Share on Facebook

Le bronzage est-il si dangereux pour la santé?

Votre peau est-elle parsemée de taches de rousseur et est-elle usée par une enfance pleine de soleil? Risquez-vous encore un coup de soleil quelques fois chaque été ? Voici la vérité sur les dommages causés à votre peau et un plan de réparation à suivre dès maintenant.

1 / 11

Quels sont les dommages ?

Les dommages sont bien présents et sont potentiellement nombreux. Si vous aimez (ou avez déjà aimé) maintenir un beau bronzage doré, vous avez involontairement contribué au vieillissement de votre peau. Prendre un bain de soleil détruit les fibres qui gardent votre peau ferme et lisse. Ce qui apportera des rides prématurées et davantage de taches de rousseur. Le bronzage et les coups de soleil contribuent de manière importante au cancer de la peau. Vos chances de développer la maladie sont aussi plus élevées si vous avez une peau pâle, si vous êtes blonde ou rousse et si vous avez des yeux bleus. Ces traits sont reliés à un faible taux de mélanine protectrice. 

Aussi, si vous avez souffert de trois coups de soleil très douloureux ou plus avant l’âge de quinze ans, vous êtes davantage à risque de développer le mélanome, la forme de cancer de la peau la plus mortelle. Les petites escapades au salon de bronzage sont particulièrement mauvaises pour vous. Les lits bronzants, qui pourraient émettre davantage de rayons UV qu’un soleil d’été à midi, ne vous donnent pas un bronzage de base sécuritaire. D’après une recherche de l’école médicale de l’Université Brown, ils doublent, voir même plus, vos chances de développer un cancer de la peau. 

Vous ne pouvez pas effacer vos péchés de soleil passés, mais il n’est jamais trop tard pour contrôler les dommages maintenant. Lisez attentivement les trucs suivants pour protéger votre peau et, peut-être, vous sauver la vie.

2 / 11

Mettez de la crème solaire

Choisissez une marque à large spectre ( ce qui veut dire une protection contre les rayons UVA et UVB) avec un indice de protection (FPS) de 15 ou plus. Plusieurs dermatologues recommandent d’utiliser un produit avec un indice de 30 ou plus quand vous êtes à l’extérieur pour une longue période.

3 / 11

Appliquez la lotion à l’avance

Appliquez l’écran solaire 30 minutes avant de sortir et non pas une fois que vous êtes bien installés à la plage. Vous donnerez ainsi le temps à votre peau d’absorber les ingrédients protecteurs de la lotion. Utilisez une once, soit approximativement 30 ml et couvrez toutes les parties du corps exposées au soleil. Appliquer une bonne couche afin de maximiser la protection. 

 

4 / 11

Investissez dans un chapeau à large bord

Un tiers de tous les cancers de la peau frappe au-dessus du cou. Il est alors futé de porter un chapeau pour une protection supplémentaire.

Chaque pouce de rebord peut diminuer les risques de développer un cancer de la peau de 10 pour cent! Emportez-le avec vous dans votre sac à main ou votre sac à provisions, il sera toujours disponible lorsque vous mettrez le nez dehors.

5 / 11

Utilisez un baume à lèvres avec écran solaire

Les lèvres sont très sensibles au soleil et on oublie souvent de les protéger lorsque nous allons à l’extérieur. Les cancers de la peau des lèvres ont aussi tendance à être très agressifs et à se répandre rapidement. Quand vous appliquez de l’écran solaire le matin avant de quitter la maison, mettez également un baume à lèvre protecteur.

6 / 11

Achetez des lunettes de soleil de vedette!

Oui, nous vous encourageons à faire des folies! 27% des Américains ne portent pas régulièrement de lunettes de soleil. Les rayons UV pénètrent la structure interne de l’oeil et peuvent entraîner des troubles graves de la vision, incluant les cataractes, le cancer des yeux et à dégénérescence maculaire. Assurez-vous d’avoir des lunettes de soleil qui vous protègent des rayons UVA et UVB et portez-les durant toute l’année. 

7 / 11

Consultez un dermatologue chaque année

Des études démontrent qu’un médecin de la peau est plus apte qu’un médecin de famille ou qu’un gynécologue à déceler des problèmes de peau. Votre dermatologue cherchera les taches, les excroissances et tout autre changement inhabituel de votre peau. Si votre médecin décèle quelque chose, il enverra un petit échantillon pour qu’on pratique une biopsie afin de déterminer si l’anomalie est cancéreuse ou bénigne.

8 / 11

Faites votre propre examen de la peau

Après une douche, prenez un miroir dans une pièce bien éclairée et examinez votre corps au complet, en incluant même entre vos orteils. Devenir un habitué avec ses propres taches de naissance et autres particularités vous permettra de repérer les changements de votre peau entre les visites chez médecin.

9 / 11

Surveillez les signes de danger

Les mélanomes classiques peuvent apparaître comme des taches brunâtres ou noirâtres ou comme une petite bosse au contour irrégulier. Ce cancer mortel peut aussi être rouge, rose, cireux ou être une plaie qui ne veut pas guérir. Les autres signes peuvent être des démangeaisons, des saignements, de la sensibilité au toucher ou une excroissance évidente. Regardez pour l’ABCDE lors de l’inspection de vos taches et bosses: Asymétrie, Bord irrégulier, Couleur qui noircit, Diamètre (plus gros que le bout d’un crayon de plomb) et Évolution.

10 / 11

Soyez vigilants au soleil si vous prenez des médicaments

N’importe lequel de ces médicaments peut rendre votre peau plus sensible aux dommages causés par le soleil: Tétracycline, médicaments sulfa et certains autres antibiotiques, naproxène, antidépresseurs tricycliques, diurétiques thiazidiques (utilisés contre la haute pression et certaines conditions cardiaques) et sulfonylurées (une forme de médication orale pour le diabète). Vérifiez avec votre médecin s’il est possible que votre médication vous rende sensible aux brulures du soleil.

11 / 11

Mangez un régime sauve-peau

Des recherches ont démontré que certains aliments, comme les agrumes, le thé vert, les carottes et les poivrons rouges pourraient renforcer la protection de la peau contre le dommage des rayons UV.