Share on Facebook

Jamais sans mes outils

Vous aimeriez jardiner mais vous ne savez pas par où commencer ? Première étape : vous procurer de bons outils. Un visite à la jardinerie risque de vous plonger dans la confusion la plus totale. Pas de panique! Vous n’avez pas besoin de tous les outils qui se vendent. Voici une courte liste du matériel essentiel.

1 / 8

En utilisant les outils à long manche peuvent éviter des douleurs de dos et la fatigue.

2 / 8
Gants de jardinage

Gants de jardinage

Il vous en faut de plusieurs sortes. Achetez d’abord des gants légers, enduits de caoutchouc, utiles pour travailler dans la terre humide et qui vous permettent de faire des travaux délicats comme de transplanter et d’éclaircir. Procurez-vous également des gants épais, essentiels pour émonder, déplacer des roches, pelleter et exécuter d’autres tâches exigeantes sans vous abîmer les mains. Choisissez-les de la bonne taille : des gants trop petits ne sont pas confortables ; des gants trop grands vous empêcheront de manipuler outils et plantes avec précision.

3 / 8
Brouette

Brouette

C’est un outil essentiel pour déplacer plantes, roches, terre, compost, paillis et mauvaises herbes. Choisissez une brouette aussi robuste que le demandent vos travaux. Certains modèles sont à deux roues : ils sont plus faciles à manipuler quand le sol est inégal. Les plus chères sont à culbutage automatique : elles vous évitent des efforts pénibles pour poser votre voyage de roche au sommet du monticule.

4 / 8
Outils à long manche

Outils à long manche

Voici ceux qui sont essentiels : une pelle ou une bêche et un balai à gazon. Certains jardiniers raffolent des sarcloirs, surtout quand ils ont un jardin potager. La binette permet de tailler bien droit les bords des plate-bandes ; le rateau sert à niveler le sol des nouvelles plate-bandes ou les sections de pelouse qui ont besoin d’être ensemencées à nouveau.

5 / 8
Outils à main

Outils à main

Il en existe de très nombreux, mais les plus utiles sont le transplantoir pour transplanter des plants ou déterrer les mauvaises herbes, la bineuse pour ameublir le sol en surface et la sarcleuse pour arracher les racines pivotantes, comme celles des pissenlits. D’autres outils à main sont utiles, sans être absolument nécessaires : le plantoir pour mettre en terre bulbes et petits plants, le transplantoir pour les annuelles et les vivaces et une petite pelle pour remplir pots et bacs de terreau.

6 / 8
Sécateurs à main et ébrancheurs

Sécateurs à main et ébrancheurs

On les appelle aussi des élagueurs. On en trouve souvent pour les droitiers ou les gauchers. On a intérêt à choisir des sécateurs de bonne qualité, dotés de lames en acier au carbone et d’un profil ergonomique. L’élagage est un travail exigeant : de bonnes lames garantissent de bonnes coupes. Le sécateur à main convient à des branches ne dépassant pas 0,5 cm de diamètre. Pour tailler des branches plus grosses, il faut passer à l’ébrancheur : ce sont des sécateurs robustes, capables d’attaquer des branches ne dépassant pas un diamètre de 2,5 cm et généralement munis d’un long manche et d’un mécanisme à cliquet ; ils coupent net sans exiger trop d’efforts du jardinier.

7 / 8
Scie d'élagage

Scie d’élagage

Lorsque sécateurs et élagueurs ne suffisent pas à couper de grosses branches, il faut passer aux scies d’élagage. Elles ont une lame dentée et légèrement incurvée qui mord dans la branche sans la plier ni déchirer le bois. Les scies d’élagage pliantes sont peu encombrantes, faciles à ranger et se transportent en toute sécurité parce que la lame entre dans le manche, comme dans un canif.

8 / 8
Arrosoir ou lance d'arrosage

Arrosoir ou lance d’arrosage

Même si vous voulez à tout prix économiser l’eau, vous aurez besoin tôt ou tard d’un tuyau d’arrosage ou d’un arrosoir, surtout pour arroser les plantes en bacs et en pots et celles que vous venez de mettre en pleine terre. Un bon arrosoir doit être facile à transporter, à tenir et à utiliser. Plusieurs sont munis d’une pomme qui se visse sur le bec et transforme le jet d’eau en une douche qui tombe en pluie sur les semis et les plantes fragiles. Les lances d’arrosage se branchent sur les tuyaux. Elles distribuent l’eau selon différentes formes de jets et permettent d’arroser bacs, pots et plate-bandes rapidement et en douceur.