Share on Facebook

10 attractions incontournables à Cuba

Avec notre guide d’attractions, imprégnez-vous de la riche histoire de Cuba, de sa culture et visitez les belles plages de ce paradis des Caraïbes.

1 / 10

1. La ville moderne, La Havane

Au-delà de Habana Vieja (la vieille Havane), cette métropole animée et colorée où vivent deux millions de personnes est remarquable pour ses quartiers dont l’architecture particulière présente divers stades de délabrement. Rayonnant du littoral et du port vers l’intérieur comme un éventail espagnol, la ville délaisse les quartiers compacts du 19e siècle pour gagner des municipalités plus spacieuses du 20e siècle et des banlieues postrévolutionnaires qu’habite la classe ouvrière. Les immeubles résidentiels fonctionnels cèdent la place à des quartiers nobles et huppés, ornés d’hôtels particuliers de style Beaux Arts, Art déco et Moderniste. Par ailleurs, des immeubles de bureaux en béton, des bâtiments gouvernementaux et des hôtels des années 1950 confèrent à la ville une ambiance rétro.

Crédit photo: Thinkstock/iStockphoto

2 / 10

2. Trinidad

Fondée par Diego Velaquez en 1514, Trinidad a été déclarée site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1988. Au cours des 17e et 18e siècles, la ville était un haut lieu de la traite d’esclaves et une plaque tournante de la production du sucre. Les commerçants et les riches propriétaires terriens y ont érigé de belles maisons et des hôtels particuliers. Les rues pavées bordées de maisons aux tons pastel ont à peine changé depuis l’époque coloniale. Trinidad semble être une ville figée dans le temps. Située sur une colline, elle est rafraîchie par de quasi constantes brises, contrairement à la plupart des villes cubaines.

3 / 10

3. La péninsule de Zapata

Protégée dans une énorme réserve de la biosphère, la péninsule de Zapata est couverte de marais et de forêts grouillants d’espèces sauvages. Par ailleurs, la côte est bordée de plages de sable et de récifs de corail qui attirent les plongeurs. Une grande partie de la population locale travaille comme carboneros, gagnant tout juste de quoi vivre du charbon de bois. La région est connue pour Bahia de Cochinos, site de l’invasion de la Baie des Cochons. Baptisé localement « La Victoria », l’événement est commémoré dans deux musées.

(Photo, gracieuseté de Dave2X/Flickr)

4 / 10

4. La cordillère de Guaniguanico

Les montagnes couvertes de pins, qui commencent loin à l’ouest de La Havane et qui s’étendent le long du nord de la province Pinar del Rio, sont, pour les amoureux de la nature, un paradis de parcs nationaux protégées abritant des animaux en voie de disparition. Les montagnes, qui se développent vers l’ouest plus sauvage, sont rehaussées de spectaculaires formations rocheuses appelées mogotes, des tours de calcaire, qui surplombent des vallées luxuriantes où prospèrent des plants de tabac dans les riches sols rouges sous la douceur du climat. Centrée sur un village qui est en soi un monument historique national, la Vallée de Vinales représente la quintessence du Cuba rural. Sous les mogotes, d’immenses cavernes offrent une gamme de possibilités pour les amateurs de spéléologie.

5 / 10

5. Les Jardines del Rey

Émergeant de l’Atlantique le long de la rive nord des provinces de Ciego de Avila et de Camaguey, cet archipel de 450 km de long, connu sous le nom des Jardins du Roi, contient des centaines d’îles. Trois des cayes principales sont reliées à la terre ferme par des routes sur digues, mais seules Cayo Coco et Cayo Guillermo ont des infrastructures touristiques. Bordées de plages de sable blanc qui se fondent dans des eaux claires chaudes et turquoise, ces îles jumelles sont très populaires auprès des vacanciers férus du tout inclus. Des flamants roses errent sur les lagunes côtières tandis que d’autres oiseaux habitent une réserve naturelle.

