Share on Facebook

Les 10 règles d’or du nettoyage

Suivez ces conseils, et vous verrez que l’entretien de votre intérieur perdra ses airs de corvée

1 / 10

1. Nettoyez maintenant plutôt que plus tard

Les taches sont plus faciles à nettoyer quand on s’y attaque tout de suite. Ainsi, si vous affrontez immédiatement cette éclaboussure de sauce tomate qui vient d’atterrir sur votre chemise de soirée, elle ne vous résistera pas longtemps. Si, par contre, vous attendez le lendemain, vous devrez vous battre avec un pois rouge qui semblera vouloir s’incruster et qui vous fera dépenser beaucoup plus de produit nettoyant et de temps.

Vous pouvez enlever plus aisément les taches sur les vêtements et les tapis quand elles sont fraîches. Plus vous attendez, plus la tache risque de rester.

Il y a toutefois une exception à cette règle : des traces de boue sur un tapis sont plus faciles à nettoyer lorsque vous les laissez sécher. Attendez que la boue soit complètement sèche et friable, puis passez simplement l’aspirateur.

2 / 10

2. Nettoyez de haut en bas

N’essayez pas de défier la gravité lorsque vous nettoyez. Vous perdriez. Dans la plupart des cas, travailler de haut en bas donne de meilleurs résultats.

Ainsi, quand vous nettoyez la maison entière, vous devez commencer par l’étage supérieur et continuer en descendant pour ne pas salir les pièces que vous avez déjà faites. Lorsque vous nettoyez une pièce, enlevez d’abord les toiles d’araignées du plafond et des moulures qui se trouvent en haut des murs. Ensuite, époussetez le ventilateur de plafond et le luminaire, les châssis des fenêtres et les tentures. Toujours en allant vers le bas, attaquez les meubles, les plinthes et le parquet. De cette façon, il n’y aura pas le moindre grain de poussière qui tombera d’en haut pour venir se déposer sur un endroit que vous avez déjà nettoyé. Vous ne souhaitez pas épousseter la pièce deux fois, n’est-ce pas ?

Pareillement, quand vous nettoyez une fenêtre et un miroir, commencez par le haut et allez vers le bas, puisque votre produit nettoyant obéit à la loi de la gravité. Cela vous fera économiser du temps et de l’huile de coude.

Là encore, il y a une exception : le lavage des murs. Si vous commencez par le haut, l’eau sale va couler sur les parties inférieures que vous n’avez pas encore lavées, y laissant des traînées difficiles à enlever.

3 / 10

3. Pensez « sec », puis « mouillé »

Quand vous attaquez le nettoyage d’une pièce, commencez par les taches qui ne nécessitent rien de liquide – épousseter, balayer et passer l’aspirateur, par exemple. Puis faites les autres, comme utiliser un nettoyant multi-usage ou un nettoyant pour vitres, laver le sol et ainsi de suite. De cette façon, il y aura moins de saleté qui circulera dans la pièce, risquant de s’accrocher aux surfaces mouillées.

4 / 10

4. Privilégiez la douceur

Utilisez d’abord vos techniques de nettoyage les plus douces, et passez aux moyens plus radicaux uniquement si cela s’avère nécessaire. Par ailleurs, vous devez connaître assez bien le matériel et les produits dont vous vous servez pour savoir à quel moment vous devez arrêter de frotter avant de faire des dégâts. Il vaut mieux, par exemple, supporter une petite tache sur le dessus de la cuisinière que de le massacrer avec une paille de fer.

5 / 10

5. Laissez le temps faire le travail pour vous

Il y a des astuces qui rendent le nettoyage plus facile et plus rapide. Une bonne stratégie consiste à vaporiser un nettoyant chimique, puis de trouver un autre petit travail à faire pendant que le produit accomplit le sale boulot.

Si vous nettoyez la cuisine, par exemple, vaporisez votre nettoyant sur le comptoir et les appareils ménagers, puis enlevez les vieux aliments du réfrigérateur pendant que le produit fait son effet. Il vous suffira ensuite de passer une éponge sur les surfaces que vous avez vaporisées ; vous n’aurez pas besoin de frotter beaucoup, peut-être même pas du tout.

