Share on Facebook

Tout ce que vous voulez savoir sur les Olympiques

Plus de 10000 athlètes de 203 pays vont s’affronter à Londres. Un aperçu.

1 / 4
Prêts pour les Olympiques!

Prêts pour les Olympiques!

Le 27 juillet, les yeux du monde entier se tournent vers Londres. La spectaculaire cérémonie d’ouverture se déroulera dans le stade principal de 80 000 places et se terminera par l’allumage de la flamme olympique devant 4 milliards de téléspectateurs.

Pendant 19 jours, près de 9 millions de spectateurs pourront voir s’affronter 10 500 athlètes de 203 pays. On utilisera quelque 900 000 accessoires, dont 9 trampolines, 2 700 ballons de football et 65 000 serviettes.

(Photo: london2012)

2 / 4
L'homme le plus rapide

L’homme le plus rapide

Le sprinter jamaïcain Usain Bolt est le favori du 100 m. Photographié ici lors de la médaille d’or du 200 m à Pékin, il détient actuellement le record mondial du 100 m et du 200 m en respectivement 9 s 58 et 19 s 19.

Christophe Lemaitre, qui a établi un nouveau record français du 100 m en 9 s 92 l’été dernier, pourrait être le principal challenger européen. Le temps à battre au 100 m dames demeure le record mondial de 10 s 49 établi par l’Américaine Florence Griffith-Joyner (Flo-Jo) à Indianapolis, en 1988.

(Photo:  EM Pics/PA)

3 / 4
La femme la plus forte

La femme la plus forte

La Chinoise Lulu Zhou a remporté le titre aux championnats du monde d’haltérophilie en France, en novembre dernier. Pesant 130 kg, elle a établi le record mondial à 328 kg, total des mouvements de l’«arraché» (146 kg) et de l’«épaulé-jeté» (182 kg). Ce n’est qu’un kilo de plus que le cumul réalisé par la Russe Tatiana Kashirina au cours de la même épreuve, et deux kilos de mieux que celui de la médaillée d’or de Pékin, la Sud-Coréenne Jang Mi-Ran. L’objectif chez les messieurs demeure les 472 kilos réussis par l’Iranien Hossein Rezazadeh à Sydney, en 2000.

(Photo: Corbis)

4 / 4
La plus grosse médaille

La plus grosse médaille

Les médailles olympiques ont énormément changé au fil du temps. Celles d’Athènes en 1896 avaient un diamètre de 48 mm et pesaient 47 grammes. Reproduite ici dans son format réel, la médaille d’or de Londres, la plus grosse à ce jour : 85 mm de diamètre et 7 mm d’épaisseur pour 400 g. L’avers représente la déesse grecque de la victoire, Niké. Les sports individuels et les disciplines sont gravés sur le pourtour, rendant chaque médaille unique. La médaille d’« or » contient en réalité 92,5 pour cent d’argent et seulement 6 grammes d’or (d’une valeur d’environ 380 $) plaqués en surface. Mais sa valeur pour les gagnants est infiniment plus élevée.

(Photo: Getty)