Share on Facebook

Santé : Les bienfaits des mouvements tai-chi

Parfois décrit comme de la méditation en mouvements, le tai-chi (ou tai-chi-chuan), cet antique art martial chinois, comporte de nombreux bienfaits santé. Outre le calme et la concentration d’esprit, le tai-chi développe plusieurs atouts physiques – notamment une souplesse, un équilibre et un tonus musculaire accrus. 

1 / 3
En quoi les mouvements tai-chi sont-ils bénéfiques pour votre santé?

En quoi les mouvements tai-chi sont-ils bénéfiques pour votre santé?

Les exercices de tai-chi consistent en enchaînements continus de mouvements fluides appelés « formes ». Ces mouvements ont pour but d’aider l’énergie interne (le qi) à s’écouler librement dans le corps, favorisant ainsi l’harmonie entre le corps et l’esprit. Même si l’on ne croit pas à l’existence du qi, il ne fait aucun doute que les mouvements fluides et contrôlés du tai-chi apportent de réels bienfaits sur la santé physique.

Les mouvements précis, contrôlés et répétitifs qui mettent l’accent sur une tension et un relâchement progressifs aident à acquérir une idée très fine de la façon dont le corps bouge. Une prise de conscience qui, à son tour, améliore la posture, la coordination et l’équilibre, tout en décontractant les muscles et en réduisant les contraintes mécaniques sur les os et les articulations. 

Les mouvements lents et contrôlés des formes font travailler les muscles de parties du corps souvent négligées par les exercices conventionnels. Une étude taïwanaise a montré que 30 minutes de tai-chi par jour durant six mois accroissaient de 20 % la force musculaire de volontaires âgés de 50 à 60 ans.

Parce qu’il minimise les risques de blessure, le tai-chi convient aux personnes âgées ou ayant des problèmes osseux ou articulaires. Et, parce qu’il améliore l’équilibre, il diminue l’incidence des chutes. Les personnes souffrant d’arthrite voient leurs raideurs s’atténuer et leur souplesse augmenter.

2 / 3
Enchaînements tout en lenteur pour de meilleurs bienfaits santé

Enchaînements tout en lenteur pour de meilleurs bienfaits santé

Le style de tai-chi le plus commun en Occident est le yang, qui se caractérise par un grand nombre de postures verticales et par des mouvements exécutés avec lenteur associés à une respiration paisible et régulière. Il existe plusieurs formes, correspondant à chacun des styles. Un enchaînement peut comprendre entre 12 et 108 mouvements, et la séquence des mouvements prend de 5 à 15 minutes.

Pour apprendre un enchaînement de tai-chi, commencez par vous familiariser avec un ou deux mouvements et pratiquez-les de façon régulière. Ajoutez peu à peu de nouvelles postures pour vous donner le temps d’intégrer parfaitement chaque mouvement. Bien qu’un enchaînement complet ne dure pas plus de 15 minutes, plusieurs mois peuvent être nécessaires pour bien assimiler tous les mouvements qui le composent. 

Soyez patient : plus vous travaillerez lentement les exercices, mieux vous les comprendrez et plus vous tirerez profit des bienfaits santé liés aux mouvements de tai-chi. Vous commencerez à voir votre souplesse, votre équilibre et votre posture s’améliorer après quelques séances.

3 / 3
Étude sur les bienfaits santé du tai-chi

Étude sur les bienfaits santé du tai-chi

Une étude américaine a comparé les effets de trois types de programmes d’exercices sur le risque de chute chez les personnes âgées. 

Le 1er programme, incluant des exercices de musculation, d’équilibre et d’endurance, réduisait de 10 % le risque de chute. Le 2e programme, basé sur le seul travail de l’équilibre, réduisait de 25 % le risque de chute. Le 3e programme, consistant en exercices de tai-chi, réduisait le risque de chute dans une proportion impressionnante : 47%!

Pour vous pratiquer, voici la séquence « flatter l’encolure du cheval »

1. Debout, les pieds écartés de la largeur des hanches, le pied gauche pointé en avant, placez le pied droit un pas en arrière et faisant un angle avec le gauche : c’est la position classique de l’archer. Formez un « bec » avec la main droite et écartez le bras droit du corps ; poussez la main gauche devant vous, paume en avant. 

2. Soulevez le talon du pied gauche comme pour ramener le pied en arrière. Poussez un peu plus le bras droit vers l’arrière en ouvrant la main vers le haut. Tournez la paume gauche vers le sol. Regardez votre main droite.
3. Tournez la tête vers la gauche de façon à regarder droit devant
vous. Ramenez le bras droit devant vous, la paume tournée vers le sol. Descendez la main gauche au niveau de la hanche gauche, la paume tournée vers le haut.

Découvrez d’autres disciplines physiques dans notre section Exercices