14 astuces pour une maison plus écologique

Transformez votre foyer en une oasis écologique tout en économisant, grâce à ces quelques changements faciles!

1 / 14

Un repas végé par semaine!

L'élevage des animaux de boucherie est responsable de 18 % du réchauffement global. En supprimant un repas de viande chaque semaine, vous économiserez tout en protégeant la planète.

2 / 14

Organisez votre cuisine

Débarrassez-vous des nettoyants ménagers chimiques (de manière responsable, au centre de récupération des produits dangereux de votre municipalité) et fabriquez vous-même votre nettoyant tout usage : mélangez ½ tasse de vinaigre, ¼ tasse de bicarbonate de soude et 2 litres d'eau. Versez dans un flacon pulvérisateur et attaquez-vous à la saleté !

3 / 14

À vos pouces verts

Cultivez vos propres pousses dans un pot Mason.  Percez quelques trous dans le couvercle. Rincez ¼ de tasse de lentilles biologiques et faites-les tremper jusqu'au lendemain. Égouttez-les et rincez-les deux fois par jour. Laissez le pot dans un endroit chaud et ensoleillé et vous aurez de quoi garnir vos salades en quelques jours.

4 / 14

Redonnez vie à votre salon

Saviez-vous que vos appareils consomment de l'énergie même quand ils ne fonctionnent pas ? De 5 % à 10 % de l'énergie utilisée à la maison est consommée par des appareils en veille. Débranchez téléviseurs, chargeurs, ordinateurs, cafetières et chaînes stéréo, ou branchez-les sur des multiprises avec minuterie intégrée pour éteindre les appareils qui n'ont pas besoin d'être redémarrés.

5 / 14

Aérez votre maison

Cette « odeur de moquette neuve » est en réalité un cocktail de produits chimiques dangereux en suspension dans l'air. Demandez à l'installateur un moyen d'aérer votre maison durant les 72 heures qui suivent l'installation de la moquette et passez l'aspirateur à fond. Pour une approche plus saine, optez pour celles qui sont ignifuges, biodégradables et composées de fibres naturelles non toxiques, telles que la laine, le sisal, la fibre de coco et le jonc de mer.

6 / 14

Le transport en commun

L'utilisation quotidienne de votre voiture contribue au réchauffement climatique. Encouragez les membres de votre famille à se rendre au travail ou à l'école à pied ou à vélo, au moins une fois par semaine. Sinon, utilisez les transports en commun (selon la fondation David Suzuki, une famille canadienne peut ainsi économiser en moyenne 586 $ par mois) ou le covoiturage. Les voies réservées aux véhicules à plusieurs passagers peuvent contribuer à diminuer la durée de vos déplacements. Consultez aussi les sites de covoiturage en ligne qui proposent des services d'accompagnement à la gare ou à la station de métro de votre quartier.

7 / 14

Mousse végétale

Passez au mélangeur une poignée de mousse végétale, 2 tasses de yaourt, 2 tasses d'eau et ½ c. à thé de sucre jusqu'à ce que la préparation soit homogène. Trempez un pinceau dans la mixture et peignez vos graffitis sur la surface rugueuse de votre choix (le mur extérieur d'un garage est idéal). Vaporisez-les d'eau régulièrement et, en peu de temps, vous aurez des graffitis inspirants de mousse végétale.

8 / 14

Jardinez futé!

Chaque année, votre vieille tondeuse produit autant d'émissions de gaz à effet de serre qu'une voiture qui parcourt 3 300 km. À moins d'être l'heureux propriétaire d'un troupeau de moutons, vous n'avez nul besoin de toute cette pelouse. Songez plutôt à la remplacer par du micro-trèfle, de la verveine, de l'aspérule odorante, du cotonéaster, du thym et de la camomille. Les couvre-sol vivaces mettent un certain temps à s'établir mais nécessitent peu d'eau et vous épargneront la corvée de la tonte le week-end.

9 / 14

Des pesticides naturels

Pour éloigner les insectes nuisibles, employez des pesticides naturels tels que les fleurs de souci, le marc de café ou un produit tout usage à pulvériser composé de 1 ½ c. à soupe de savon liquide, 1 litre d'eau et 5 gouttes d'huile essentielle de citron.

10 / 14

Économisez l'eau dans votre jardin

Diminuez votre consommation d'eau en installant des rallonges aux tuyaux de descente d'eaux pluviales de manière à diriger celles-ci vers les platebandes.

11 / 14

Soignez votre apparence

Éliminez les produits de beauté qui renferment du mercure, du formaldéhyde et du plomb,  et remplacez-les par un mascara et un ligneur maison. Mélangez 1 c. à thé d'huile de coco, 1 c. à thé de beurre de karité, 1 1/2 c. à thé de cire d'abeille, 4 c. à thé de gel d'aloès et 2 capsules de charbon activé (en vente dans les boutiques de produits naturels). Appliquez à la brosse ou au peigne.

12 / 14

Un dentifrice maison!

Les substances nocives de votre dentifrice vous préoccupent ? Passez au mélangeur 2 c. à soupe d'écorce de citron séchée, ¼ de tasse de bicarbonate de soude et 2 c. à thé de sel de mer jusqu'à obtention d'une poudre fine. Trempez-y votre brosse à dents humide et lavez comme d'habitude.

13 / 14

Embellissez votre chambre à coucher

Au Canada, les textiles et les vêtements sont responsables de 40 % des matières acheminées vers les centres d'enfouissement. Réparez vos vieux vêtements, faites des échanges avec vos amis ou donnez-les à un organisme de bienfaisance local.

14 / 14

Votre purificateur d'air maison!

Préparez un pot-pourri à la lavande pour favoriser la relaxation et le repos. Mélangez 8 gouttes d'essence de lavande, 4 gouttes d'essence de clou de girofle, ½ tasse de vodka (un désodorisant naturel) et ½ tasse d'eau, et versez dans un flacon pulvérisateur. La vodka tuera les germes tandis que la lavande calmante favorisera un sommeil profond.