosé comme un volcan parce que la serveuse lui avait apporté une entrée non dégelée. « Je n'exprime pas toutes mes émotions, mais à l'occasion, je peux éclater. » 

Pourquoi les hommes s'emportent-ils autant? Cette colère est causée par une très grande frustration de devoir amputer une partie de soi-même. « Les hommes réagissent de cette façon parce qu'ils ont peur que s'ils donnent un centimètre d'émotion, on leur prendra un kilomètre, affirme le psychologue W. Christian, Ph. D. et auteur de Your Own Worst Enemy. « Si vous ne vous développez pas entièrement, si vous n'apprenez pas à travailler avec vos émotions, vous êtes une bien pâle figure ou une image amputée de vous-même. C'est seulement une question de temps pour que le château de cartes que vous êtes ne s'écroule. »

Dans la vie de Kim Garretson, ce moment s'est produit il y a quatre ans, alors qu'on lui a diagnostiqué le cancer de la prostate. Comme cela se produit souvent chez les hommes qui tombent malades, il a réalisé qu'il n'avait plus rien à perdre et tout à gagner à se laisser aller. « Je n'ai plus peur d'exprimer mes sentiments, affirme-t-il. J'exprime ma colère rapidement et avec précision, puis je passe à autre chose. L'humour me sert d'exutoire. J'ai repris contact avec d'anciens amis. Je discute des grandes questions de la vie. Je recherche une spiritualité. Je me sens si exubérant et heureux que ma femme dit que je suis  étourdissant. »

4 / 4

4. Trucs pour bien gérer ses émotions!

 

À l'époque de l'inspecteur Harry, Clint Eastwood ne sourcillait jamais. Aujourd'hui, il est un époux, un père, et gagnant d'un Oscar comme réalisateur de films qui explorent les profondeurs de l'âme humaine ; le dur de dur est devenu un tendre, sans pour autant être bavard. Les hommes qui cachent le plus leurs émotions peuvent en fait être les plus sensibles, observe le psychologue Christian. Et les hommes peuvent arriver à exprimer leurs émotions sans larmes ou sans craintes. Voici par où commencer.

Apprenez une activité créative.

Un loisir comme la peinture ou la musique peut permettre aux hommes d'accéder à leur univers intérieur. N'oubliez pas que les arts les plus importants au monde, la musique et la littérature, ont été inventés par le sexe indiscutablement perçu comme peu sensible.

Faites diminuer le stress et la colère en faisant de l'exercice.

« Lorsque vous atteignez le point où vous voudriez frapper le mur avec votre tête, une pause de dix minutes est insuffisante pour vous calmer, affirme Robert Westover. Dans les moments d'émotion intense, ce dernier trouve un coin pour s'allonger au sol et faire des pompes.

Essayez d'exprimer un peu d'émotion.

« Commencez par des émotions que vous pouvez contrôler, trouvez une oreille empathique et utilisez le terme « petit », suggère  Josh Coleman. Dire que vous êtes un « petit peu triste » ou un « petit peu  effrayé » est moins inquiétant que d'affirmer sa vulnérabilité totale.

Acceptez votre inconfort

« Plutôt que d'éviter un sentiment avec lequel vous ne savez pas quoi faire, faites-y face, suggère le psychologue Travis Bradberry, Ph. D. et  co-auteur de The Emotional Intelligence Quick Book. Pour affronter ses émotions, il faut du temps et de l'entraînement parce que vous devez ré-entraîner votre cerveau, mais on y arrive. »

Attention mesdames!
L'homme est comme un bernard-l'hermite, affirme l'homme d'affaires Chris Schroder. « Si nous sommes blessés après avoir exprimé nos émotions, nous pouvons retourner dans cette carapace et ne plus vouloir en sortir. Ce n'est pas le temps de nous cajoler ou de nous brimer lorsque nous exprimons des sentiments. Nous avons besoin d'être séduits à un moment où nous nous sentons en confiance. »

Voici comment aider votre compagnon à être plus à l'aise avec ses émotions

Parlez-vous côte-à-côte plutôt que face-à-face. Affronter un homme de face le place en mode de compétition ou de confrontation, affirme le psychologue David Powell. Plutôt que de vous placer face à lui à table, assoyez-vous à côté de lui.

Faites une activité physique ensemble.

Lorsque vous faites du vélo ou que vous marchez, l'homme a tendance à baisser sa garde. Laissez les sujets venir naturellement; ne forcez pas un homme à marcher ou à parler, sinon il pourrait se rebiffer.

Regardez un film de gars.

« Il y a 95% de chances qu'il y ait des larmes lorsqu'un groupe d'hommes regarde Jusqu'au bout du rêve, affirme David Powell. Le sport est archétype du lien entre un père et son fils; et pour la majorité des hommes, la relation la plus primitive et la plus importante de leur vie est celle qu'ils ont eu avec leur père. Ne tentez pas de disséquer le film ou d'analyser son enfance. Soyez simplement présente.

Ne bousculez pas un homme pour qu'il vous parle des difficultés de sa journée.

« S'il a passé la journée à se battre, il veut tout simplement s'éloigner de la douleur, explique le psychologue Ken Christian. À quoi sert-il de passer une soirée misérable, si cela ne solutionne pas le problème? »

Faites-le voir, ne le dites pas.

La conversation peut être la forme préférée de préliminaires pour les femmes, mais les hommes voient le sexe comme une forme de communication. « Nous, les hommes, exprimons beaucoup d'émotions physiquement, explique le psychologue David Powell. « Le sexe est notre moyen d'exprimer l'affection. Au lieu d'insister pour que l'homme traduise ses émotions en mots, parlez son propre langage. »

Faites savoir aux hommes le genre de soutien émotif dont vous avez besoin.

Au cours d'une recherche, Lisa Neff, Ph. D., psychologue à l'Université de Toledo a découvert que les maris peuvent être aussi sensibles et soutenants au plan émotif, mais qu'ils sont souvent à contretemps. Les hommes ne sont pas oublieux, mais les femmes doivent leur laisser savoir ce qu'elles veulent et ce dont elles ont besoin.

Exprimez-lui ce qu'il représente pour vous.

Le psychiatre Mark Goulston  suggère de trouver un moment calme pour demander à votre mari : « est-ce que je t'ai déjà fait sentir que je te respecte et t'admire encore plus que le jour où on s'est connu. Exprimez-lui le bonheur qu'il apporte dans votre vis et dites-lui que vous seriez déçue de ne pas lui répéter assez souvent. La majorité des hommes en resteront pantois. »