7 étapes pour une «détox» santé

Ce printemps, mettez fin aux jeûnes à base de fruits et aux nettoyages drastiques. Allégez plutôt votre organisme en suivant les conseils de la nutritionniste et coanimatrice de l’émission de télévision Healthy Gourmet, Julie Daniluk. Ils vous permettront d’avoir une meilleure digestion, plus d’énergie et de vous sentir globalement mieux.

1 / 7

1. Buvez un verre d'eau citronnée pour commencer la journée

Boire du jus de citron fraîchement pressé dans l'eau peut aider à débarrasser le foie des toxines accumulées et à alléger la vésicule biliaire encombrée. Cela contribue au bon fonctionnement des organes et permet de se réhydrater après une longue nuit. La bonne santé du foie et de la vésicule biliaire est la clé de la digestion des graisses.

2 / 7

2. Respirez profondément pendant dix minutes

Les bienfaits d'une bonne respiration sont immenses et permettent de vivre sainement. En fait, la respiration profonde que procure l'exercice, le yoga ou la méditation aide les poumons à absorber l'oxygène et à rejeter le dioxyde de carbone et autres impuretés. Elle contribue à la stimulation du métabolisme corporel et aide l'esprit à faire de meilleurs choix alimentaires.

3 / 7

3. Évitez les aliments transformés

Cessez de consommer des aliments emballés et transformés durant une semaine complète. Ils sont généralement pauvres en éléments nutritifs et contiennent des additifs néfastes comme des agents de conservations, des produits chimiques, du sel et du gras. Évitez les farines raffinées, les arômes artificiels et le sucre, et laissez tomber les sodas et les boissons sucrées. Accordez une place de choix aux viandes fraîches, aux fruits, aux légumes et aux grains entiers.

4 / 7

4. Buvez moins de café

Il est préférable de ne  pas boire plus de quatre tasses de café par jour. Plus vous prenez de caféine, plus vous augmentez le stress dans les glandes surrénales, qui participent à la régulation du métabolisme et de la pression artérielle. Incapable de troquer vos américanos matinaux contre de la tisane ? Tentez de réduire votre consommation progressivement en substituant le café au thé  et  en buvant du café de grande qualité.

5 / 7

5. Optez pour la viande et les volailles biologiques

Réduisez votre exposition aux antibiotiques et aux produits chimiques utilisés dans la transformation industrielle en évitant de consommer des viandes d'animaux élevés commercialement et en optant pour des viandes biologiques.  La viande biologique coûte plus cher, mais elle est également plus saine et, de loin, plus savoureuse, comme vous ne tarderez pas à le constater.

6 / 7

6. Garnissez votre assiette de fruits ou de légumes à chaque repas

Lorsque vous aurez diminué la consommation d'aliments transformés, il vous restera de l'appétit pour consommer davantage de fruits et de légumes. Ces aliments sont riches en fibres et réduisent le risque de maladies cardiaques tout en étant faciles à digérer. De plus, ils procurent des vitamines et minéraux essentiels à la vitalité de l'organisme.

Consommez de sept à dix portions de légumes par jour en privilégiant les légumes verts feuillus (chou, épinards, roquette ), les légumes nutritifs (patate douce, courge, carottes et concombres). Mangez de trois à quatre portions quotidiennes de fruits frais comme les bleuets, les pommes, les papayes et les poires.

 

7 / 7

7. Évitez l'alcool

L'alcool est riche en calories et, lorsqu'il est consommé sans modération, épuise l'organisme, notamment le cerveau et le foie. Supprimez l'alcool de votre alimentation pendant une semaine. Si cela vous paraît trop brusque, réduisez votre consommation conformément aux portions recommandées, soit une boisson alcoolisée par jour pour les femmes et deux pour les hommes. Assurez-vous de choisir du vin ou de la bière de bonne qualité.