6 / 10

6. Faites suivre vos affaires

Prenez avec vous tout ce dont vous avez besoin pour nettoyer. Cela vous évitera de faire de nombreux va-et-vient dans la maison pour aller chercher les ustensiles de ménage ou les produits nécessaires. Trouvez un des accessoires suivants dans un centre de rénovation ou une quincaillerie : un chariot de nettoyage – un support en plastique ou en caoutchouc avec une poignée et des compartiments dans lesquels vous pouvez ranger votre matériel -, un grand seau en plastique robuste avec une bonne poignée, un chariot à étagères, ou encore un tablier à larges poches.

Mettez tout votre attirail de nettoyage dans le contenant que vous avez choisi, y compris des chiffons propres, des serviettes en papier, ainsi qu’un sac-poubelle pour vider les corbeilles, et amenez-le avec vous de pièce en pièce. Si votre maison a un étage ou plus, gardez un chariot contenant tout le matériel nécessaire à chaque niveau.

Ne surchargez pas votre support avec des produits dont vous n’avez besoin que pour une seule tache dans toute la maison. Par exemple, rangez le nettoyant pour la cuvette des toilettes sous le lavabo de la salle de bain.

7 / 10

7. Dans le doute, faites un petit test

Avant d’utiliser une nouvelle technique de nettoyage ou un nouveau produit, testez-le sur un petit coin caché de l’objet que vous désirez nettoyer. Faites la même chose lorsque vous nettoyez pour la première fois un objet qui vous semble fragile et que le détergent pourrait endommager. En faisant un test, vous vérifierez si l’objet en question a une couleur qui résiste au lavage et si cette façon de le nettoyer ne l’abîme pas.

8 / 10

8. N’inondez pas les objets qui peuvent se détériorer facilement

Quand vous devez nettoyer un appareil électronique, un écran d’ordinateur, une photo ou une œuvre d’art encadrée, par exemple, vaporisez le produit sur votre chiffon, puis passez celui-ci sur la surface à laver. Ne vaporisez pas directement les objets de ce genre. Le produit nettoyant peut endommager les appareils électroniques lorsqu’il coule à l’intérieur, tout comme il peut abîmer une œuvre d’art quand il s’infiltre dans le cadre et imprègne la toile ou le carton.

9 / 10

9. Oui, vous avez déjà entendu ça

Les gens qui ont fabriqué les merveilleux objets qui meublent votre maison savent mieux que personne comment les nettoyer. De la même façon, les gens qui fabriquent les produits d’entretien savent mieux que personne comment les utiliser. Par conséquent, aussi souvent que possible, suivez les instructions du fabricant lorsque vous nettoyez quelque chose, que ce soit un grille-pain ou une blouse en soie, une couette ou un store. Rangez dans un endroit sûr les manuels d’instructions et les conseils de nettoyage qui viennent avec tout nouvel appareil, tapis ou autre article ménager. N’enlevez pas ces étiquettes d’entretien que l’on trouve sur les vêtements, la lingerie et tout objet potentiellement lavable.

10 / 10

10. Protégez-vous

Dernier conseil, mais non le moindre : faites bien attention à vous. Beaucoup de produits d’entretien contiennent de l’acide, du javellisant, de l’abrasif et encore d’autres ingrédients qui peuvent affecter vos yeux, votre peau, votre nez et même vos poumons.

Veillez à ce que votre équipement de nettoyage contienne une paire de gants en caoutchouc et des lunettes de protection. S’il ne fait pas trop chaud, portez un vieux pantalon, ainsi qu’une vieille chemise à manches longues pour protéger vos bras d’éventuelles éclaboussures de produit nettoyant. Couvrez vos cheveux avec un foulard ou une casquette.

Pour protéger vos ongles, mettez un peu de vaseline en dessous afin d’empêcher la saleté de s’y glisser. Passez-en généreusement sur vos cuticules qui, au contact des nettoyants chimiques, peuvent devenir sèches et rugueuses, au point parfois de se fendiller.

Ne laissez pas vos produits d’entretien se mélanger. Certaines combinaisons – comme le chlore et l’ammoniaque – peuvent produire des gaz toxiques. Lorsque vous utilisez des nettoyants chimiques, assurez-vous que la pièce dans laquelle vous vous trouvez soit bien aérée.