Share on Facebook

6 étapes pour avoir une mémoire d’éléphant

Retenir un numéro de téléphone, nous rappeler où nous avons posé nos clés, se rappeler nos mille et un mots de passe : à chaque instant, nous faisons appel à notre mémoire, cette étonnante faculté que possède le cerveau à enregistrer des informations. Suivez ces 6 étapes pour devenir un pro de la mémorisation.

1 / 5

1.Soyez motivé !

On retient mieux ce qu’on a envie de retenir, mais aussi ce que l’on doit retenir. Le conseil est valable pour tous : se fixer un objectif ou avoir un projet, même futile (retenir des histoires drôles pour faire rire ses amis, des citations pour épater la galerie), est la meilleure des stimulations.

2 / 5

2.Soyez attentif

C’est la condition préalable à toute mémorisation : sans attention, on ne perçoit pas correctement les informations. Le repos, un environnement propice (calme, éclairage …), une bonne réceptivité sensorielle (qualité de la vue et de l’audition), l’absence de stress sont essentiels pour capter correctement les informations à retenir.

3 / 5

3.Élaborez des images mentales

Nous prenons conscience de ce que nos sens nous transmettent en créant des images mentales : l’information est visualisée et transcrite sous forme de mots. Cette appropriation mentale des perceptions est la première étape du processus de mémorisation.

4 / 5

4.Hiérarchisez l’information

Ordonner, donner un sens, hiérarchiser des informations aide à fixer les connaissances et à les intégrer correctement au stock de la mémoire à long terme.

5 / 5

5.Répétez !

Pour bien mémoriser, il faut faire l’effort de répéter, parfois d’apprendre par cœur. Et c’est en réactivant régulièrement les informations, en les révisant, par exemple, que l’on a le plus de chances de les ancrer dans la mémoire à long terme.