Les meilleurs traitements pour la varicelle

La varicelle, qui touche essentiellement les enfants, a beau ne durer qu’une dizaine de jours, elle ne guérit jamais assez vite. Voici les meilleurs traitements pour rendre cette maladie infectieuse moins pénible …

1 / 5
 1. Traitement de la varicelle: restez au frais

1. Traitement de la varicelle: restez au frais

Si la varicelle se manifeste en hiver, baissez le chauffage au minimum supportable. En  été, utilisez un ventilateur. La chaleur concentre le sang sur la surface de la peau, ce qui aggrave les démangeaisons.

Plongez votre enfant dans un bain tiède pendant 15 à 20 minutes toutes les 2 heures environ. N'utilisez pas de savon. Pour soulager les démangeaisons, ajoutez du bicarbonate de sodium, environ une demi-tasse pour un bain peu profond, 1 tasse pour un grand bain.

L'avoine colloïdale exerce le même effet. Si vous n'en avez pas à la maison, utilisez de l'avoine ordinaire dans un collant, nouez-en l'extrémité et agitez-le dans l'eau.

2 / 5
2. Calmez les démangeaisons de la varicelle avec un traitement de lotion calmante

2. Calmez les démangeaisons de la varicelle avec un traitement de lotion calmante

Les lotions calmantes à la calamine sont depuis longtemps utilisées contre les démangeaisons de la varicelle.

Appliquez une crème antihistaminique pour apaiser les démangeaisons.

L'acétaminophène (Tylenol) peut aider à soulager l'enfant s'il a de la fièvre, ou encore mal à la tête. Suivez la posologie recommandée et assurez-vous de choisir le dosage adapté à son âge. L'acide acétylsalicylique (Aspirin) est à proscrire, tandis que l'ibuprofène (Advil ou Motrin) ne devrait être utilisé que s'il est recommandé par un professionnel de la santé.
En cas de fortes démangeaisons, donnez-lui un antihistaminique par voie orale : de la desloratadine, par exemple, s'il a plus de 2 ans (respectez toujours la posologie). Ce médicament provoque une somnolence : mieux vaut le prendre à l'heure du coucher, lorsque les démangeaisons empêchent l'endormissement.

3 / 5
3. Évitez les tissus irritants

3. Évitez les tissus irritants

Pour la nuit, mettez à votre enfant un pyjama en coton, moins irritant que les autres tissus. Choisissez un vêtement à manches longues et un pantalon long pour le décourager de se gratter.

 

4 / 5
4. Prévenez la varicelle

4. Prévenez la varicelle

Si votre enfant n'a pas eu la varicelle, vous pouvez essayer de lui éviter tout contact avec des camarades touchés. Mais, d'une part, cette prévention n'est pas toujours efficace (il existe une période d'incubation de 15 jours durant laquelle les enfants sont contagieux, mais ne présentent aucun symptôme) et, d'autre part, mieux vaut avoir la varicelle lorsqu'on est enfant qu'à l'âge adulte.

Il existe un vaccin contre la varicelle (Varivax), mais il n'est pas recommandé de façons systémique chez les enfants. Il peut être prescrit chez les adultes qui n'ont jamais contracté le virus, mais ont été exposés à une personne malade. Certains groupes de population sont particulièrement concernés par ce vaccin : personnels de santé (Surtout s'il y a contact avec des malades immunodéprimés) et professionnels de la petite enfance, notamment.

Découvrez d'autres astuces santé et prévention.

5 / 5
5. Évitez l'exposition au soleilShutterstock

5. Évitez l'exposition au soleil

Si votre enfant a récemment côtoyé une personne souffrant de la varicelle, pensez à le protéger du soleil : une exposition, même brève, ne ferait qu'aggraver les croûtes lorsque celles-ci apparaîtront. Après la guérison, la sensibilité cutanée au soleil dure au moins 1 an.