Share on Facebook

Le lexique des fragrances

Le jargon de la parfumerie vous rend perplexe? Plaisirs Santé vous propose ce petit guide moderne des parfums.

1 / 12

Le décodage du jargon

C’est comme pour apprécier un bon vin : nul besoin d’un vocabulaire élaboré pour en faire autant avec un parfum. Dans le premier cas, vous le buvez, dans le deuxième, vous le portez. Mais si savoir faire la différence entre un shiraz et un merlot peut éduquer votre palais, comprendre le lexique des parfums peut raffiner votre sens de l’odorat et vous aider à apprécier la prochaine fragrance que vous aimerez. « Apprendre ce langage vous explique ce dans quoi vous allez investir, et vous aidera aussi lorsque vous ferez une recherche en ligne ou en magasin », dit Marian Bendeth, experte en fragrances et propriétaire de l’agence de consultation en parfums Sixth Scents. « Il est important de savoir ce que vous achetez. Pourquoi tel parfum est-il si cher? Quelle est la différence entre A et B? Quelles sont les familles d’odeur qui m’intéressent? » Avant de vous rendre dans une parfumerie, sur un site ou un blogue de parfums, voici une leçon de langue.

2 / 12

Notes de tête, notes de cœur et notes de fond

Il s’agit des ingrédients qui forment « la pyramide », la forme traditionnelle de la structure d’un parfum. Les notes de tête (agrumes ou notes vertes) sont perceptibles instantanément, mais disparaissent plus rapidement que les autres. Les notes de cœur (florales en particulier, mais l’éventail des ingrédients est sans limites) ont besoin de plus de temps pour se révéler, et elles forment la personnalité du parfum. Les notes de fond (vanille, épices, ambre, musc, résine) se développent encore plus lentement, mais restent plus longtemps. C’est pourquoi il faut absolument essayer un parfum sur votre peau, l’y laisser plusieurs heures avant de l’acheter, car la première impression va évoluer. « N’achetez pas un parfum en mettant simplement votre nez sur la buse de l’atomiseur, avertit Marian Bendeth. Vous ne sentirez alors que l’alcool qu’il contient et ses notes de tête. » Si la plupart des parfums suivent le moule pyramidal, d’autres jouent avec d’autres formes. L’eau de toilette Pleats Please d’Issey Miyake (76 $, 50 ml) a choisi une structure « qui bouge comme un tissu », et qui permet de sentir plusieurs facettes du parfum en même temps. C’est le cas aussi de l’eau de parfum Modern Muse d’Estée Lauder (65 $, 30 ml) qui a une structure « à double impression » : un accord étincelant de jasmin et un accord boisé épuré.

3 / 12

Accord

Quand deux notes ou plus sont combinées pour former une nouvelle impression, le résultat s’appelle un accord (pensez à un ensemble musical en train de jouer). Ceci permet d’inventer des effets insolites qu’on ne pourrait pas trouver dans la nature, comme l’« accord d’embruns » dans Épice Marine (eau de toilette 250 $, 100 ml), le tout dernier parfum unisexe de Hermès Hermessence, ou encore la personnalité sucrée qu’il y a dans l’Angel de Thierry Mugler (eau de parfum 95 $, 25 ml), avec ses notes de praline, de caramel et de vanille. Un accord peut devenir la signature, ou l’ADN, d’une ligne de parfum. « Guerlinade », par exemple, s’est retrouvée dans de nombreux parfums de Guerlain depuis 1889, et aujourd’hui dans La Petite Robe Noire (eau de toilette 60 $, 30 ml). Même si sa formule exacte est un secret industriel, Guerlinade contiendrait de la bergamote, de la rose, du jasmin, de la fève tonka, de l’iris et de la vanille.

4 / 12

Absolu

Une rose a une odeur qu’on pourrait qualifier de douce, mais dans l’univers des parfums, l’intensité de l’arôme dépend du processus d’extraction qui a été utilisé. Un absolu est extrait dans un solvant, tel que l’alcool, plutôt que par distillation à la vapeur chaude, et le résultat obtenu est plus riche. L’absolu de rose, par exemple, sent davantage le parfum de la fleur naturelle que l’huile essentielle « rose otto », au parfum moins relevé, qui est tirée de la distillation à la vapeur. Chez Marni, le nouveau Rose (eau de parfum 75 $, 30 ml) contient à la fois de l’huile de rose de Bulgarie et de l’absolu de rose. Trésor Lumineuse de Lancôme (eau de parfum 67 $, 30 ml) met en valeur l’huile essentielle rose otto.

