4 réflexes à adopter avant de faire don d’objets

Quelques règles simples pour mieux donner.

1 / 5
L' « étiquette » de la générosité

L' « étiquette » de la générosité

Vous souhaitez faire don de vêtements, jouets ou encore meubles à un organisme de seconde main ? Excellente initiative ! Voilà un beau geste pour l'environnement qui fera aussi la joie de futurs acheteurs -tout en offrant une deuxième vie à vos objets.
Pour donner de la façon la plus efficace et éthique possible, certains gestes sont toutefois à privilégier et d'autres, à proscrire. La plupart relèvent du simple bon sens et ne vous prendront pas davantage de temps. Voici comment faire -encore plus !- le bonheur de votre prochain, en quatre étapes.

2 / 5
1. Se renseigner

1. Se renseigner

Il existe peut-être plusieurs types de magasins d'occasion (friperies, bouquineries, etc.) dans votre région, chacun ayant des besoins précis. Vous informer avant sur les objets acceptés vous permettra de trouver l'organisme le plus adapté à ce que vous souhaitez donner.
De plus, les démarches à effectuer pour donner peuvent varier selon les endroits. N'hésitez pas à contacter les organismes au préalable ; certains peuvent même offrir des services de ramassage.
Enfin, il est important de respecter les heures et les lieux exacts pour le dépôt des dons : cela vous évitera de vous déplacer pour rien ou encore de causer un encombrement.

3 / 5
2. Nettoyer

2. Nettoyer

Cela va sans dire, mais la propreté est une règle essentielle du don !
A faire : nettoyer (et sécher) les vêtements, le linge de maison, les jouets (peluches et autres) et les meubles avant de les emmener au magasin d'occasions ou à l'organisme de charité.
A éviter : Donner des vêtements ou autres éléments tachés, troués ou couverts de poils d'animaux par exemple.
Les employés charger de récupérer et trier les objets vous en seront reconnaissants !

4 / 5
3. Vérifier

3. Vérifier

Encore une fois, « usagé » ne rime pas avec hors d'usage ou abîmé.
Assurez-vous que les appareils et autres objets électroniques fonctionnent encore correctement. Ne donnez jamais quoi que ce soit de brisé ou défectueux. A moins que le contraire ne soit expressément spécifié dans leur politique, la plupart des organismes de seconde main n'ont pas de service de réparation. Leur donner des appareils en mauvais état ne ferait donc que leur occasionner une perte de temps, de l'encombrement et du travail supplémentaire.
De la même manière, lorsque vous donnez des jouets, jeux de société et autres casse-tête, vérifiez que toutes les pièces sont bien présentes. Un simple élément manquant peut occasionner une grosse déception pour la personne qui en fera l'acquisition !

5 / 5
4. Respecter les règles de sécurité

4. Respecter les règles de sécurité

Même en bon état de marche, des objets qui ont fait l'objet d'un rappel par la compagnie (ou par l'État), d'une interdiction et qui ne correspondent pas ou plus aux normes de sécurité pour une raison ou une autre sont à proscrire. Si vous avez un doute, faites-en part à l'organisme concerné.