Share on Facebook

Sites de rencontres: comment éviter l’arnaque

Avec plus de 1 500 sites de rencontres, Internet est prêt à vous offrir de belles romances, mais vous expose à des risques … Comment éviter d’ouvrir votre cœur et votre porte-monnaie à un prince (ou une princesse) trop charmant pour être honnête? Commencez par suivre ces précautions pour éviter l’arnaque sur les sites de rencontres!

1 / 3

N’entamez pas de relation à longue distance

« Se contenter de relations locales réduit énormément les risques, car beaucoup d’escrocs ciblent des victimes à l’étranger pour éviter de se faire arrêter et poursuivre en justice », note la journaliste canadienne Risha Gotlieb. Ne jamais donner de renseignements personnels à quiconque avant de vous être rencontrés en face à face et d’avoir instauré une relation de confiance. C’est sûr qu’il est tentant de partager tous les détails de sa vie avec quelqu’un dont on croit être amoureuse, et c’est exactement ce que les escrocs attendent de vous.

Soyez attentif à sa façon de s’exprimer.

« Beaucoup de ceux qui commettent ce genre de crimes viennent d’Afrique de l’Ouest ou de l’ex-URSS. Si la maîtrise de l’anglais ou du français de votre soupirant n’est pas bonne, c’est un gros avertissement », écrit Elizabeth Bernstein dans le Wall Street Journal.

Utilisez les moteurs de recherche pour déjouer votre soupirant.

Quand Mme Bernstein rencontre en ligne quelqu’un qui lui semble « trop bien », elle colle un de ses messages dans Google. Il arrive alors que les premiers résultats pointent sur plusieurs sites consacrés aux escroqueries sur les sites de rencontres.

2 / 3

Soumettez la photo de votre amant potentiel à tineye.com.

Toujours selon Mme Bernstein, ça vous permettra de savoir si cette photo a été publiée ailleurs sur Internet. Bien des artistes de l’escroquerie ont emprunté « leur » photo sur une page de Facebook.

Fréquentez les sites de rencontres payants.

Si les membres ont payé pour s’inscrire, ça veut dire qu’ils ont au moins une carte de crédit, explique Mme Bernstein. Mais n’en concluez pas que ces sites sont débarrassés de tout prédateur pour autant, il y en aura juste moins.

Méfiez-vous!

Méfiez-vous de ceux qui veulent tout de suite aller discuter avec vous sur une messagerie instantanée ou par courriel. Peut-être cherchent-ils à avoir accès à votre ordinateur pour y voler vos renseignements personnels.

Fuyez les bons petits soldats.

De plus en plus d’escrocs copient des photos de soldats sur les réseaux sociaux et prétendent qu’ils sont des membres en règle des Forces armées. Ils demanderont alors de l’argent pour obtenir les autorisations nécessaires pour avoir une permission ou pour appeler leur famille.

3 / 3

N’ouvrez jamais un fichier envoyé par un inconnu.

Si quelqu’un vous envoie sa photo en pièce jointe et que vous tentez de l’ouvrir, vous venez peut-être d’infecter votre ordinateur avec un virus.

Ne vous laissez pas émouvoir par une histoire dramatique

Jody Buell, pair-conseillère de romancescams.org, affirme que beaucoup de fraudeurs prétendent avoir perdu leur épouse, un enfant ou un parent proche dans un horrible drame, ou que l’un d’entre eux est gravement malade. Autre stratagème, selon l’agent du FBI Tim Gallagher, cité dans le Wall Street Journal, votre soupirant est à l’aéroport pour venir vous rendre visite, mais sa carte de crédit est refusée.

Téléphonez d’abord à votre prétendant.

Encore selon Mme Bernstein, quelqu’un chez qui tout paraît vraisemblable en ligne peut soudain vous sembler très louche au téléphone.

Vérifiez sur des sites tels que pigbusters.net et romancescams.org, si votre correspondant empressé en a arnaqué d’autres, il pourrait être déjà connu sur ces sites.

Signalez tout comportement suspect ou toute fraude sur recol.ca. Surtout, ne jamais, jamais virer de l’argent à l’étranger!