Share on Facebook

9 trucs pour guérir vos coupures et éraflures

Avec l’âge, les coupures et les éraflures peuvent mettre plus de temps à guérir. Voici 9 trucs que vous pouvez essayer pour accélérer la guérison des plaies superficielles. Toutefois, si la plaie persiste, il est important que vous consultiez un médecin afin de déterminer s’il s’agit d’une infection, d’un cancer de la peau ou d’un autre problème qui en prévient la guérison.

1 / 9

Employez un onguent

Pour empêcher une coupure ou une éraflure de sécher, chose qui n’est pas souhaitable, vous devez l’hydrater. Un onguent aidera à l’hydrater. Si la plaie est trop sèche, elle risque de se craqueler et de se rouvrir.  Pour accélérer la guérison, employez un onguent antibactérien, tel que le POLYSPORIN®, qui contribue à prévenir l’infection.

À essayer: onguent POLYSPORIN® à triple action

2 / 9

Couvrez-la d’un pansement

Devant une coupure, le réflexe nature de bien des gens consiste à la couvrir d’un bandage. Or, il se trouve que c’est l’une des meilleures choses à faire pour favoriser la guérison. « Il vaut mieux couvrir une coupure ou une éraflure d’un bandage, explique la docteure Ott ; comme elle est moins exposée à l’air, elle est aussi moins douloureuse et risque moins d’être en contact avec des bactéries qui pourraient causer de l’infection. De plus, le bandage constitue une couche de protection qui permet de prévenir d’autres traumatismes. »

Si vous souhaitez protéger vos coupures et éraflures mais les laisser respirer, utilisez un pansement de marque BAND-AID® avec technologie COUSSINAIR® : des canaux d’air intégrés dans le pansement en améliorent la respirabilité et contribuent à accélérer la guérison.

À essayer : pansements en tissu flexible BAND-AID® pour jointures et bout des doigts

3 / 9

Ne touchez pas à votre plaie

La méthode la plus simple pour favoriser la guérison des coupures et éraflures consiste à résister à la tentation d’enlever les croûtes. « Vous risquez d’abîmer les nouveaux tissus en développement, ce qui aurait pour effet de ralentir la guérison », explique la docteure Ott. C’est à votre praticien de décider s’il est nécessaire d’enlever une partie des tissus d’une plaie ou s’il faut ouvrir et vider un abcès. Ne tentez pas de le faire vous-même à la maison.

4 / 9

Adoptez une alimentation équilibrée

Ce n’est pas le moment de se gaver de glucides ou de sucreries, une alimentation équilibrée est de mise. On a prouvé dans certaines études qu’une hausse de l’apport en protéines pouvait être utile. Si vous ne savez pas avec certitude en quoi consiste une alimentation équilibrée ou si vous avez des doutes à cet égard, demandez conseil à votre médecin.

5 / 9

Même si la plaie vous démange, ne la grattez pas!

Il est toujours tentant de gratter une éraflure qui démange, mais cela risque de prolonger le processus de guérison. Il vaut mieux ne pas gratter une plaie. Les démangeaisons peuvent indiquer que la guérison est en cours ou qu’on est en présence d’une dermatite. Par ailleurs, en grattant la plaie avec vos ongles, vous risquez de la contaminer avec des bactéries.

6 / 9

Pratiquez des activités relaxantes

Selon les résultats d’une étude publiée dans Psychoneuroendocrinology, le taux des hormones du stress peut déterminer la rapidité à laquelle les plaies guériront. Essayez de vous accorder des moments de détente. Prenez un bain relaxant, faites vous donner un massage ou faites du yoga léger, de quoi joindre l’utile à l’agréable!

7 / 9

Un pansement propre et sec

Il faut éviter de changer trop souvent les pansements. Lorsque l’on retire un pansement, on risque d’enlever du même coup les tissus sains en développement, ce qui ralentit le processus de guérison.  Cela dit, il importe que le pansement reste propre et sec. Autant que possible, changez-le plus d’une fois par jour ou par deux jours.

8 / 9

Cessez de fumer

Le tabagisme est, nous le savons, la cause d’une foule de troubles de santé, mais il ralentit aussi le processus de guérison. Il diminue l’apport de sang aux extrémités en resserrant les artères, ce qui ralentira la guérison. Une autre bonne raison d’écraser votre cigarette!

9 / 9

Le traitement par compression

Si votre plaie est plus grave, vous devrez peut-être recevoir un traitement par compression ; demandez à votre médecin si c’est nécessaire dans votre cas. Les problèmes liés à la circulation artérielle, particulièrement dans les jambes, peuvent retarder ou prévenir la guérison des plaies. Le traitement consiste généralement à exercer une compression sur les jambes.