Share on Facebook

7 manies qui pourraient nuire à votre santé

Partager son rasoir, s’endormir la télé allumée, conduire en tongs… Vos petites manies nuisent-elles à votre santé ? Toute la vérité en 7 questions.

1 / 7

Est-ce mal de boire l’eau 
d’une bouteille qui a passé des 
semaines dans ma voiture ?

Malgré les courriels alarmants envoyés par des proches inquiets, sachez que, selon la 
Société américaine du cancer, il est inutile 
de s’inquiéter de possibles fuites de produits chimiques cancérogènes dans l’eau des 
bouteilles en plastique jetables.

 

Les bouteilles du commerce ne contiennent souvent pas de perturbateurs hormonaux nocifs comme le bisphénol A (BPA) ou les phtalates.

 

Mais toute bouteille entamée peut contenir des microbes issus de la salive, indique Charles Gerba, microbiologiste à l’Université d’Arizona et coauteur du livre The Germ Freak’s Guide to Outwitting Colds and Flu.

Étonnamment, dit-il, « ce n’est pas vraiment un problème tant que vous ne prêtez pas votre bouteille », car votre système immunitaire sait déjà gérer les microbes 
du rhume, de la grippe ou autres 
maladies de votre bouche.

 

À une 
exception près : les bouteilles de sport rebouchées avec le pouce ou les doigts. Des bactéries comme 
E. coli ou le staphylocoque peuvent contaminer l’embout lors du rebouchage, puis se multiplier dans ce 
milieu chaud et humide.

« Et vous 
allez mettre ça dans votre bouche ? Mauvaise idée », selon M. Gerba.

2 / 7

Est-ce risqué de laisser mon chien lécher ma glace ?

Malheureusement, la gueule d’un chien n’est 
pas plus propre que votre 
bouche : une étude japonaise de 2012 a démontré que les chiens et les humains partagent plusieurs types de bactéries nocives pouvant causer ou aggraver la gingivite.

 

Selon le Dr Gerba, on sait aussi que les chiens sont porteurs 
de la salmonelle, source d’intoxications alimentaires graves chez les humains.

 

Partager de la nourriture ou laisser
 votre chien vous lécher sur la bouche pourrait être nocif pour vous deux, 
selon vos microbes respectifs.

 

Et si 
votre cabot est du genre à aimer renifler et lécher des saloperies lors de vos sorties (excréments, ordures à moitié pourries), qui sait quels produits chimiques et microbes pathogènes il 
a sur sa langue !

 

« Personnellement,
je me méfie de tout animal qui utilise 
sa langue comme papier hygiénique », déclare le microbiologiste.

3 / 7

À l’occasion, puis-je me laver les cheveux avec
 du gel douche ?

L’utilisation très occasionnelle du gel douche à cette fin n’aura pas d’incidence, à part sur votre fierté.

 

Mais les gels douche et les savonnettes peuvent interagir chimiquement avec les minéraux présents dans l’eau et laisser un film gras sur vos cheveux, souligne LeAine Dehmer, chercheuse et entrepreneuse en produits de soins pour la peau à Los Angeles.

 

En fait, les produits très hydratants laissent plus de résidus et peuvent rendre vos cheveux plats et lourds.

 

« Très poreux, les cheveux absorbent bien les cires et les huiles », explique-t-elle. Bref, si vous voulez voyager léger, achetez un produit tout en un, plus efficace au rinçage sur les résidus, ajoute-t-elle.

4 / 7

Est-ce nocif de s’endormir avec la télé allumée ?

Cela pourrait jouer sur votre heure d’endormissement.

 

Selon une 
récente étude australienne, regarder la télé le soir n’a rien de reposant pour les enfants et les adolescents.

Une étude de 2009 de l’Université 
de Pennsylvanie a révélé que cette 
activité affectait l’heure du coucher et pouvait entraîner un manque de sommeil.

 

Des chercheurs de l’Université d’État de l’Ohio ont même 
découvert que des hamsters exposés, la nuit, à un éclairage de type télé montraient des signes de dépression.

