Share on Facebook

7 conseils pour sculpter vos bras

À l’arrivée de l’été, chacun souhaite enlever manteau et vêtements à longues manches pour profiter du soleil. Mais les bras ne sont pas nécessairement prêts à s’exposer aux rayons solaires. Pas de souci : vous pouvez les tonifier tout en vaquant à vos activités quotidiennes. Vous sculpterez vos biceps et triceps, et personne n’en saura rien. Voici sept conseils pour le faire et porter ainsi avec fierté votre débardeur:

1 / 7
Renoncez aux herbicides au jardin

Renoncez aux herbicides au jardin

Les mauvaises herbes poussent avec un abandon sauvage. Il se trouve que c’est une très bonne chose puisque votre boulot consistera à vous mettre à quatre pattes une fois par semaine pour les arracher. Le fait de vous appuyer sur les mains tandis que vous désherbez renforcera vos bras, vos épaules et le haut de votre dos. De plus, le geste d’arracher les mauvaises herbes tonifiera davantage vos bras. Employez vos deux mains à tour de rôle afin de faire travailler vos muscles également.

 

2 / 7
Faites du pain une fois par semaine

Faites du pain une fois par semaine

Vous renforcerez ainsi vos bras, épaules et mains en même temps que vous atténuerez votre stress. En effet, il n’y a rien de plus calmant que le geste répétitif de pétrir la pâte et rien de plus agréable que l’odeur du pain en train de lever dans le four.

De plus, le pain maison, qu’on pétrit de ses propres mains, a meilleur goût que tout autre qu’on trouve dans le commerce ou qu’on prépare à la machine à pain.

 

3 / 7
Laissez tomber le mixeur

Laissez tomber le mixeur

Remplacez-le par un fouet et une cuiller en bois. En mettant de l’huile de coude pour mélanger la pâte, vous renforcerez vos bras de manière égale. De plus, plutôt que des œufs frits, préparez une omelette.

Ajoutez-y au moins trois légumes, par exemple des épinards, des champignons et des oignons. En plus de vous servir de vos bras pour battre les œufs et hacher les légumes, vous contribuerez à améliorer votre santé puisque vous consommerez des légumes au petit-déjeuner.

 

4 / 7
Servez-vous d'un couperet

Servez-vous d’un couperet

Utilisez quotidiennement un couperet de bonne dimension pour hacher vos aliments et cuisiner. Les chefs professionnels adorent cet ustensile qui est lourd dans la main et possède une lame bien affûtée et légèrement arrondie. Pour notre part, nous l’aimons à cause de son poids, qui fait travailler la main et le bras.

 

5 / 7
Servez l'eau dans une cruche

Servez l’eau dans une cruche

Optez pour une grosse cruche. L’eau est étonnamment lourde : un litre pèse un kilo. Par conséquent, on fait vraiment travailler son bras quand on soulève et porte une cruche, quand on en verse l’eau et quand on la remplit de nouveau.

De plus, c’est grosso modo la quantité d’eau dont vous avez besoin quotidiennement pour rester hydratée. Si vous utilisez un récipient fermé, portez-le cinq fois à votre épaule avant de verser l’eau, histoire de solliciter davantage vos muscles.

 

6 / 7
Étendez votre linge pour le faire sécher

Étendez votre linge pour le faire sécher

Vous économiserez des frais d’électricité et, par la même occasion, ferez travailler légèrement vos bras, particulièrement si la corde à linge est au-dessus de votre tête. Quand vous apportez le panier à linge à la corde, faites quelques flexions pour le lever et le descendre, en portant vos mains à vos épaules.

Pour renforcer davantage vos bras, vous pouvez aussi les tendre vers le haut, en fléchissant puis redressant les coudes.

 

7 / 7
Mettez à profit vos sacs de courses

Mettez à profit vos sacs de courses

De retour de l’épicerie, prenez un sac dans chaque main. Durant le trajet entre la voiture et la cuisine, levez les sacs en portant les mains à vos épaules et en gardant les coudes contre le corps. Quand vous aurez rentré tous vos sacs, vous aurez complètement fatigué vos biceps, sans compter que vos allers et retours entre la maison et la voiture vous auront permis de brûler un supplément de calories.