5 / 12

Flanker

C’est ainsi qu’on appelle en parfumerie un parfum dérivé du parfum original; le flanker est présenté parfois comme une édition dérivée. La concentration des notes existantes peut être légèrement modifiée, ou encore on ajoutera quelques nouvelles notes. J’adore Voile de Parfum de Dior (85 $, 50 ml), par exemple, est un flanker plus léger que l’original J’adore, tandis que Le Parfum Intense d’Elie Saab (eau de parfum 115 $, 50 ml) renforce Le Parfum original avec de l’ylang-ylang et du patchouli. Même si les flankers ne partent pas de zéro, ne croyez pas qu’ils sentent la même chose. L’édition limitée de l’huile de parfum Musc for Her de Narciso Rodriguez (175 $, 50 ml) possède un « musc translucide plus léger » que l’original For Her en eau de toilette, observe Bendeth.

6 / 12

Aldéhydes ou Molécules Synthétiques

Ces molécules sont issues de la chimie. Une petite anecdote : on croit que le Chanel No 5, lancé en 1921, a popularisé l’utilisation des notes synthétiques en parfumerie, mais il faut savoir qu’elles existaient déjà. « Il faut utiliser des aldéhydes pour structurer un parfum », dit Denyse Beaulieu, l’auteure canadienne du livre Parfums, qui vit à Paris. Ces molécules synthétiques empêchent un parfum de sentir comme un ramassis de notes naturelles qui se concurrencent. « Prenons un exemple : vous voulez créer un floral avec des essences de jasmin, de tubéreuse et de rose. Si vous les mélangez simplement, c’est comme si vous aviez les trois ténors chantant en même temps chacun son aria. » Pour éviter cela, les grands parfumeurs créent un squelette de fragrance avec des molécules synthétiques auxquelles ils ajoutent les notes naturelles « pour étoffer », explique-t-elle. Les molécules synthétiques revêtent de l’importance, en particulier lorsque des molécules naturelles se trouvent à être interdites par des gouvernements parce qu’elles peuvent donner des réactions allergiques ou lorsqu’une espèce est en voie de disparition. Le bois de santal de l’Inde, par exemple, est une espèce menacée; l’ambre gris, une concrétion intestinale du cachalot, qui donne une odeur de cuir, est interdit dans plusieurs pays – il est de plus en plus remplacé par l’ambrox, un ambre synthétique velouté que l’on retrouve dans l’eau de parfum d’Aerin, Amber Musk (125 $, 50 ml).

7 / 12

Surdose

En général, les fabricants de fragrances fournissent aux parfumeurs des concentrations recommandées pour les différentes notes, c’est-à-dire une fourchette idéale des quantités à utiliser. Il y a aussi des limites établies par l’IFRA (Association internationale des fragrances), dont le siège social se trouve à Genève, en Suisse. Mais une surdose est un technique qui consiste à utiliser plus que la quantité recommandée, tout en respectant les maximums de l’industrie. L’exemple par excellence est le Chanel No 5, qui doit son effet lumineux et poudré à une surdose d’aldéhydes (une note synthétique), une erreur fortuite faite par l’assistant du parfumeur, selon la légende. Plus récemment, l’eau de toilette Candy L’Eau de Prada (62 $, 30 ml) est surdosée en résine de benjoin à qui elle doit sa douceur chaude qui rappelle le miel.

