Share on Facebook

5 façons de préparer vos plantes d’intérieur pour le printemps

Le ménage du printemps ne consiste pas uniquement à nettoyer les placards et le garage, mais aussi à donner quelques soins à vos plantes pour qu’elles restent pimpantes, vertes et en santé !

1 / 5

1. Débarrassez-les de la poussière et la saleté

À l’issue d’un long hiver à l’intérieur, les plantes ont grand besoin d’un nettoyage en profondeur. Une fois les soins prodigués, elles trôneront avec fierté sur le patio.

La poussière et la saleté qui se déposent sur les feuilles empêchent la photosynthèse, processus permettant aux plantes d’absorber les rayons solaires et le dioxyde de carbone dont elles ont besoin pour se développer. La meilleure façon de les en débarrasser consiste à leur donner une douche, ce qui aura aussi pour effet d’éliminer les insectes potentiels. Voici comment faire:

Placez le pot dans un sachet de plastique et refermez ce dernier contre la base de la plante en veillant à ne pas l’abîmer. Ainsi, vous éviterez de la détremper.
Si la plante possède plusieurs tiges, étendez des sachets de plastique sur la terre entre ces dernières.

Mettez la plante dans la douche et réglez à température de sorte que l’eau soit tiède ; évitez l’eau chaude ou froide.
Laissez-la sous l’eau quelques minutes.

Accumulation de minéraux
Si, à la sortie de la douche, vos plantes semblent ternes, c’est peut-être que l’eau est excessivement chargée de minéraux. Pour éliminer ces derniers, passez un chiffon sec et propre sur les feuilles lisses (évitez ce traitement si les feuilles sont velues). Tenez les feuilles à tour de rôle avec votre main libre tandis que vous les nettoyez. Vous pouvez aussi gratter délicatement la feuille avec le pouce pour en retirer les minéraux.

Pour les plantes velues, passez d’abord délicatement un plumeau sur leurs feuilles avant de les mettre sous la douche.

2 / 5

2. Nettoyez les pots

Les dépôts minéraux blancs qui sont visibles sur le bord intérieur des pots et à la surface de la terre peuvent être toxiques pour les plantes. Grattez délicatement ces endroits pour les enlever. Si les dépôts sont abondants, mettez le pot dans l’évier et laissez l’eau couler un bon moment; elle entraînera les minéraux en excès. (Évitez toutefois de donner ce traitement si la plante est en dormance ou quand les jours sont à leur plus court. Elle doit être en croissance active, à défaut de quoi, ses racines risqueraient de pourrir.)

3 / 5

3. Donnez-leur de la lumière

La douche terminée et les pots nettoyés, laissez les plantes dans la douche pour leur permettre d’évacuer le surplus d’eau. Ou encore, mettez-les sur des serviettes de papier ou des journaux jusqu’à ce qu’elles ne dégouttent plus. Ne les exposez au soleil que quand les feuilles sont parfaitement séchées, à défaut de quoi elles pourraient brûler.
Assurez-vous que les fenêtres soient propres afin que les plantes reçoivent un maximum de rayonnement solaire.

4 / 5

4. Pour les Cactus

Le nettoyage des cactus demande de la délicatesse, non seulement dans le but de se protéger de leurs épines mais aussi d’éviter d’abîmer l’enduit cireux qui, dans les climats désertiques, permet à ces plantes de conserver l’eau. Le mieux, c’est de les pulvériser d’eau et de ne nettoyer que les parties où il y a de la poussière et de la saleté.
Procédez lentement et avec délicatesse, et laissez les cactus sécher avant de les exposer aux rayons du soleil. Vous pouvez aussi vous servir de pinces à épiler pour retirer les particules de poussière.

Pour nettoyer les plantes grasses à feuilles velues, ôtez la poussière à l’aide d’un pinceau à soies souples ou d’un plumeau. Les fins poils de ces plantes ont pour rôle de les protéger de la sécheresse ; par conséquent, le lavage risquerait de les abîmer.

5 / 5

5. Préparez leur sortie

Les plantes d’intérieur gagnent en vigueur quand elles sont à l’extérieur. Cependant, il importe de les acclimater sur une période d’une semaine avant de les exposer aux rayons solaires. Leurs besoins en lumière varient selon l’espèce ou la variété. Ne présumez pas que toutes les plantes tropicales apprécient l’ensoleillement direct, certaines préférant au contraire l’ombre. Déplacez-les jusqu’à ce que vous trouviez les conditions de lumière et d’ombre qui leur conviennent. Vous n’aurez plus ensuite qu’à les regarder pousser.