Share on Facebook

Votre conjoint affecte votre santé

La personnalité de votre conjoint, ses habitudes d’exercice, son horaire de travail, etc. peuvent avoir des effets surprenants sur votre propre bien-être et votre santé, selon de nouvelles recherches.

1 / 4

Il ou elle est optimiste et cela vous affecte positivement

Si sa philosophie est celle du verre à moitié plein, votre partenaire est d’une bonne influence, indique une nouvelle étude de l’Université du Michigan. Les chercheurs ont suivi presque 2 000 couples (de plus de 50 ans) pendant quatre ans; ils ont constaté que lorsqu’un des conjoints était optimiste, l’autre avait une meilleure mobilité et moins de maladies chroniques, indépendamment de son propre niveau d’optimisme. Un partenaire qui pense positivement peut être plus susceptible d’encourager son conjoint ou sa conjointe à bien manger ou à faire de l’exercice parce que les deux croient réellement que ces habitudes peuvent faire une différence, selon les chercheurs.

Il ou elle cherche à perdre du poids (et vous aussi) et cela affecte négativement votre santé

C’est étrange, mais cela pourrait avoir un effet négatif sur vos efforts. Selon une étude récente portant sur 50 couples (qui voulaient perdre du poids ensemble), voir votre partenaire perdre du poids peut vous empêcher de maigrir. « Lorsque nos proches réussissent mieux que nous, nous nous sentons menacés et nous abandonnons la partie » a dit au magazine Shape l’auteure de l’étude, Jennifer Jill Harman, PhD, professeure agrégée à l’université d’État du Colorado. Elle recommande aux deux membres du couple de soutenir les efforts de l’autre, mais d’établir des objectifs séparés.

2 / 4

Il ou elle suit un bon programme d’exercices et cela affecte votre santé

Ce pourrait être « le coup de pied aux fesses » dont vous avez besoin. Si une femme appliquait les recommandations d’exercice du gouvernement américain (150 minutes par semaine d’entraînement d’intensité modérée), son mari était 70 % plus susceptible de suivre ces lignes directrices, comme on pouvait le constater à un bilan de santé ultérieur, que les maris dont les épouses étaient moins actives. Ces données ont été mises en lumière dans une étude récente réalisée par des chercheurs en Israël et à l’université Johns Hopkins. Quand un mari atteignait les niveaux recommandés, sa femme était 40 % plus susceptible de les atteindre aussi.

Il ou elle travaille de longues heures et cela affecte votre bien-être

Ceci est moins évident. Les femmes dont les maris travaillaient plus de 40 heures par semaine étaient en meilleure santé que les femmes dont les maris faisaient du 9 à 5, selon une étude de l’Université du Texas qui a analysé les dossiers de travail et de santé de près de 3 800 hommes et femmes. C’est probablement en raison des avantages d’un revenu supplémentaire. Mais les hommes dont les épouses travaillaient plus de 40 heures par semaine étaient en moins bonne santé que ceux dont les épouses travaillaient moins. Les chercheurs supposent que « alors que le travail supplémentaire d’une épouse ne se traduit pas nécessairement en avantage d’argent, le mari a plus de taches à domicile et moins de temps pour faire de l’exercice », selon HealthDay.

Apprenez d’autres astuces pour vivre sainement.

 

3 / 4

Ils se donnent des coups de main et cela les affecte positivement

Votre cœur pourrait en bénéficier. Les personnes qui avaient le sentiment que leur partenaire était toujours prêt (prête) à aider présentaient moins d’accumulation de calcium dans leurs artères (un facteur prédictif de maladie cardiaque) que ceux et celles qui trouvaient que leur partenaire était parfois utile, et parfois refusait de les aider, selon une étude de l’Université de l’Utah publiée l’an dernier. Les couples avaient les plus hauts taux de calcium (et, donc, les plus grands risques pour le cœur) lorsque les deux membres estimaient que leur partenaire ne les appuyait pas; les taux les plus bas de calcium se retrouvaient chez les couples où les deux se soutenaient mutuellement. Les chercheurs pensent que la perception d’un manque de soutien pourrait augmenter le stress et nuire à la santé cardiovasculaire.

Il ou elle vous fait sentir heureux (heureuse) 

Vous pouvez prendre un peu de poids (en particulier dans la phase de lune de miel). Une équipe de chercheurs a suivi 169 couples de jeunes mariés pendant les quatre premières années de leur mariage. Ceux qui avaient le sentiment d’être heureux dans leurs relations étaient plus susceptibles de prendre du poids que ceux qui se sentaient moins contents. Quelques facteurs peuvent entrer en jeu, disent les chercheurs. Les couples qui ne se sentent plus « en chasse de partenaire » peuvent de plus se préoccuper autant de maintenir leur poids. Les partenaires ont aussi tendent à se comparer. Si l’un des deux prend du poids, l’autre pourrait ne pas le remarquer ou ne pas s’en faire s’il ou elle en prend à son tour.

 

 

 

4 / 4

Il ou elle a le diabète et cela augmente les risques de votre santé

Votre risque de développer le diabète est de 26 % plus élevé, selon une étude de l’Université McGill qui a analysé les dossiers de santé de plus de 75 000 couples. Les chercheurs pensent que ce pourrait être dû aux mauvaises habitudes de consommation et d’exercice partagées dans le couple. Alors qu’il est commun de poser des questions à un patient sur ses antécédents familiaux, les médecins devraient envisager d’en poser aussi sur l’état de santé du ou de la partenaire, disent les chercheurs.

Il ou elle a des douleurs chroniques la nuit et cela nuit à votre santé

Votre sommeil peut en pâtir. Une étude a révélé que les partenaires de patients arthritiques dormaient plus mal la nuit lorsque leur partenaire avait plus de douleur.