8 / 12

Sillage

Comme son nom l’indique, il s’agit de la trace laissée par le parfum derrière vous, quand vous vous éloignez… à ne pas confondre avec le nuage insupportable de la personne qui en a trop mis! « Un bon parfum doit avoir un sillage », dit Beaulieu, et la nouvelle eau de parfum de Carven, Le Parfum (88 $, 50 ml), a été créée avec une attention toute spéciale au sillage. En plus du sillage, un autre gage de qualité est le temps que prend le parfum sur la peau avant de s’estomper : « Une bonne eau de toilette devrait durer au moins deux heures, et une eau de parfum, entre trois et quatre heures », dit Bendeth. Un exemple : la nouvelle eau de toilette Play for Her de Givenchy (82 $, 75 ml) devrait rester un peu moins longtemps sur la peau que l’eau de parfum originale. D’un autre côté, un parfum moyen présentera plusieurs inconvénients : il pourra avoir des notes peu attrayantes pour vous, ou être techniquement mal équilibré (avec une note qui domine trop), ou se détériorer avec les heures qui passent. « Un parfum peut mal tourner, parce qu’après avoir offert une jolie mélodie au début, il ne sent plus rien ou se transforme en un pot-pourri indéfinissable », dit Beaulieu.

9 / 12

Chypre

Les parfums sont traditionnellement classés en familles olfactives – on les dit floraux, orientaux, boisés, ambrés, cuirs, chyprés – et les chypres sont les moins connus. Le parfum Chypre de Coty a rendu cette famille fameuse en 1917; les chypres regroupent des accords de mousse, de bois et d’agrumes et font appel à la bergamote, au labdanum, au patchouli et à la mousse de chêne. Les nouveaux chypres utilisent de la mousse de chêne synthétique, car l’utilisation de la mousse de chêne naturelle est maintenant limitée, et ont souvent une forte dose de patchouli. Ils gagnent du terrain : en 2000, les chypres représentaient 3 % des parfums de femme vendus dans le monde; en 2011, ce chiffre atteignait 24 %, selon L’Oréal. Parmi les nouveaux chypres : les eaux de parfum Ylang 49 du parfumeur Le Labo (155 $, 50 ml), et Sì de Giorgio Armani (95 $, 50 ml).

10 / 12

Oud

Cet ingrédient très prisé dans les pays du Moyen-Orient vient de la résine du bois d’oud (ou bois d’agar) dont l’odeur rappelle l’encens. Comparé à la « pourriture noble », il est maintenant reproduit de façon synthétique. « C’est un goût acquis », admet Beaulieu. « Il a une dimension presque animale. » Ungerer, le fabricant de fragrances du Royaume-Uni, prédit que l’oud sera la tendance en 2014. Vous pouvez le trouver dans les nouveaux parfums capiteux, comme les eaux de parfum Velvet Tender Oud de Dolce & Gabbana (235 $, 50 ml), Musk Oud chez By Kilian (450 $, 50 ml), et Valentina Oud Assoluto de Valentino (148 $, 80 ml).

11 / 12

Soliflore

Il s’agit d’un parfum avec une dominante florale unique. Les partisans des soliflores disent qu’il n’y a pas de distractions et que l’on peut mieux apprécier les nuances de la fleur. La parfumière Annick Goutal a créé pour Indie une collection entièrement Soliflore, dont les eaux de toilette Le Chèvrefeuille et La Violette (toutes deux à 95 $, 100 ml). Pour sa part, l’eau de parfum Baiser Volé d’Amour de Cartier (167 $, 100 ml) célèbre toutes les parties du lys : pistils, pétales et feuilles vertes. Les soliflores ne sont pas très courants, la plupart des parfums tendant à incorporer de nombreuses fleurs. Les notes de tête, qui sont habituellement aux agrumes, sont remplacées dans l’eau de parfum Neiges de Lise Watier (70 $, 50 ml) par quatre fleurs (jacinthe, muguet, rose, jasmin). Et la nouvelle eau de Cologne Peony & Blush Suede chez Jo Malone (70 $, 30 ml) met en valeur le jasmin, la rose et la giroflée.

12 / 12

Jus

C’est un mot d’argot pour le parfum en bouteille. Les différentes teintes de produits font partie du design ou du look de celui-ci. « La couleur dépend de nombreux facteurs. On peut utiliser des colorants aussi bien naturels que synthétiques », a confié Stephen Weller, porte-parole de l’IFRA, à Plaisirs Santé.

Sur le même sujet :
Sensibilité aux parfums: les faits
Quiz: Quel parfum convient à votre personnalité?
Des parfums doux et chaleureux