6 / 10

6. Camagüey

Un des berceaux de la culture cubaine, la « Ville des tinajones » se trouve au cœur du pays du bétail. Elle a été aménagée de rues irrégulières, tracées en un labyrinthe tortueux, pour contrecarrer les pirates. Le centre historique regorge de grandes places coloniales bien préservées qui offrent des rues pavées, des églises et des couvents anciens. Les habitations aux toits de tuiles rouges datant des 17e et 18e siècles, dont les fenêtres grillagées sont ornées de bois, possèdent des cours intérieures spacieuses décorées de jarres énormes appelées tinajones, l’image de marque de la ville.

7 / 10

7. Holguín

Cette ville industrielle tentaculaire, reconnue comme la « ville des squares », rayonne autour d’un noyau compact colonial conçu en réseau où il est facile de se repérer. Elle comprend de nombreuses places historiques, incluant le Parque Calixto Garcia, du nom du général qui a libéré la ville des Espagnols en 1872. Avec son foisonnement de petits musées, Holguín a une vie culturelle unique. Les touristes contournent généralement la ville pour visiter le complexe touristique Mirador de Mayabe qui a une vue imprenable sur la ville ou la station balnéaire de Guardalavaca, qui offre de nombreuses attractions écologiques et archéologiques en plus de spectaculaires sites de plongée sous-marine.

8 / 10

8. Santiago de Cuba

La deuxième plus grande ville du pays a une saveur toute particulière puisqu’elle est la plus africaine des villes de Cuba et l’endroit le plus musical de toute l’île. Circonscrite par les montagnes, Santiago a été fondée en 1511 sur la rive est et vallonnée d’une profonde baie en forme de flacon. Son centre-ville en pente de style colonial regroupe de remarquables édifices historiques, tandis que son passé fascinant comme première capitale de Cuba reconnaît son importance à titre de foyer de la révolution. Fidel Castro y a étudié étant jeune et plus tard, il y a lancé la Révolution par une attaque des casernes de Moncada. Chaque mois de juillet durant le Carnaval, Santiago explose d’une frénésie colorée.

9 / 10

9. Baracoa

Nichée dans une large baie entourée de montagnes, Baracoa se situe à l’extrême nord-est de Cuba. Cette ville antique a été fondée en 1511 à titre de première colonie de l’île. Lorsque le gouverneur Diego Velazquez a déménagé à Santiago, une longue période d’isolement s’ensuivit. Les habitants affirment que la Bahia de Miel fut le site du premier débarquement de Christophe Colomb à Cuba en 1492 et que la montagne aplatie qu’il a décrite n’est autre qu’El Yunque qui s’élève spectaculairement derrière Baracoa. Bordée de vénérables maisons en bois d’un style vernaculaire, la ville endormie est aménagée en un réseau serré. Destination favorite des voyageurs indépendants, Baracoa bourdonne aujourd’hui de touristes.
(Photo, gracieuseté de jorge6880/Flickr)

Découvrez d’autres superbes guides de voyage à l’adresse DK Canada Travel

10 / 10

10. La vielle Havane, La Havane

Avec près de 1000 bâtiments d’importance historique, ce quartier enclavé est sans doute le plus complet et le plus grand complexe colonial des Amériques. Tel un musée peuplé, plein de vie dans ses rues animées, la vieille Havane jouit d’une étonnante richesse de châteaux, cathédrales, couvents, palais et autres bâtiments importants qui ont marqué cinq siècles d’histoire. Un programme de restauration progressif qui en est maintenant dans sa troisième décennie a transformé les plus beaux édifices en musées, hôtels, restaurants, boutiques et bars branchés. Aisément accessibles à pied, les places pavées de même que les rues étroites et ombragées de Habana Vieja exhalent ce charme colonial si particulier de la perle des Caraïbes.

(Photo, gracieuseté d’Alexmontjohn/Flickr)

Découvrez-en davantage à l’adresse dk.com/travel

(Photo courtesy of Alexmontjohn/Flickr)

Discover more at dk.com/travel