Share on Facebook

Accro aux jeux vidéos, mon fils prend du poids

Mon fils de 12 ans prend du poids et s’intéresse plus aux jeux vidéo qu’au sport. Comment puis-je l’aider à changer ses habitudes ?

1 / 3
Accro aux jeux vidéos, mon fils prend du poids

Julie Daniluk, nutritionniste, @juliedaniluk

Votre fils souffre peut-être d’un déséquilibre du neurotransmetteur de la dopamine, qui aide à contrôler notre réponse au plaisir dans le cerveau et pourrait expliquer pourquoi il recherche des récompenses émotionnelles dans les jeux vidéo.

Essayez d’augmenter sa consommation d’acide aminé tyrosine, qu’on trouve dans les gourganes et les fèves edamame et qui aide à produire de la dopamine.

Emmenez votre fils faire les courses et demandez-lui quels sont ses cinq fruits et légumes préférés, puis élaborez votre menu en fonction de ses choix. Servez-lui de modèle en mangeant entre 7 et 10 portions de légumes par jour.

Remplacez les boissons sucrées par du thé glacé sans sucre. Servez-lui un petit-déjeuner contenant des protéines, comme des œufs, pour lui donner un regain d’énergie et réduire la consommation  de « calories vides » à l’école. Donnez-lui des fruits frais, des mélanges de noix et fruits secs ou de la viande séchée de bœuf ou de dinde sans sucre ajouté pour qu’il ne cède pas aux aliments gras pendant la journée. Pensez également à changer ses en-cas lorsqu’il est devant ses jeux vidéo. Le popcorn soufflé à l’air avec du vinaigre de cidre et du sel de mer est une option légère et satisfaisante. N’oubliez pas de féliciter votre fils à chacun de ses efforts, les commentaires positifs lui rappelleront que vous êtes son plus grand soutien.

Julie Daniluk, nutritionniste de Toronto, ­co-anime l’émission de cuisine Healthy Gourmet sur la chaîne de télévision OWN d’Oprah Winfrey. Elle a publié Meals That Heal Inflammation.

2 / 3
Amanda Vogel, monitrice de conditionnement physique, @amandavogel

Si pratiquer un sport ne convient pas à votre fils, il pourrait être plus réceptif à des exercices à faire seul ou en famille, comme une promenade à vélo ou à pied après le dîner.

Pensez à exploiter son intérêt pour les jeux vidéo afin de l’encourager à faire de l’exercice et perdre du poids.

Une étude néo-zélandaise de 2011 a démontré que les enfants obèses et en surpoids âgés de 10 à 14 ans qui s’adonnent à des jeux vidéo dans lesquels les joueurs interagissent physiquement avec les images à l’écran ont réduit leur masse graisseuse au terme d’une période de 24 semaines.

D’autres recherches ont démontré que l’exercice associé aux jeux vidéo permet d’augmenter la quantité de calories brûlées par l’enfant, sa condition physique et son activité quotidienne. Les jeux vidéo qui font bouger le bas du corps, comme les jeux de danse, de course ou de sauts utilisent plus de calories que ceux qui ne mettent à contribution que le haut du corps. Les jeux vidéo d’entraînement peuvent susciter l’intérêt de votre fils et améliorer sa confiance en lui pour essayer de nouvelles activités.

Amanda Vogel, titulaire d’une maîtrise en cinétique humaine, est monitrice de conditionnement physique à Vancouver et a publié de nombreux livres, dont Baby Boot Camp : The New Mom’s 9-Minute Fitness Solution.

3 / 3
Zoltan Rona, médecin, @drzoltanrona

Les ordinateurs, la télévision, les jeux vidéo, les portables et autres gadgets électroniques dans la chambre d’un enfant peuvent augmenter le risque d’obésité. Les jeunes qui y ont accès ont tendance à être moins actifs et à dormir moins, entraînant un ralentissement du métabolisme et une prise de poids. Des recherches associent également un mode de vie sédentaire et trop de temps passé devant un écran à un risque plus élevé de maladies cardiaques, diabète, fatigue oculaire, cancer et à une baisse de la capacité d’attention.

Enlevez les jeux de sa chambre et limitez leur utilisation. La plupart des spécialistes recommandent un maximum de deux heures par jour devant un écran. Assurez-vous qu’il ne joue pas dans l’heure précédant le coucher, car il a besoin d’un sommeil de qualité pour restaurer son métabolisme.

S’il a moins de temps à accorder aux jeux vidéo, votre fils se mettra à faire d’autres activités. Pour combler les temps libres, proposez-lui de l’inscrire à des sports qui pourraient lui plaire.

Le Dr Zoltan Rona pratique la médecine complémentaire à Toronto. Il a publié The Encyclopedia of Natural Healing, Rheumatoid Arthritis et le livre à  succès Return to the Joy of Health.