Share on Facebook

Les 7 meilleurs endroits pour la chasse aux vampires

Les histoires de vampires nous fascinent depuis des siècles. Aujourd’hui, grâce aux romans fantastiques et aux séries télé comme True Blood et Twilight, notre intérêt pour ces créatures assoiffées de sang est plus grand que jamais.

1 / 7

1. Le Vieux Carré (French Quarter), La Nouvelle-Orléans, Louisiane

Ce lieu touristique populaire, qu’on appelait autrefois « le quartier chaud », regorge d’histoires de vampires. De nombreuses agences offrent des visites guidées à travers les rues du quartier jusqu’aux endroits mêmes où ces créatures assoiffées de sang auraient commis leurs actes odieux.

Le Vieux Carré

Crédit photo: NewOrleansOnline.com

2 / 7

2. Château de Bran, Roumanie

Selon la plupart des gens, ce château de Roumanie serait la demeure Vlad l’Empaleur, que Bram Stoker surnomme « le comte Dracula », c’est pourquoi il porte davantage le nom de « Château de Dracula » que le nom officiel. Sa galerie et son musée révèlent l’histoire de la région en détail ainsi que l’origine de la légende entourant le vampire à travers des événements historiques de la Roumanie. On y raconte, entre autres, les horreurs commises par les membres de la royauté roumaine de l’époque.

Crédit photo: Thinkstock/iStockphoto

3 / 7

3. Musée des Vampires, Paris, France

Ce petit musée ouvre ses portes sur rendez-vous seulement. Des visites guidées sont offertes (10 personnes au maximum). Les visiteurs pourront marcher à travers ses pièces étroites où s’entassent toutes sortes d’artéfacts évoquant l’univers des vampires. Jacques Sirgent, propriétaire du musée, possède une immense connaissance des choses du monde des vampires et peut répondre à toute question à propos de leur histoire.

Musée des Vampires

4 / 7

4. L’abbaye de Whitby, Whitby, Angleterre

Les magnifiques ruines de cette abbaye datant du 13e siècle ont servi de décor pour la réalisation du film de Bram Stoker, Dracula; elles sont d’ailleurs évoquées plusieurs fois dans le roman. Une atmosphère particulière règne sur les ruines et on comprend aisément, en visitant ces lieux, pourquoi l’auteur a choisi la petite ville de Whitby pour écrire son récit d’horreur.

Crédit photo: English Heritage Photo Library

5 / 7

5. L’expérience Dracula, de Bram Stoker, Whitby, Angleterre

La visite guidée de cette attraction touristique aura peut-être de quoi vous glacer le sang. Son atmosphère théâtrale vous plongera au coeur de récit de Bram Stoker, Dracula. Vous apprendrez entre autres pourquoi la ville se trouve mêlée aux légendes entourant le comte Dracula. La visite se déroule dans un bâtiment historique ayant appartenu à Sir Isaac Newton et bien que vous ne risquez pas de vous retrouver nez à nez avec un vampire, l’expérience suffit à elle seule pour vous faire vivre le macabre.

L’expérience Dracula, de Bram Stoker

6 / 7

6. Le cimetière Lafayette, La Nouvelle-Orléans, Louisiane

La Nouvelle-Orléans est célèbre pour la splendeur architecturale de ses cimetières aux ornements magnifiques. Ces lieux de repos éternel portent le nom de « citées des morts » en raison de leur architecture particulière (cette dernière a été conçue en fonction des nombreuses inondations dans la région. Les corps sont ainsi « enterrés » dans des structures déposées sur terre plutôt qu’enfouies dans le sol). Le cimetière Lafayette, situé dans le luxuriant Garden District, a servi de lieu privilégié dans les Chroniques de vampires, d’Anne Rice. Un vampire reposerait d’ailleurs dans l’une des tombes du cimetière.

Le cimetière Lafayette

Crédit photo: Jean-Paul Gisclair et NewOrleansOnline.com

7 / 7

7. Les catacombes de Paris, Paris, France

À la fin du XVIIIe siècle, certains cimetières de Paris étant saturés de morts, on décide alors de transférer leurs ossements dans des carrières situées sous les rues de la ville. En 1808 débute l’exhumation des corps de plus de 6 millions de Parisiens afin de les acheminer vers les carrières qui forment désormais la plus importante nécropole du monde. Devenues très tôt une attraction touristique des plus macabres, les catacombes en ont attiré plus d’un, dont Napoléon. Nombre d’auteurs se sont inspirés de ces lieux sinistres pour écrire leurs récits d’horreur, c’est le cas entre autres de Barbara Hambly pour son roman Those Who Hunt the Night, l’histoire d’un prêtre vieux de 600 ans qui se transforme en vampire dans les catacombes.

* En 2009, les catacombes ont été vandalisées et ont dû subir d’importants travaux de réparation.

Les catacombes de Paris

Crédit photo: L’Office du Tourisme de Paris/Henri Garat