Share on Facebook

Neuf astuces créatives pour réduire les coûts de votre mariage

Réduisez les coûts de votre mariage sans en compromettre la qualité et le plaisir !

1 / 9

Retenez les services d’un organisateur de mariage

Les futures mariées croient généralement que les services d’un organisateur de mariage leur couteront une fortune, alors que c’est plutôt le contraire, compte tenu des rabais et des à-côtés dont ces professionnels bénéficient auprès de leurs partenaires commerciaux, explique Sharon Naylor, auteur de 30 livres portant sur le mariage, dont 1000 Best Secrets for Your Perfect Wedding. Cependant, faites preuve de prudence dans le choix de votre organisateur. N’importe qui peut s’attribuer ce titre. Optez pour quelqu’un qui est certifié par des organismes tels que l’American Academy of Wedding Professionals ou l’Association of Bridal Consultants qui ont des consultants dans toute l’Amérique du Nord.

Photo : Thinkstock

2 / 9

Suivez un cours d’organisation de mariage

Avant de vous lancer dans l’organisation de votre mariage, apprenez des experts en suivant un cours d’une fin de semaine. Bien que ce genre de cours soit destiné à ceux qui veulent faire carrière comme organisateur, vous apprendrez un tas de choses que le public ignore généralement. Vous pourriez aussi payer à votre demoiselle d’honneur principale un cours de coiffure et de maquillage. Elle pourrait alors s’occuper de la mariée, de sa mère et des autres demoiselles d’honneur ce qui, au bout du compte, pourrait entrainer des économies.

Photo: Thinkstock

3 / 9

Réduisez vos frais de photographie

Prévoyez couper votre gâteau et lancer votre bouquet tôt en soirée. Vos convives ne sauront jamais que vous avez pris cette décision dans le but de libérer votre photographe et votre vidéographe plus tôt, et d’économiser ainsi sur leurs tarifs horaires. De plus, une fois que ces derniers auront quitté la place, vos convives seront plus portés à prendre eux-mêmes des photos.

Photo: Thinkstock

4 / 9

Économisez sur les fleurs

Ce conseil avisé vient directement d’une fleuriste professionnelle : « Le cout des fleurs est minime, c’est la main-d’œuvre responsable des arrangements floraux qui fait grimper les frais », explique Deb McCoy, présidente de l’American Academy of Wedding Professionals. « Pour économiser sur les fleurs, investissez dans celles des participants directs à la cérémonie et n’en mettez pas sur les tables de la réception. » Comme ce sont les fleurs du bouquet de la mariée, de sa mère, de son père, des demoiselles d’honneur et des autres proches qui figureront sur les photos-souvenirs, c’est là que vous devriez investir. En ce qui concerne les ornements de table, Deb McCoy conseille de les faire vous-même : « Disposez sur les tables de grosses bougies ornementales que vous accompagnerez de cailloux de verre, ou des coupelles remplies d’eau sur laquelle vous ferez flotter de petites bougies décoratives » Vous économiserez ainsi une petite fortune.

Photo : Comstock/Thinkstock

5 / 9

Achetez l’alcool par tête et non au verre

Même si la plupart de vos convives ne boivent pas, ne vous laissez pas convaincre par le traiteur d’acheter l’alcool au verre. Ce qu’il faut savoir à propos de ceux qui s’abstiennent habituellement de boire c’est que nombre d’entre eux s’imbibent d’alcool quand ce dernier est gratuit. Or, ce qui est gratuit pour eux vous coute, à vous, environ 7,50$ le verre. « Je suis tombée dans ce piège quand j’ai organisé le mariage de ma belle-fille il y a quelques années, confie Deb McCoy. Comme la plupart des membres de ma famille boivent peu, le traiteur m’a convaincue d’acheter les spiritueux au verre. Au final, l’alcool m’a couté plus cher que la nourriture. » C’est presque toujours meilleur marché d’acheter l’alcool par tête. « On vous demandera peut-être 20$ par convive pour un évènement de quatre heures où chacun peut boire à volonté, souligne-t-elle, mais vous n’aurez pas de surprise au moment de payer la facture. »

Photo: Thinkstock

6 / 9

Voyez votre carte de crédit comme votre arme secrète

Même si vous disposez d’un million de dollars sur votre compte bancaire, les experts vous conseilleront de payer tous les frais liés à votre mariage et à votre réception par carte de crédit. Vous serez ainsi protégée au cas où un fournisseur de service commettrait une erreur. Si le photographe de premier ordre que vous avez engagé se fait frapper par un autobus la veille du mariage et que vous avez mis l’acompte sur votre carte de crédit, vous serez remboursée. Si, au contraire, vous avez payé comptant, votre argent disparaitra en même temps que le photographe. Votre carte de crédit constitue en quelque sorte une police d’assurance gratuite; par conséquent, n’hésitez pas à l’employer.

Photo : iStockphoto/Thinkstock

7 / 9

Laissez tomber les cartes d’invitation imprimées sur commande

Sachez que la plupart des gens ne s’intéressent nullement aux cartes d’invitation qu’ils reçoivent à l’occasion d’un mariage. Vos convives ne remarqueront probablement jamais leur bordure festonnée et l’encre d’aluminium qui vous couteront 2$ de plus à l’unité. Par conséquent, ils ne sauront probablement pas que vous avez fabriqué vous-même vos cartes. Plutôt que de les commander, utilisez un logiciel pour créer des invitations : ce genre de produit, qui est l’ennemi des graphistes spécialisés dans la conception d’invitations de mariage, offre un vaste choix de dessins et polices de caractère modernes et est simple d’emploi.

Photo: Hemera/Thinkstock

8 / 9

Engagez des musiciens débutants

Si vous rêvez d’avoir un quartet à cordes en direct ou même un groupe rock à votre réception mais n’avez pas les moyens de les payer, engagez des étudiants en musique. Une école régionale (peut-être une qui se spécialise dans les arts du spectacle), une université ou une école de musique pourrait vous recommander des étudiants. Pour éviter un désastre, faites passer une courte audition aux musiciens avant de les engager ou demandez-leur si vous pouvez assister à un de leurs concerts ou à une autre représentations.

Photo: Jupiterimages/Goodshoot/Thinkstock

9 / 9

Faites appel à l’expertise locale

Il suffit de vous informer pour découvrir qu’il existe des personnes talentueuses dans votre région, que ce soit pour coudre votre robe de mariée ou une autre tenue, ou des cravates et nœuds spéciaux pour le futur marié et les siens, pour confectionner votre gâteau ou pour préparer des arrangements floraux pour l’église ou la salle de réception.

Avant d’engager quelqu’un pour l’un ou l’autre de ces travaux, expliquez clairement ce que vous désirez et ce que vous attendez d’eux. Conservez des illustrations et des recettes trouvées dans des magazines, participez à des salons de mariage et essayez les robes que vous ne pouvez vous payer. Si les fournisseurs n’ont pas de dépliant illustré à vous offrir, prenez des notes et faites quelques croquis tout de suite après vos visites.

Photo : Brand X Pictures/Thinkstock