Share on Facebook

5 moyens de prévenir le cancer du col de l’utérus

Chaque année, 325 femmes québécoises apprennent qu’elles ont un cancer du col de l’utérus et 80 d’entre elles succombent à cette maladie. Toutefois, les mesures préventives suivantes peuvent réduire la probabilité d’être atteinte de ce cancer.

1 / 5

1. Passez un test PAP

Ce test permet de trouver précocement tout changement anormal qui se serait produit dans le col de votre utérus avant même qu’un cancer ne s’y développe. La plupart des résultats anormaux sont associés à des problèmes précancéreux, faciles à identifier et à traiter avec succès. Lorsque vous êtes sexuellement active, vous devez passer un test PAP tous les 1 à 3 ans (la fréquence dépend des résultats de vos tests antérieurs). Même si vous cessez d’avoir des relations sexuelles, il est important de continuer à passer les tests régulièrement. Essayez de passer le test au milieu de votre cycle menstruel (de 10 à 20 jours après le début des règles). 

2 / 5

2. Utilisez un condom

Si vous avez une relation sexuelle non protégée, vous risquez de contracter une infection au virus du papillome humain (VPH) en plus des autres infections transmissibles sexuellement (ITS). Le VPH peut fortement entraîner le développement d’un cancer du col de l’utérus. Cette infection se propage par contact cutané au niveau de la région génitale et ne peut se manifester que plusieurs années plus tard. L’utilisation d’un préservatif, pendant les relations sexuelles, aide à réduire le risque de contracter ce virus sans toutefois éliminer le risque puisque certaines surfaces restent en contact.

3 / 5

3. Faites-vous vacciner contre le VPH

Le vaccin peut prévenir l’infection par le VPH. Deux vaccins anti-VPH sont disponibles au Canada: Gardasil et Cervarix. Le vaccin Gardasil protège contre le VPH 16 et le VPH 17, deux types de VPH à risque élevé qui causent plus de 70% des cas de cancer du col de l’utérus dans le monde entier. Ce vaccin protège aussi contre le VPH 6 et le VPH 11, qu’on associe à la plupart des types de verrues génitales. Il est toutefois destiné aux filles et aux femmes âgées entre 9 et 26 ans. Même si vous êtes vaccinées contre le VPH, vous devez continuer à passer des tests de dépistage du cancer du col de l’utérus. Le vaccin Cervarix, quant à lui, protège seulement contre le VPH 16 et le VPH 18.

Consultez votre médecin si vous envisagez de vous faire vacciner contre le VPH.

4 / 5

4. Ne fumez pas et évitez la fumée secondaire

La fumée de la cigarette contient plusieurs substances cancérogènes qui affectent de nombreuses parties du corps. Les chercheurs ont constaté chez les fumeuses des sous-produits de la fumée de la cigarette dans les cellules qui tapissent le col de l’utérus. Ces substances pourraient donc endommager le col de l’utérus et mener à un cancer du col de l’utérus.

5 / 5

5. Mangez des fruits et des légumes

Adopter une alimentation saine riche en fruits et en légumes pourrait réduire la sensibilité d’une femme à l’infection au VPH.

Pour plus d’information sur ce cancer, visitez le armezvous.ca