Share on Facebook

Comment une grossesse transforme votre cerveau

La grossesse ne transforme pas seulement le corps, mais aussi les circuits du cerveau.

1 / 6

1. Contraction cérébrale

Une équipe de l’hôpital de Hammersmith,  en Angleterre, a découvert que le cerveau d’une femme en bonne santé perd jusqu’à 6% de son volume pendant une grossesse. D’où, peut-être, la sensation de «flou» dont se plaignent les futures mamans. Qu’elles se rassurent: le cerveau retrouve sa dimension normale dans les 24 semaines suivant l’accouchement.

(Photo: White Packert/Getty)

2 / 6

2. Chasse à l’homme

Selon une recherche effectuée à l’université McMaster en 2010, les femmes enceintes ont tendance à dévisager les hommes. Hypothèse: l’évolution les aurait rendues hypervigilantes pendant cette période d’extrême vulnérabilité (aux États-Unis, l’homicide est la principale cause de décès des femmes enceintes et récemment accouchées).

3 / 6

3. Femme à tout faire

La grossesse surexcite le cortex préfrontal, partie du cerveau qui nous permet de faire plusieurs choses à la fois.

(Photo: StockLib/istockphoto)

4 / 6

4. Toutes griffes dehors

L’ocytocine, hormone sécrétée pendant l’accouchement et l’allaitement, rend la femme plus calme et confiante, mais aussi plus agressive quand elle se sent menacée.

(Photo: Steex/Istockphoto)

5 / 6

5. Orgueil maternel

D’après une étude menée à Yale en 2010, le cerveau des mères les plus ouvertement fières de leur bébé (celles qui le jugent «parfait» ou «beau») subit des changements structurels qui augmentent sa capacité de traitement de l’information.

6 / 6

6. mère au foyer

Une femme ne devrait pas voyager pendant le premier trimestre d’une grossesse, car les visages inconnus l’angoissent alors davantage. Cette réaction tient peut-être à l’affaiblissement temporaire de ses défenses immunitaires; les «étrangers» pourraient infecter son fœtus

(Photo: anneleven/Istockphoto)