Share on Facebook

5 grands changements en 5 étapes faciles

Pour être plus heureux, essayez ces 5 trucs faciles. Après tout, la quête du bonheur et de la santé commence par de petits changements au quotidien!

1 / 5

Évacuer le stress

LE DÉFI

Trop de stress n’est pas simplement mauvais pour votre corps – cela réduit votre espérance de vie. L’adrénaline et le cortisol en excès nuisent à la digestion, au sommeil, et peuvent aussi mener à la dépression et favoriser des maladies cardiaques.

 LE CHANGEMENT

Le contact humain est une source efficace d’apaisement et de maîtrise de la tension artérielle. Si vos proches ne sont pas à vos côtés pour vous  offrir le réconfort habituel, il y a d’autres manières de profiter de ses bienfaits. Cajolez votre animal de compagnie ou prenez rendez-vous pour un massage : il a été démontré qu’une séance de 45 minutes suffisait à réduire le taux de cortisol et à renforcer le système immunitaire.

2 / 5

Une saine alimentation

LE DÉFI

Une alimentation équilibrée permet de maintenir son poids et son taux de glycémie, ce qui vous offre en moyenne trois ans de vie supplémentaires en bonne santé. Mais en raison du manque de temps et de la malbouffe, bien manger est plus facile à dire qu’à faire.

LE CHANGEMENT

Consommez des en-cas à base de fruits et légumes frais. Ne vous inquiétez par pour les calories – elles  sont négligeables et les fibres vous  donneront une impression de satiété, de sorte qu’à l’heure du souper les aliments plus riches vous tenteront moins. Pour choisir les meilleurs nutriments, assurez-vous que votre  régime quotidien inclue une portion de légumes vert foncé et une autre de légumes orange. De plus, des études suggèrent que manger au moins  sept portions de fruits et légumes par jour rend plus heureux.

3 / 5

Un sommeil de qualité

LE DÉFI

La qualité du sommeil compte au moins autant que la quantité. Un sommeil agité et  superficiel dégrade votre santé, votre  mémoire et votre humeur, et a récemment été associé à la maladie d’Alzheimer. Des études conluent que les gens qui dorment mal pourraient avoir du mal à produire de la mélatonine, l’hormone régulatrice du sommeil.

LE CHANGEMENT

L’éclairage artificiel peut faire baisser le taux de mélatonine, réduisez donc votre exposition à la lumière vive le soir venu. Utilisez si possible des ampou-
les de faible puissance, des abat-jour qui tamisent la lumière, ou même des bougies quelques heures avant d’aller au lit. Si vous persistez à passer vos soirées dans une ambiance où règne un vif éclairage, pensez à investir dans des lunettes polarisées qui bloquent la lumière bleue.

4 / 5

Une meilleure concentration

LE DÉFI

Cela fait peut-être joli sur votre C.V., mais être multitâche peut ruiner votre routine d’entraînement et vos bonnes habitudes alimentaires. Lors d’une expérience en 2011, des sujets américains qui devaient exécuter des tâches requérant de rapides changements d’état d’esprit ont obtenu de moins bons résultats qu’un groupe témoin, lorsque tous les deux devaient exécuter une tâche demandant de la volonté, comme boire une boisson nutritive au goût désagréable. Les chercheurs en ont conclu que faire plusieurs choses à la fois sape les fonctions cérébrales exécutives essentielles, qui privent de la force mentale nécessaire pour respecter les objectifs.

 

LE CHANGEMENT

Pour éviter de faire trop de choses en même temps, la solution est d’être attentif : être vraiment conscient du moment présent et se concentrer sur le travail à réaliser. Un exercice simple pour améliorer l’attention est de bien écouter chaque personne qui s’adresse à vous. Concentrez-vous sur leurs mots, sans laisser votre esprit vagabonder. Une étude de 2012 a démontré que faire régulièrement des exercices d’attention pendant huit semaines aidait non seulement à se concentrer sur une tâche plus longtemps, mais rendait aussi plus alerte pour accomplir plusieurs tâches à la fois, si besoin.

5 / 5

Une meilleure posture

LE DÉFI

Les maux et les douleurs sont un passage obligé du vieillissement, mais plusieurs ne sont pas inévitables. Une bonne posture est essentielle pour prévenir l’arthrite, la fatigue musculaire, les migraines et les maux de dos chroniques. Si vous n’en avez pas déjà l’habitude,  vos muscles abdominaux peu entraînés peuvent rendre pénible le fait de rester assis bien droit.

 LE CHANGEMENT

Faites comme les danseurs de ballet : des flexions externes quotidiennes, un exercice qui renforce le tronc, et donne aux danseurs leur célèbre posture.  Tenez-vous debout, les pieds formant un écart plus grand que vos hanches, les orteils vers l’extérieur. Pliez vos genoux en les alignant avec vos pieds tout en gardant le dos droit. Arrêtez lorsque vos fesses arrivent au niveau de vos genoux. Reprenez la position initiale et répétez 10 fois.