Share on Facebook

Outils de jardinage essentiels

Vous voulez vous mettre au jardinage, mais ne savez pas par où commencer? Il vous faut d’abord mettre la main sur les bons outils. Une visite au magasin local de jardinage peut être intimidante, la gamme de choix offerte étant étourdissante. Pas de panique: vous n’avez pas besoin de tous les outils proposés sur le marché. Voici une petite liste de ceux qui sont indispensables au jardinier.

1 / 8

Le printemps est arrivé et il est temps d’utiliser votre pouce vert. Lisez ce qui suit pour savoir quels outils sont requis pour la saison de jardinage.

2 / 8

Gants de jardin

Vous devriez avoir plusieurs types de gants. D’abord, il faut des gants légers, de type caoutchouc élastique pour travailler sur les sols humides et pour faire du travail délicat comme la transplantation ou l’éclaircissage. Procurez-vous également des gants résistants de bonne qualité pour protéger vos mains lors des activités d’élagage et de pelletage, pour déplacer les roches et accomplir diverses tâches exigeantes. Assurez-vous de choisir la bonne taille. En effet, des gants trop justes sont inconfortables et des gants trop grands rendent difficile la manipulation des outils ou des plantes.

3 / 8

Brouettes

C’est un outil précieux pour déplacer les plantes, les pierres, la terre, le compost, le paillis et les mauvaises herbes. Achetez donc une brouette assez résistante pour vous permettre d’accomplir tous vos travaux. Certains modèles sont munis de deux roues, ce qui facilite les déplacements en terrain inégal. Les brouettes les plus chères sont auto-basculantes, ce qui permet d’éviter les efforts pour décharger des tas de pierres à entasser les uns sur les autres.

4 / 8

Outils à long manche

Les essentiels de cette catégorie sont la pelle ou la bêche et le râteau à feuilles. Certains jardiniers – particulièrement ceux qui possèdent des parcelles de légumes – affectionnent les pioches. Le coupe-bordure est utilisé pour créer des limites nettes entre le gazon et la planche du jardin et le râteau sert souvent pour égaliser le sol en une nouvelle planche de culture ou une partie de la pelouse qui a besoin d’être réensemencée.

5 / 8

Outils à main

Les outils à mains sont nombreux, mais les plus couramment utilisés sont les suivants: truelle pour faire de la transplantation ou pour enlever les mauvaises herbes, cultivateur pour retourner le sol et pique-ivraie, spécialisé pour arracher les racines pivotantes comme celles des pissenlits. Il existe d’autres outils à main non essentiels mais utiles comme le plantoir pour bulbes ou petits plants, le transplantoir qui sert au repiquage des plants vivaces ou annuels ainsi que la pelle pour la terre utilisée remplir les contenants de terre de rempotage.

6 / 8

Élagueurs et ébrancheurs

Appelés aussi sécateurs, ces outils sont souvent conçus spécifiquement pour les jardiniers gauchers ou droitiers. Il est judicieux de se procurer un sécateur de bonne qualité avec des lames en acier au carbone et un style ergonomique. Le travail d’élagage peut être très fatigant. Ainsi, utiliser des lames tranchantes pour faire des coupes nettes et franches sera préférable. Les sécateurs à main ne sont utiles que pour les branches n’excédant pas 1 cm de diamètre. Pour les plus grosses branches, il faudra vous munir d’un ébrancheur, sécateur résistant conçu pour couper des branches d’un diamètre mesurant jusqu’à 2,5 cm. Les ébrancheurs possèdent de longues poignées et des mécanismes à cliquet qui permettent au jardinier de couper les branches nettement, sans trop d’effort.

7 / 8

Scies d’élagage

Parfois, les sécateurs et les ébrancheurs ne permettent pas de faire des travaux à la main comme l’élagage de grosses branches d’arbres ou d’arbustes. Les scies à élaguer sont munies de lames dentées légèrement courbées qui coupent nettement le bois sans déchirer la fibre. Les scies à élaguer pliantes sont compactes, faciles à entreposer et à transporter sans danger, la lame se repliant dans le manche comme un couteau de poche.

8 / 8

Arrosoirs ou lances d’arrosage

Quels que soient vos efforts d’économie en eau, il faut parfois utiliser un boyau d’arrosage ou un arrosoir pour arroser les plantes en pots ou les plants ayant été récemment transplantés en terre. Un bon arrosoir devrait être facile à transporter, à tenir et à utiliser. Beaucoup de modèles sont munis d’une pomme d’arrosoir en laiton, qui transforme le flux d’eau en un jet plus doux pour arroser les semis et les petites plantes. Les lances d’arrosage peuvent être raccordées au boyau d’arrosage. Elles se déclinent en une variété de styles et de modèles de jet et sont idéales pour verser de l’eau dans des contenants, rapidement et en douceur.