Premières plumes : les meilleures races d’oiseaux pour un débutant

Si vous vous demandez quel oiseau convient le mieux à un débutant, pensez à un oiseau petit, disent les experts. Et si vous n’avez jamais eu d’oiseau, mais aimeriez en offrir un à un enfant, demandez-vous quel type d’oiseau convient le mieux à votre mode de vie.

1 / 3

Donner un petit bec

Les meilleurs oiseaux pour un débutant ont toujours été les calopsittes élégantes et les perruches ondulées qui sont des espèces de perroquets, déclare Angela M. Lennox, docteur en médecine vétérinaire de l' Avian and Exotic Animal Clinic of Indianapolis. Ce sont de petits oiseaux très sociables et plus faciles à élever que des oiseaux plus gros ; en outre, les débutants ont moins peur des petits oiseaux. »

Thomas Bankstahl, docteur en médecine vétérinaire du Parkway Small Animal and Exotic Hospital, de Clinton Township (Michigan), déclare que si certaines personnes peuvent d'emblée préférer des oiseaux de plus forte taille, un gros oiseau peut faire peur à un amateur à ses débuts.
Les débutants « ne savent pas toujours voir la différence entre un comportement normal et un comportement anormal ; or, l'attitude d'un gros oiseau peut inquiéter son propriétaire ou l'exposer à se faire mordre, déclare le docteur Bankstahl. Cela crée un manque de confiance entre le maître et l'oiseau et fait que celui-ci ne passe pas assez de temps hors de sa cage et ne prend pas autant d'exercice qu'il le faudrait. »

Quand de gros oiseaux, comme les aras ou les cacatoès, déclare le docteur Lennox, « ont des problèmes de comportement, ils les expriment de façon plus radicale. Certaines personnes apprécient les difficultés que présente l'adoption d'un oiseau et finissent par en acheter un gros. Mais le débutant peut vouloir éviter les problèmes et préférer faire ses classes avec un oiseau plus petit, et donc plus facile à apprivoiser.

2 / 3

Dans les petits pots les bons onguents

Un oiseau de petite taille n'est pas nécessairement un oiseau insignifiant, déclare le docteur Bankstahl. Examinez les avantages que présentent la calopsitte élégante et la perruche ondulée :

  • Leur caractère joyeux et communicatif en font des animaux de compagnie populaires.
  • La perruche ondulée apprend vite, coûte peu cher et siffle avec entrain.
  • Ils ont tous les deux une espérance de vie un peu plus longue que celle d'autres petits oiseaux. Selon leur santé, leur régime alimentaire et les soins qu'on leur prodigue, les perruches ondulées peuvent vivre huit ans ou même davantage tandis que les calopsittes vivent de 15 à 20 ans.
  • Les calopsittes mâles et plusieurs perruches ondulées apprennent à imiter et à parler, si peu que ce soit.
3 / 3

Le plaisir et les tâches

Vous auriez beau avoir l'air, encore faut-il avoir la chanson. Vous voulez posséder un oiseau ? Fort bien. Mais il faut aussi savoir bien le traiter. Or, selon le docteur Lennox, les soins à prodiguer à votre petit ami à plumes tiennent en trois mots : affection, attention, entretien.

« Tous les oiseaux réclament le même entretien : il faut nettoyer leur cage, préparer leurs aliments, leur parler et les éduquer, déclare le docteur Lennox. Le petit oiseau fait de petits dégâts et il faut peut-être moins de temps pour le dresser et l'apprivoiser que s'il s'agissait d'un gros oiseau. »

Le docteur Bankstahl estime que vous devez prévoir les activités suivantes :

  • Consacrer au moins 15 minutes deux fois par jour à parler à votre oiseau.
  • Changer le fond de sa cage régulièrement.
  • Nettoyer parfaitement et remplir les augets de graines et d'eau fraîches tous les jours.
  • Lui faire prendre régulièrement son bain.
  • Laver sa cage à fond une fois par semaine.
  • Assumer certaines dépenses : acheter les aliments qui lui sont recommandés, acheter les jouets qui lui conviennent et qui développent son comportement, le faire toiletter de temps à autre par un spécialiste (tailler griffes et bec, au besoin) et lui faire subir un examen complet chez le vétérinaire une fois par an.

« Sachez que tous les oiseaux sont porteurs d'une bactérie appelée Chlamydophila psittaci que les humains peuvent contracter et dont les symptômes s'apparentent à ceux d'une grippe intestinale. Le vétérinaire qui s'occupe de votre oiseau peut lui faire subir des tests appropriés, déclare le docteur Bankstahl. En outre, certaines personnes sont sensibles à la poussière et aux pellicules que produisent les calopsittes élégantes.

La société des becs

Selon le docteur Lennox, si les tâches ordinaires liées à la possession d'un oiseau - comme le nourrir et nettoyer son environnement - paraissent simples, «  il n'est pas aussi facile d'obtenir de bons renseignements sur le dressage, l'apprivoisement et l'éducation d'un oiseau. »

Un vétérinaire spécialisé est une bonne source d'information, comme le sont les sociétés qui s'occupent d'oiseaux telles que l'Association of Avian Veterinarians et la Gabriel Foundation.

Enfin, selon le docteur Bankstahl, il est important que « la famille entière s'occupe de l'oiseau de compagnie. J'ai souvent vu des gens donner un petit oiseau à un très jeune enfant et s'attendre à ce qu'il en assume l'entière responsabilité. Évidemment, l'oiseau ne reçoit pas tous les soins dont il aurait besoin. J'encourage donc les gens à profiter de sa présence pour apprendre à leurs enfants le sens des responsabilités, la compassion et l'art de prendre soin d'un animal.