Offrez une cure de jouvence à vos cheveux!

Depuis des millénaires, la chevelure est un symbole de statut tant chez l’homme que chez la femme. Bouclée, en queue de cheval ou permanentée, notre coiffure en dit beaucoup sur nous. Voilà qui est une excellente raison d’en prendre soin !

 

1 / 2
 Offrez une cure de jouvence à vos cheveux!

En vieillissant, les cheveux s'affinent, blanchissent ou finissent même par tomber. Mais ne dites pas tout de suite adieu au rêve de conserver une crinière lustrée digne des actrices d'Hollywood. Des chercheurs essaient d'inverser, ou au moins d'arrêter le processus de vieillissement.

À tout âge, la chevelure joue un rôle indiscutable dans l'attirance physique. Au-delà de l'aspect esthétique, les cheveux libèrent des phéromones, sécrétions chimiques indiquant une disponibilité sexuelle. La quête d'une chevelure fournie, brillante, forte et épaisse - autrement dit, jeune - encourage les entreprises à vendre une myriade de soins capillaires anti-âge à des consommateurs soucieux d'inverser le cours du temps.

«Certains de ces produits permettent d'augmenter temporairement le diamètre de chaque follicule pileux, se traduisant par une chevelure plus épaisse pour le patient», affirme le Docteur Jeff Donovan, dermatologue et spécialiste de la greffe de cheveux à Toronto. Mais les recherches sur les traitements capillaires anti-âge sont rarement concluantes.

Les hommes aspirent moins à trouver la coupe idéale qu'à garder leurs cheveux. Il est normal d'en perdre un peu - la plupart des gens perdent entre 50 et 100 cheveux par jour -, mais au-delà de 150, cela devient sérieux.

L'alopécie androgénétique, ou calvitie masculine, est la première cause de perte des cheveux, avec 95% des cas chez les hommes. «Cela se produit lorsque l'hormone dihydrotestostérone déclenche l'amincissement des follicules pileux chez les hommes possédant une tendance héréditaire à la calvitie», explique le Docteur Donovan.

Bien qu'elle puisse avoir des causes génétiques, la perte des cheveux chez la femme est plus complexe, et souvent provoquée par des facteurs comme le stress, une grossesse ou d'importantes variations de poids. Mais s'il s'agit d'une condition héréditaire, soyez prévenu : la calvitie ne se soigne pas.

2 / 2

Pour l'instant, les traitements possibles sont la greffe, en prélevant des poils sur d'autres parties du corps, et des médicaments topiques ou oraux. Toutefois, des recherches préliminaires, réalisées en 2012 sur des souris au centre médical de l'Université de Columbia, montrent qu'il est possible de faire pousser des follicules pileux, créant de nouveaux cheveux au lieu de les déplacer.

Les scientifiques luttent également contre les cheveux gris, que 60% de la population commence à développer avant 40 ans. L'Oréal travaille sur une pilule utilisant des enzymes de fruits pour prévenir le grisonnement des cheveux. Ce complément alimentaire devrait être disponible en pharmacie en 2015. Mais heureusement pour tous ceux qui commencent à prendre de l'âge, des cheveux blancs ou un crâne lisse ne sont plus un obstacle en matière d'attirance physique.

Anderson Cooper et George Clooney sont les égéries de la chevelure poivre et sel. Bruce Willis, Taye Diggs et Patrick Stewart ont prouvé qu'on pouvait être chauve et sexy, et Helen Mirren est un sex-symbol aux cheveux argentés.

Mieux encore : Récemment, des célébrités plus jeunes comme Lady Gaga et Rihanna se font teindre les cheveux en gris. L'âge serait-il en train de triompher sur la vanité ?