 

N’en concluez pas que l’iPad ou le téléphone sont mieux : ces -appareils stimulent encore plus le cerveau.

Vous pourriez avoir plus de mal à vous endormir en les utilisant avant le 
coucher, dit Michael Breus, 
psychologue spécialisé dans 
les troubles du sommeil.

 

Si, en 
revanche, les rediffusions de Seinfeld vous endorment, c’est peut-être parce que « l’activité très passive de regarder la télé pourrait aider certains « hyperactifs 
intellectuels » à se détendre et à 
s’endormir », explique le psychologue.

Réglez alors la minuterie pour éteindre votre télé si vous ne voulez pas vous faire réveiller en pleine nuit par une publicité tonitruante.

5 / 7

Peut-on partager la brosse 
à dents ou le rasoir de 
son conjoint ?

Quelle que soit votre intimité avec 
votre conjoint, le partage d’objets 
d’hygiène personnelle peut poser 
problème, explique Shilpi Agarwal, praticienne en médecine familiale 
et intégrative à Los Angeles.

 

En plus des bactéries responsables des 
caries et des gingivites, les virus 
du rhume et de la grippe peuvent 
survivre jusqu’à huit heures sur une brosse à dents.

Cela dit, un baiser est aussi vecteur de ces virus et 
bactéries, et vous vous y -exposez en 
embrassant souvent votre conjoint.

 

« Le problème avec les -rasoirs, ce sont 
les bactéries staphylo-coques. La lame est porteuse de microbes infectieux transmissibles par contact avec 
la peau et sources de -furoncles ou 
d’abcès, surtout en cas de coupure », 
prévient Mme Agarwal.

Certaines 
souches microbiennes peuvent même être résistantes aux antibiotiques.

 

À signaler également : la peau et 
les poils du visage des hommes et 
des jambes des femmes sont très 
différents.

« La lame d’un même 
rasoir utilisé par les deux partenaires s’abîme plus facilement, ce qui -accroît le risque de coupure et d’irritation et, donc, d’infection bactérienne. »

6 / 7

Peut-on conduire 
en tongs ?

Les tongs ont été mises en cause dans de graves 
accidents de la route.

Par exemple, à New York, une femme a perdu la maîtrise de son véhicule, qui a percuté l’entrée d’une église et tué trois personnes.

 

Les tongs peuvent glisser 
et se coincer entre les 
pédales.

 

« Conduire est, pour l’individu moyen, l’activité la plus dangereuse qui soit. Pourquoi augmenter les risques en portant des chaussures non adaptées ? » demande John E. Langan, ancien policier et spécialiste en sécurité routière et accidents.

 

La prochaine fois que vous devrez prendre le volant, enlevez vos tongs et posez-les sur le siège du passager.

 

Selon William Van Tassel, responsable de programmes de formation pour conducteurs au siège social de l’Association américaine des automobilistes (AAA), « il vaut mieux conduire pieds nus qu’en tongs ».

7 / 7

Pourquoi ne doit-on pas laisser le grille-pain branché ?

Là aussi, il vaut mieux prévenir que guérir.

Il y a plus de risques quand 
l’appareil est en marche, mais il y en a aussi quand il est éteint, surtout si le fil est abîmé.

 

Vous pourriez accidentellement 
allumer ou oublier d’éteindre un grille-pain branché.

Selon l’Association nationale américaine de protection contre l’incendie (NFPA), ce genre de 
négligence a causé, sur quatre ans, 11 % des 3 600 incendies dus à des grille-pain ou fours grille-pain.

 

Autre risque notable : les miettes accumulées.

 

« Les grands fabricants de 
grille-pain recommandent de les 
débrancher », souligne Lorraine Carli, vice-présidente chargée de la sensibilisation et de la défense du public 
au sein de la NFPA.

 

Cela dit, en cas 
d’oubli, vous n’avez probablement 
pas trop de soucis à vous faire si votre 
appareil est loin de tout combustible 
et si le fil est en bon état.