Share on Facebook

Bon ou mauvais gras?

Le gras d’origine végétale est-il toujours meilleur pour la santé? Qu’en est-il du gras animal, du beurre ou de la margarine? La diététicienne Sue Mah dissipe la confusion autour du gras!

1 / 5

J’adore parler du gras.

Pourquoi? Parce que c’est un élément nutritif fascinant, complexe et qui a souvent passé un mauvais quart d’heure. Sitôt qu’ils ont été étiquetés malsains pour nos cœurs, tous les gras sont devenus indésirables. Or aujourd’hui, nous savons que consommer les bons types de gras est non seulement positif, mais nécessaire pour la santé. Voici comment vous assurer de consommer les bons gras, tout en laissant de côté les mauvais gras.

2 / 5

Les gras insaturés

Les gras insaturés réduisent vos « mauvais » niveaux de cholestérol et peuvent même contribuer à vous prémunir contre la maladie de Parkinson. Il existe en fait deux types de gras insaturés. Tout d’abord, les acides gras mono-insaturés que l’on retrouve dans les aliments comme les avocats, les noix et l’huile d’olive et qui vous aident à contrôler votre poids.

Ensuite, il y a les gras polyinsaturés que l’on retrouve dans les aliments comme l’huile de tournesol, l’huile de maïs, le lin et les poissons gras et qui aident à réduire vos risques de maladies cardiaques. De plus, les oméga-3, un certain type de gras polyinsaturés, sont bénéfiques pour votre cerveau et votre santé cardiaque. Le Guide alimentaire canadien recommande de consommer de 30 à 45 millilitres (deux à trois cuillères à soupe) de gras insaturé chaque jour. Cela pourrait être un peu d’huile d’olive que vous utilisez pour faire une vinaigrette, de la mayonnaise dans votre sandwich, ou encore de la margarine molle sur du pain grillé ou des légumes.

3 / 5

Un petit bémol au sujet de la margarine :

Utilisez la margarine molle que l’on trouve habituellement dans des récipients en plastique, et non la margarine dure. Car contrairement aux margarines dures faites à base de gras saturés et gras trans, les margarines molles sont fabriquées à base d’huiles saines comme le canola, l’olive et le tournesol. Choisissez également un produit dont l’étiquette indique « non hydrogénée » et « faible en gras saturés », ce qui signifie que ce produit ne contient pas de gras trans.

4 / 5

Les gras saturés et les gras trans

On retrouve les gras saturés dans le beurre, le saindoux, le lard, la viande rouge, la peau de volaille et les produits laitiers riches en matières grasses. Selon Santé Canada, le gras saturé a tendance à augmenter les niveaux de « mauvais » cholestérol LDL, ce qui peut augmenter vos chances de développer une maladie cardiaque. Cependant, une étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition suggère qu’en réalité, le gras saturé ne peut pas réellement être lié à une maladie cardiaque. Confus? Il y a de quoi l’être! Voici donc mon conseil : limitez votre consommation d’aliments contenant des gras saturés.

Ensuite, il y a les gras trans, qui ont un double effet négatif. Ils augmentent le « mauvais » cholestérol et réduisent le « bon ». Toutefois, les types de gras trans qui ont cet effet nocif ne sont pas ceux d’origine naturelle comme ceux qu’on trouve dans le bœuf, l’agneau et les produits laitiers, mais ceux produits à partir d’huiles partiellement hydrogénées, un ingrédient commun dans de nombreux aliments frits et des produits de boulangerie achetés en magasin. C’est pourquoi il est si important de lire les étiquettes des aliments et de rechercher ceux qui ne contiennent aucun gras trans.

5 / 5

Alors, quel est mon avis sur le gras?

N’éliminez pas les bons gras de votre alimentation. Au contraire, dégustez des plats qui en contiennent. Une collation de noix et de graines offre un bon mélange de gras mono-insaturé et polyinsaturé. Mangez du poisson au moins deux fois par semaine, surtout du poisson gras comme le saumon, le hareng et la truite qui contiennent des oméga-3. Enfin, choisissez des viandes maigres, un peu persillées, et des produits laitiers à faible teneur en gras.

NOTE : Souvenez-vous de toujours bien lire les étiquettes des aliments et de choisir les articles qui ne contiennent aucun gras trans.

Suivez-la sur Twitter @SueMahRD.