Share on Facebook

5 critères avant d’acheter un cinéma maison

À votre poste! Votre cinéma n’attend plus que vous!

1 / 5

1. Avant d’aller en magasin

Commencez par déterminer l’utilisation que vous ferez de votre système audiovisuel. Allez-vous surtout vous passer des films et regarder la télé, télécharger des films et de la musique ou vous en servir aussi comme chaîne stéréo?

«Un bon système AV repose sur la qualité de ses composants, et non sur un tas de fonctions inutiles», explique Shane Bellenie, directeur de la boutique torontoise Planet of Sound. Pour la plupart des systèmes, trois ou quatre entrées pour l’amplificateur suffiront, alors pourquoi vouloir un système qui compte 16 jacks? Et d’immenses haut-parleurs dans une pièce minuscule?

Crédit photo: Thinkstock/Photodisc

2 / 5

2. Le trio essentiel

Tout système média doit avoir les trois composants suivants, par ordre d’importance décroissante: le téléviseur ou l’écran vidéo, deux haut-parleurs et un récepteur. Cela veut dire que vous devez consacrer le gros de votre budget à l’écran et aux haut-parleurs.

Crédit photo: Thinkstock/Digital Vision

3 / 5

3. Brillant ou intelligent?

À propos de télé, le débat plasma ou DEL se poursuit. Même si la télé au plasma offre des couleurs très réalistes et une bonne qualité d’image, au magasin, elle paraîtra fade en comparaison de la forte brillance des écrans DEL. Et si votre pièce est très éclairée, vous voudrez cette brillance pour compenser.

Selon Jack Frys, directeur des ventes chez Bleeker Stereo & TV, à Ottawa, Panasonic demeure le meilleur fabricant d’écrans plasma, tandis que Samsung et Sharp offrent les meilleurs écrans DEL. Si vous voulez le meilleur des deux mondes, il suggère la Quattron de Sharp.

Crédit photo: Thinkstock/iStockphoto

4 / 5

4. Le son et la fureur

Le son d’ambiance – produit par la disposition stratégique d’au moins cinq haut-parleurs et un caisson de basse – est un aspect crucial de l’expérience du cinéma maison. Il s’agit de placer un haut-parleur directement en face du téléspectateur, un autre sur sa gauche et sur sa droite, puis deux derrière, un à gauche et un à droite. Le caisson de basse peut être placé n’importe où, les sons graves n’étant pas directionnels.

Mais à moins d’avoir une grande pièce réservée à l’audiovisuel, il se peut que vous n’ayez pas d’espace pour les haut-parleurs arrière si le canapé est contre le mur. Dans ce cas, achetez deux bonnes enceintes que vous installerez derrière le canapé, encastrées dans le mur ou suspendues au plafond.

Crédit photo: Thinkstock/iStockphoto

5 / 5

5. Et pour le reste

Que faut-il d’autre? «Pour la vidéo, le lecteur Blu-ray offre encore la meilleure résolution – nettement supérieure à celle du DVD», poursuit Frys. De plus, les appareils haut de gamme ont une fonctionnalité de télévision intelligente intégrée, permettant d’accéder à des sites comme Netflix, de télécharger des vidéos de YouTube et de naviguer dans les réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter.

Reste enfin à connecter tous les composants. Vous pouvez investir une fortune dans les câbles d’interface HDMI (interface multimédia haute définition), mais la différence entre un câble de 20$ et un de 100$ est pratiquement indétectable, même dans les systèmes haut de gamme.

Mais il en va tout autrement pour les câbles des haut-parleurs. «Achetez les fils les plus épais possible, surtout s’ils doivent courir sur 15 mètres et plus, conseille Frys. Le son sera nettement meilleur et l’investissement en vaut la peine.»

Et n’oubliez pas la télécommande universelle pour gérer tout ce bazar. «Tôt ou tard, vous devrez commander l’amplificateur, l’affichage, le lecteur Blu-ray, le lecteur CD, alors rendez-vous la vie plus facile», conclut-il.

Crédit photo: iStockphoto