Share on Facebook

Neuf trucs anti-stress infaillibles

Injectez une petite dose de zen dans votre journée grâce à ces techniques issues de la recherche

1 / 10

Vaut mieux en rire

Un bon gros rire gras peut vous remonter le moral et vous détendre tout autant que le ferait une séance d’exercice. Des chercheurs de l’université d’Osaka au Japon ont récemment découvert que le visionnement d’un film comique soulageait plus le stress que la contemplation, par exemple, d’un beau paysage. Par conséquent, faites jouer une bonne comédie à la fin de votre journée de travail, ou encore, inscrivez-vous à un service de courriel du genre «la blague du jour» ou essayez le yoga du rire. Préparez-vous une petite trousse de secours humoristique, conseille Beverly Beuermann-King, spécialiste du stress et du bien-être de Little Britain (Ontario). Mettez des bandes dessinées, des photos amusantes et les blagues reçues par courriel dans un dossier ou dans un fichier de votre ordinateur et sortez-le lorsque vous êtes stressée.

2 / 10

Clavardez avec des amies compréhensives et évitez les faux amis

Pour soulager son stress, il n’y a rien comme de se confier à une personne bienveillante. A l’inverse, si vous parlez d’une expérience pénible avec une amie peu compréhensive, vous n’avez guère de chance de vous détendre, et votre pression artérielle et votre santé cardiaque risquent d’en payer le prix, affirment des psychologues de la Brigham Young University. Comment repérer un faux ami? Si vous vous sentez tenue d’entretenir l’amitié ou avez des sentiments mitigés envers la personne, c’est un indice, explique la chercheure Julianne Holt-Lunstad.

3 / 10

Il y a de bonnes raisons d’apprendre à gérer son stress

Si vous n’y voyez pas, votre stress peut contribuer à votre fatigue et à votre irritabilité, et augmenter votre susceptibilité à des maladies telles que la dépression, la cardiopathie et le diabète de type 2. Vous connaissez les approches classiques pour combattre le stress, mais en voici des nouvelles.

4 / 10

Changez de manière de discuter

Selon une étude publiée dans Psychosomatic Medicine, il est parfois mauvais pour la santé de subir la discussion en silence plutôt que de s’exprimer haut et fort. A l’inverse, si un homme ou sa femme se montre hostile durant la discussion, cela augmente le risque de maladie cardiovasculaire de la femme plus que ne le ferait l’usage du tabac ou un taux élevé de cholestérol, disent les chercheurs de l’université du Utah. Par contre, quand l’un ou l’autre des deux époux adopte un ton chaleureux, le risque de cardiopathie de la femme diminue, souligne le psychologue et chercheur Tim Smith. «Essayez de compenser chacun de vos commentaires négatifs, par quelques paroles positives», conseille-t-il.

5 / 10

Rangez votre espace… et votre esprit

Le désordre et la désorganisation provoquent de la tension; prenez quelques minutes pour faire de l’ordre sur votre bureau avant d’aller dîner ou de partir pour la maison, conseille Marcia Ramsland, auteure de Simplify Your Space: Create Order and Reduce Stress. Si vous craignez d’oublier ce sur quoi vous travailliez «notez rapidement les trois premières choses que vous aurez à faire en revenant à votre bureau», explique-t-elle.

6 / 10

Écoutez de la musique sur le chemin du travail

Selon David Wiesenthal, professeur de psychologie de l’université York qui étudie le stress au volant, écouter de la musique lorsqu’on fait la navette entre la maison et le travail diminuerait le stress. La conduite automobile, particulièrement quand la circulation est dense, met les nerfs à rude épreuve, provoquant tension et colère, et augmentant la pression artérielle. Tous ces facteurs peuvent mener à une conduite agressive. (Selon la Fondation de recherches sur les blessures de la route, la conduite agressive contribue pour 18% aux collisions fatales ou provoquant des blessures.) Cependant, ne faites pas jouer de CD de relaxation : selon une autre étude menée par David Wiesenthal, les bruits d’oiseaux gazouillants et de ruisseaux babillants aggravent l’anxiété chez les personnes déjà stressées.

7 / 10

Donnez congé à votre BlackBerry

Votre degré de stress peut dépendre largement de la manière dont vous gérez la montagne de courriels qui atterrissent dans votre boîte de réception. Les résultats de nouvelles études menées aux universités de Paisley et de Glascow en Écosse indiquent que le stress augmente chez les personnes qui passent leur temps à vérifier leurs courriels. En outre, les femmes se sentent plus obligées que les hommes de répondre promptement à leurs messages. Déterminez des moments dans la journée où vous lirez vos messages et y répondrez, conseille Beverly Beuermann-King. Après le travail, rangez votre BlackBerry dans votre mallette afin de ne pas être tentée de le prendre chaque fois qu’il vibre ou sonne.

8 / 10

Inscrivez-vous à un cours de danse

Selon des chercheurs de l’université nationale Kyungpook de Corée, faire du hip-hop ou de la danse aérobique peut améliorer nettement l’humeur. Comparée au patin ou à un programme associant musculation, jogging et exercices de flexibilité, une séance de 40 minutes de hip-hop ou de danse aérobique améliore plus l’humeur et diminue plus la détresse psychologique et la fatigue. Entre autres sites, commentcamarche.net et youtube.com offrent des vidéos gratuites pour l’apprentissage du hip-hop.

9 / 10

Empruntez une posture au yoga

Selon une étude publiée récemment dans le Journal of Bodywork and Movement Therapies, il suffit d’adopter pendant 10 minutes la posture Savasana (littéralement posture du cadavre), que l’on pratique habituellement à la fin d’une séance de hatha-yoga, pour faire diminuer de 31% le taux de pression artérielle induit par le stress.
Pour prendre la posture, couchez-vous sur le dos, bras sur le côté et paumes tournées vers le haut. Fermez-les yeux et respirez profondément, en relâchant consciemment toute partie de votre corps qui serait tendue. Tenez la posture 5 à 15 minutes.

10 / 10

Faites une mini méditation

Pour vous calmer, Louise Gabrielle, thérapeute corps-estrit de Toronto, propose cet exercice qui a l’avantage de ne durer que cinq minutes. Première étape: concentrez-vous sur votre respiration et ralentissez-en graduellement le rythme; respirez profondément. Deuxième étape : inspirez par le nez en imaginant que vous aspirez l’énergie de la subsistance. Troisième étape : expirez par le nez en imaginant que votre expiration aide votre corps à se détendre et à lâcher prise. Essayez de pratiquer cet exercice tous les jours. Des chercheurs de l’université de l’Oregon et de la Dalian University of Technology ont observé que, pratiquée pendant cinq jours, la méditation d’intégration corps-esprit avait plus d’effet sur le stress, la colère et l’anxiété que les exercices de relaxation du corps.