Share on Facebook

Remèdes de tous les coins du monde

Profitez de la sagesse de mères et grands-mères de tous les coins du monde et soignez vos symptômes du rhume et de la grippe grâce à ces remèdes naturels.

1 / 8

Les remèdes maison sont universels

Qui ne se rappelle avoir déjà vu ses grands-parents ou parents prendre ou administrer un remède maison pour soigner un rhume ou une grippe, par exemple un thé au jus de citron ou un bain de vapeur improvisé? En tant qu’adulte, vous comptez probablement toujours sur ces traitements éprouvés quand un nez obstrué ou une gorge irritée vous rend la vie impossible. Peut-être vous demandez-vous même comment les autres cultures soignent traditionnellement la grippe. Dans ce cas, ces quelques trucs en provenance d’autres pays vous intéresseront certainement.

2 / 8

1. Japon

Pour faire baisser votre fièvre, faites griller une umeboshi (abricot japonais mariné) jusqu’à ce qu’elle soit calcinée, versez dessus du thé vert très chaud et buvez cette potion, recommande Reiko Kuroda, expatriée japonaise vivant à Boston. Pour désobstruer le nez, elle conseille de râper une bonne quantité de gingembre et de le mouiller d’eau chaude, en ajoutant jus de citron et miel. Pour le mal de gorge, «mettez des poireaux japonais et du gingembre émincés dans de la pâte de miso. Versez de l’eau chaude sur la préparation et avalez», suggère-t-elle, ajoutant que, dans cette recette, le miso n’a pour seule utilité que d’ajouter de la saveur au remède.

3 / 8

2. Afrique du sud

«Ma grand-mère affirmait que l’ail agissait comme un antibiotique naturel contre les infections et maladies des voies respiratoires supérieures», confie Nilanie Moodley Fletcher, originaire de Durban, en Afrique du Sud, et vivant présentement à Montréal. «Elle râpait de l’ail frais et l’ajoutait aux soupes pour en faire un tonique contre le rhume», explique-t-elle. Sa grand-mère avait également recours à d’autres remèdes, par exemple l’inhalation d’un mélange de curcuma et d’eau chaude pour combattre la congestion nasale et une mixture composée à parts égales de poivre noir et de miel pour soigner la toux. «C’est vraiment efficace», confie-t-elle.

4 / 8

3. Amérique du Nord

Dans son livre Folk Remedies from Around the World, l’anthropologue médical John Heinerman fournit la recette de ce remède amérindien contre le rhume que lui a confié une guérisseuse Crow: mettez deux cuillerées à soupe de mouron des oiseaux et de feuilles de molène dans un litre d’eau bouillante. Remuez et laissez infuser 30 minutes. Prenez une tasse chaude toutes les trois heures. Reposez-vous toute la journée; vous irez mieux le lendemain.

5 / 8

4. Écosse

Graeme Dunn, qui a grandi à Prestwick (Ayshire), sur le bord de la mer, confie: «Le rhum chaud à la menthe poivrée est un vieux remède de marin pour soigner le rhume. Mon grand-père faisait partie de l’infanterie de marine et c’est ce qu’on leur administrait sur les bateaux.» Pour soigner un rhume, les grands-mères écossaises recommandaient de prendre une tasse d’infusion d’ortie puis de prendre une marche sur le bord de la mer pour en respirer l’air. «Par l’air de la montagne ou de la campagne, explique Graeme Dunn, uniquement celui de la mer. Quand j’étais congestionné, cela me soulageait immédiatement. Peut-être cela a-t-il à voir avec le sel des embruns.»

6 / 8

5. Serbie

Ivana Miletic, dont la famille est originaire de Belgrade, en Serbie, confie que sa mère prépare une boisson caramélisée pour soulager la toux et la bronchite en «faisant fondre lentement trois cuillerées à soupe de sucre. Une fois que le sucre a pris la couleur du caramel, ajoutez une tasse de lait et laissez mijoter sur le feu en remuant constamment jusqu’à ce que la boisson soit homogène. Prenez-la aussi chaude que vous pouvez le supporter», conseille-t-elle. Sa mère recommande également le «thé serbe» pour soigner le rhume banal ou un refroidissement: «Faites fondre lentement deux cuillerées à thé de sucre, ajoutez quelques gouttes d’eau et une tasse d’eau-de-vie de prune; laissez fondre le sucre puis buvez très chaud», conseille-t-elle.

7 / 8

6. Colombie

Chez les Tayrona, peuplade qui vit dans les montagnes de la Sierra Nevada de Santa Marta, dans le nord-ouest de la Colombie, on soutient que «les choses qui sentent fort» désobstruent le nez. Dans son livre Folk Remedies From Around the World, John Heinerman raconte avoir vu un membre de la tribu se dégager le nez en inhalant régulièrement le contenu d’un sachet composé d’un mélange âcre d’ail écrasé, de feuilles de laurier émiettées et de muscade grossièrement moulue.

8 / 8

7. Chine

Un praticien de la médecine traditionnelle chinoise pourrait prescrire de l’astragale sous forme de teinture, capsule, même injection. Cette plante est réputée stimuler le système immunitaire et atténuer les symptômes du rhume. Par ailleurs, si vous êtes d’origine chinoise, vous connaissez surement le pak fah yeow, terme qui, traduit littéralement, signifie «huile de fleur blanche», et dont la composition correspond, en gros, à celle du Vick’s VapoRub. Pour soulager la congestion et la toux, on frictionne le dos et la poitrine de ce mélange d’essences de wintergreen, de camphre, de menthol, d’eucalyptus, de lavande et de menthe poivrée. On en applique également sous le nez pour le désobstruer.