Share on Facebook

Les 10 cadeaux d’Halloween les plus étranges

Charlie Brown n’est pas le seul à avoir été déçu par son butin; nous avons entendu une multitude de parents dire qu’ils avaient découvert des surprises vraiment pas très douces dans le sac de leurs enfants. Nous les avons regroupées en 10 catégories.

1 / 11

Parfois, les enfants trouvent des surprises plutôt désagréables dans leur sac.

Crédit photo: Thinkstock/iStockphoto

2 / 11

1. Nourriture pour animaux

Ce n’est pas parce que les bambins gavés de sucre se transforment parfois en «petits animaux» qu’il faut les nourrir comme tels. Des os pour chien et des gâteries pour les chats? Ben voyons! S’il est vrai que les sachets lustrés renfermant des gâteries pour les animaux peuvent évoquer des collations appétissantes, il n’y a aucune raison de donner aux enfants de la cataire!

3 / 11

2. Lectures inappropriées

Les bandes dessinées pour enfants sont acceptables, mais certainement pas Playboy et les autres magazines semblables. On trouve aussi des brochures religieuses dénonçant les méfaits de la fête d’Halloween qui s’avèrent être encore plus terrifiantes que les histoires de fantômes.

4 / 11

3. Aliments divers

Les pommes sont taboues bien sûr, mais certains semblent croire que les autres aliments sont acceptables. D’accord pour les petites boîtes de céréales, mais que penser des légumes en conserve, des pommes de terre ou du brocoli? Déjà qu’on a du mal à faire manger des légumes aux enfants quand ils sont cuits! Curieusement, on trouve aussi des bulbes d’ail: peut-être sont-ils censés éloigner les vampires… Ailes de poulet et repas surgelés sont également parfois offerts.

5 / 11

4. Articles de toilette

S’il est vrai que les dentistes donnent fréquemment des brosses à dents, on trouve également dans les sacs d’autres articles de toilette, par exemple des échantillons de barre de savon, du shampoing, du revitalisant, voire même des pansements. En revanche, les rouleaux de papier hygiénique sont généralement les bienvenus: les enfants s’en servent volontiers pour «emballer» la maison de la personne.

6 / 11

5. Objets divers

Quand ils sont à court de friandises, certains fouillent simplement dans le tiroir fourre-tout à la recherche de quelque chose à donner, mais on a du mal à comprendre comment des objets tels qu’un CD de logiciel gratuit, une balle de golf, une pile ou encore, un emballage d’épingles à tête de couleur, de pinces à cheveux, d’agrafes ou de trombones pourraient passer pour des bonbons.

7 / 11

6. Articles totalement inappropriés

Bière, liqueur, cigarettes et pétards, on a retrouvé tout cela dans le butin d’Halloween, de même que des condoms ; ces derniers étaient probablement destinés aux adolescentes, considérées comme ayant passé l’âge de courir l’Halloween et qui se présentent à la porte chichement déguisées en meneuses de claque clamsées, leurs amoureux lourdement tatoués se dissimulant derrière elles.

8 / 11

7. Bonbons hors-saison

Les bonbons d’Halloween sont censés être grossiers: fausse oreille en cire, crottes de nez, croûtes, voire globe oculaire gluant, sont tous acceptables en cette occasion. Ce qui est véritablement grossier, c’est la friandise qui traîne au fond du placard et qui date d’une fête lointaine, par exemple un œuf de Pâques ou une canne de Noël.

9 / 11

8. Condiments et couverts

Probablement donnés par des célibataires ayant oublié que c’était l’Halloween et qui ont répondu à la porte en pensant que c’était le livreur de pizza ; pour éviter de décevoir, ils auront fouillé dans leurs réserves de condiments et auront tendu le premier qui leur tombait sous la main. Bien que les petits récipients de beurre d’arachide et de confitures soient passables, on ne peut pas dire la même chose de la sauce soya, du ketchup, de la moutarde ou de la fourchette et du couteau de plastique.

10 / 11

9. Petites bestioles enrobées de sucre

Dans certaines cultures, les insectes sont considérés comme des mets raffinés, mais les enfants nord-américains pourraient avoir la chair de poule en découvrant que les criquets, les scorpions et les fourmis enrobés de sucre qu’on leur a donnés étaient à l’origine de véritables petites bestioles.

11 / 11

10. Matériel promotionnel

Effrontés mais futés, ceux qui ont quelque chose à vendre savent que les parents examineront attentivement le butin de leurs enfants: y a-t-il meilleure publicité gratuite que de glisser une carte de visite dans leur sac? On a trouvé des cartes et des bons de réduction pour tous les genres d’entreprise : gardiennes d’enfants, jeu de quilles, réparation de toiture, immobilier…