Share on Facebook

4 cavernes d’Ali baba pour dénicher des antiquités

Transformez des vieilleries poussiéreuses en pièces de collection.

1 / 4

Marchés aux puces

La majorité des marchés aux puces réunissent vendeurs et antiquaires, dont certains viennent de loin et ne veulent pas ramener leur marchandise avec eux. Cela laisse une large liberté d’action pour le marchandage. Arrivez tôt, la plupart des objets convoités sont raflés avant 10 h. Recherchez des objets solides, les pièces signées et les articles sans ébréchures ni fissures. Visez les pièces uniques qui ont une histoire.

Astuce de pro : commencez par : « Quel est votre meilleur prix ? » pour connaître le point de départ du vendeur pour la négociation. Honnêteté et échanges amicaux conviennent mieux que de critiquer l’objet (genre : c’est défraîchi parce que c’est vieux). Faites bonne impression sur un vendeur, vous aurez plus de chance de faire baisser les prix.

(Crédit photo : Thinkstock)

2 / 4

Magasins d’antiquités

Au premier coup d’œil, les magasins d’antiquités semblent hors de prix. Mais sous la poussière des étagères inférieures se trouvent aussi des découvertes de valeur. Recherchez les objets qui ne sont pas sur des présentoirs dans la boutique.

Astuce de pro : vous ne pourrez peut-être pas marchander, pensez donc à jeter un œil sur eBay, Etsy et WorthPoint pour estimer la valeur d’un objet et vérifier que le prix du vendeur est acceptable.

(Crédit photo : Thinkstock)

3 / 4

Ventes à domicile

Si vous cherchez la qualité, commencez à fréquenter les ventes sur licitation : il y a là des vendeurs motivés qui veulent que leur marchandise parte vite. Faire le pied de grue des heures avant l’ouverture des portes est pratique courante.

Entrer chez un inconnu et évaluer ses biens est un peu déroutant, mais ne vous tracassez pas – vous sauvez ces objets de la poubelle. Cette théière que son propriétaire adorait continuera d’être utilisée, et vous venez de la remporter pour 4 $.

Astuce de pro : arrivez avec des sacs fourre-tout ou des boîtes. Entassez les objets qui vous intéressent dans votre sac et réexaminez-les avant de payer. Les ventes sur licitation sont très compétitives – si vous ne saisissez pas cette collection d’appareils photo rapidement, quelqu’un d’autre le fera.

(Crédit photo : Thinkstock)

4 / 4

Vide-greniers

Vous êtes à la recherche d’une œuvre de Vermeer encore inconnue ? Vous pourriez tout à fait la trouver dans un vide-grenier. Préférez les vieux quartiers bien établis, arrivez tôt, et demandez le meilleur prix.

Astuce de pro : consultez Craigslist et Kijiji pour les petites annonces, mais gardez un œil sur les affiches de votre quartier (ces ventes sont souvent plus concluantes). Les bazars d’église sont idéaux : une multitude de stands est déployée, avec peu de concurrence et de quoi se restaurer pour couronner le tout. (ventedegarage.ca – QC)

(Crédit photo : Thinkstock)