Share on Facebook

Sport: trouvez la meilleure brassière pour vous

Pour apprécier l’exercice, il est essentiel de porter un bon soutien-gorge de sport.

1 / 7

Les conseils suivants vous guideront dans le choix d’un modèle qui vous conviendra, que vous portiez du A, du H, ou n’importe quelle taille entre les deux.

2 / 7

Jetez vos vieux soutiens-gorge

Si votre soutien-gorge ne vous… soutient plus, c’est probablement parce qu’il a fait son temps, explique Diane Grundy, chef de marque de PureLime, fabricant scandinave de vêtements de sport pour femmes: «À la longue, la sueur dégrade les fibres du tissu; les détergents corrosifs et le séchage à haute température contribuent également à leur détérioration.» De plus, les vieux soutiens-gorge sont inconfortables et peuvent irriter la peau. Selon elle, la longévité d’un soutien-gorge de sport que l’on porte tous les jours, par exemple pour faire de la course, ne dépasse guère les six mois.

 

Illustration: soutien-gorge Dory de Moving Comfort, avec compression et encapsulation (pour bonnets B et C), tailles petite à très grande, 55$.

3 / 7

Choisissez-le en fonction de l’intensité de vos exercices

Choisissez votre soutien-gorge en tenant compte de votre activité physique la plus exigeante. La musculation n’exige pas le même soutien que la course. Pour cette dernière, allez-y pour un modèle très grand maintien; ainsi, vous ne risquez pas de vous tromper.

Quant au tissu, oubliez le coton; trempé de sueur, il irrite, d’autant plus qu’un tissu qui retient l’humidité se relâche et n’offre pas un bon soutien. Il vaut mieux, selon Diane Grundy, opter pour un tissu respirant, qui favorise l’évacuation de l’humidité corporelle.  

Illustration:
soutien-gorge Super Active  de Freya, offert dans les tailles 32D à 38H, 1.866.274.2407.

4 / 7

Optez pour les bretelles réglables, la fermeture au dos et l’encapsulation

Les soutiens-gorge à enfiler et avec compression sont habituellement offerts dans les tailles petite, moyenne et grande. Selon Diane Grundy, ils conviennent pour les bonnets de taille A et B, quoique pas pour des activités avec mouvements verticaux, mais pas pour les plus grandes tailles. (Les soutiens-gorge avec fermeture au dos sont également plus faciles à mettre sans qu’on risque de se disloquer une épaule.)

«Les soutiens-gorge avec compression aplatissent la poitrine», ajoute Jennifer Klein, propriétaire de Secrets from Your Sister, une boutique de Toronto qui offre une vaste gamme de soutiens-gorge ainsi qu’un service d’ajustement. «Ils n’offrent aucun soutien entre les seins et, en fait, augmentent la charge des ligaments, les deux seins bougeant comme s’ils ne faisaient qu’un.» Elle préfère les modèles avec encapsulation, qui retiennent chacun des seins: «Ainsi, vous bénéficierez d’un bon soutien quand vous sauterez et vous balancerez d’avant en arrière.» (Pour savoir quelle partie de votre poitrine nécessite le plus grand soutien, faites l’exercice de sauter devant votre miroir sans haut ni soutien-gorge!)

Illustration: soutien-gorge Energizer de Elomi, offert dans les tailles 34D à 44J, 1.866.274.2407.

 

5 / 7

Essayez-en plusieurs

De l’avis de Diane Grundy, vous devez pouvoir comparer l’ajustement, le soutien et le confort qu’offrent les divers modèles avant de choisir celui qui convient le mieux à votre physique. N’achetez pas le premier qui vous tombe sous la main; essayez-en plusieurs.

Jennifer Klein est plutôt d’accord. Elle conseille d’effectuer quelques mouvements dans la cabine d’essayage afin de vous assurer que le modèle que vous essayez vous offre tout le soutien requis. «Une fois les bretelles réglées, passez vos bras è tour de rôle en travers de votre poitrine; vous ne devriez sentir aucune irritation. Sautez, effectuez certains des mouvements qui font partie de votre entraînement puis, asseyez-vous afin de vérifier si le soutien-gorge est bien ajusté tout en restant confortable pour la pratique du yoga ou de mouvements nécessitant de vous pencher.» Vous devriez arriver è prendre une respiration profonde lorsqu’il est au plus lâche. (A force de le porter, il se relâchera; pour préserver un soutien adéquat, vous pourrez alors le resserrer jusqu’au dernier rang d’agrafes.)

Illustration: soutien-gorge de sport #0091 de Purelime, pour exercices à heurts modérés ou élevés, offert dans les tailles 30A à 40E, 78$, 1.800.652.9839.

6 / 7

Consultez un spécialiste

C’est fou le nombre de femmes qui portent un soutien-gorge qui ne leur fait pas! Comment savoir si le vôtre est bien ajusté? Le mieux est de consulter un spécialiste qui prendra vos mesures et fera tous les ajustements requis. Autre avantage: les gens comme Jennifer Klein ont une bonne connaissance des marques et modèles offerts dans le commerce en plus d’être en contact étroit avec leurs clientes et d’entendre leurs commentaires, qu’elles soient satisfaites ou pas.

Illustration: soutien-gorge Wonderbra Sports modèle 5127, 34B à 38DD, 41$, 1.800.363.0790.

7 / 7

Prenez-en soin

Un bon soutien-gorge de sport constitue une protection cruciale contre l’affaissement des seins. Soyez bonne pour lui et il continuera de vous protéger. Prévoyez investir environ 100$ pour un modèle sport de qualité; voyez cela comme de la lingerie avec du muscle. Utilisez un détergent doux, si possible lavez-le à la main et faites-le sécher à plat. Ne portez pas le même jour après jour; la sueur et le lavage quotidien en viendraient à bout en un rien de temps.

Illustration: soutien-gorge PR de Brooks, bonnets A à C, 44,99$.