Share on Facebook

12 secrets pour une moquette parfaite

Quel plaisir de marcher nus pieds sur une moquette douillette! Vous pourrez vous dorloter longtemps en prenant ces quelques précautions qui vous aideront à prolonger la longévité de votre moquette.

1 / 11

Gardez vos chaussettes

Rien n’est plus agréable que de marcher nus pieds sur une moquette. L’inconvénient, c’est que l’huile corporelle qui s’en dégage adhère aux fibres en retenant la saleté, ce qui diminue la durabilité de la moquette. Alors, en entrant à la maison ôtez vos chaussures pour ne pas salir le plancher, mais gardez-vous bien d’en faire autant avec vos chaussettes si vous voulez protéger votre moquette.

2 / 11

Aspirateur : gare à l’ancien tapis d’Orient

Évitez de soumettre trop souvent votre précieux tapis d’Orient à la succion et à la brosse rotative de votre aspirateur, car sa longévité pourrait en être menacée. Confiez-le plutôt à un nettoyeur de tapis professionnel. Vous trouverez dans les pages jaunes une liste de nettoyeurs spécialisés en matière de tapis et de moquettes. N’oubliez pas de vérifier s’ils sont vraiment qualifiés pour en prendre soin.

3 / 11

Passez l’aspirateur : une absolue nécessité

Un bon appareil aspire 85 % de la poussière qui s’est déposée sur la moquette. La meilleure façon de prolonger la vie d’une moquette est de passer l’aspirateur souvent. Alors, munissez-vous d’un appareil spécialement conçu pour son entretien. L’aspirateur vertical est le modèle le mieux adapté au nettoyage des moquettes. Toutefois, un aspirateur-traîneau, permettant une meilleure accessibilité sous les meubles, convient tout aussi bien. Les deux modèles sont munis d’une brosse rotative qui sert à déloger la poussière de la moquette. Souvenez-vous qu’un sac à poussière plein diminue la puissance d’aspiration et l’efficacité de la succion. Il est donc conseillé de remplacer le sac avant qu’il ne soit rempli.

4 / 11

Redonnez de l’éclat grâce à la vapeur

Même en passant l’aspirateur régulièrement, des résidus de saleté finissent par s’incruster jusqu’à la trame de votre moquette. Un bon nettoyage à la vapeur effectué tous les 6 à 18 mois lui redonnera vie. Vous pouvez bien entendu louer l’appareil pour faire le travail vous-même, mais il est préférable que vous confiez cette tâche à des professionnels si vous souhaitez obtenir de meilleurs résultats. Ces derniers sont très bien équipés pour exécuter le travail en deux temps, trois mouvements.

5 / 11

Changez le sens du tapis

Tourner le sens du tapis permet de mieux répartir l’usure et de prolonger sa durabilité. Si vous avez une moquette, modifiez la disposition de votre mobilier pour dévier la circulation sur les passages usés.

6 / 11

Évitez l’exposition directe au soleil

En gardant les rideaux et les stores fermés pendant les périodes d’ensoleillement intenses, vous préviendrez la décoloration de votre moquette.

7 / 11

Ne lésinez pas sur le sous-tapis

Un sous-tapis de qualité augmente non seulement la durabilité de la moquette, mais préserve également sa belle apparence plus longtemps.

8 / 11

Décollez les traces de pieds de meubles à coup de jets de vapeur

Vous observez des marques sur la moquette laissées par les pieds du mobilier après en avoir changé la disposition? Pour y remédier, utilisez un fer à vapeur qui fera relever les fibres et leur redonnera leur apparence initiale. Placez la vapeur à un centimètre au-dessus des poils écrasés tout en les décollant de la moquette à l’aide d’un tournevis.

Ne traînez pas le mobilier

N’oubliez pas de soulever les meubles si vous devez les déplacer dans une pièce recouverte d’une moquette. Lorsque vous les traînez, vous exposez votre moquette à une usure prématurée. Dans le cas d’une moquette en nylon, la friction causée par le traînement risque de faire fondre les fibres.

9 / 11

Faites disparaître les traces de brûlure

Une brûlure sur votre moquette n’est pas irrémédiable. Coupez l’extrémité de la touffe de poils calcinés à l’aide de ciseaux bien aiguisés. Si votre tapis est moelleux, vous pourrez en resserrer plus facilement les fibres en faisant de petits mouvements circulaires pour camoufler le trou laissé par la surface endommagée.

10 / 11

Servez-vous d’un emporte-pièce pour les retouches

Munissez-vous d’une trousse d’emporte-pièces pour réparer facilement la petite trace indélébile sur la moquette laissée par une mauvaise tache ou une brûlure profonde. Celle-ci contient un outil circulaire doté d’une lame servant à découper des cercles. Il vous suffit de couper la surface endommagée en appuyant sur l’emporte-pièce dans un mouvement circulaire puis de répéter le même geste sur un reste inutilisé de tapis. Bouchez le trou avec du ruban adhésif double face, fourni avec la trousse, mettez en place la pièce de remplacement, et le tour est joué! Si vous ne disposez pas de restes de tapis, découpez un bout de moquette dans un endroit bien caché, l’intérieur d’une garde-robe est bien souvent l’endroit idéal.

11 / 11

Cousez les déchirures

La plupart des déchirures sur la moquette surviennent sur les points de couture, à l’endroit même où les pans ont été collés ou cousus. Pour réparer une déchirure le long d’une couture, enfilez tout d’abord une aiguille de rembourrage courbe avec une ligne de pêche. Rassemblez les deux côtés de la moquette déchirée en passant l’aiguille à environ un centimètre du bord et faites des points espacés de 2 centimètres. Afin que les points soient le moins visibles possibles, ils  doivent former un carré au-dessus de la déchirure sur l’endroit de la moquette et une ligne diagonale sur l’envers. Pour réparer une couture qui tenait initialement avec de la colle, servez-vous d’une pince à bec effilé, ainsi l’aiguille passera plus facilement au travers de la vieille colle.