Share on Facebook

4 façons d’empêcher votre chien d’aboyer quand vous n’êtes pas à la maison

Faites taire les rouspéteurs et découvrez quatre façons d’empêcher votre chien d’aboyer quand vous n’êtes pas à la maison.

1 / 5

Si votre chien n’arrête pas d’aboyer, vous ne serez pas très populaire auprès de vos voisins. On pourrait même vous traduire en justice si vous n’arrivez pas à corriger la situation. Voici quelques solutions.

 

2 / 5

1. Habituez-le à être seul

Votre chien n’aime pas que vous sortiez, mais il faut l’habituer à cette réalité. Laissez l’animal seul dans une pièce – pour quelques minutes au début, puis de plus en plus longtemps – à différentes heures de la journée. N’y retournez pas tant que votre chien n’a pas été silencieux pendant quelques moments ; entrez alors, félicitez-le et donnez-lui une friandise pour le récompenser.

 

 

3 / 5

2. Trouvez-lui de la compagnie

Si vous devez laisser votre chien seul pendant un bon moment, demandez à un voisin de venir le voir et peut-être de lui faire faire une petite promenade. Même le son d’une voix humaine peut le rassurer ; laissez la radio allumée en gardant le volume très bas et syntonisez une station où il y a beaucoup d’émissions parlées.

 

 

4 / 5

3. Changez-le de pièce

Certains chiens aboient parce qu’ils voient ce qui se passe dans la rue. Gardez plutôt votre animal dans une pièce qui donne sur un jardin.

 

 

5 / 5

4. 4. Essayez le collier anti-aboiements

Vous pouvez maintenant acheter un collier ingénieux qui agit en laissant échapper un jet de citronnelle ou un léger bourdonnement quand le chien aboie ; cela le surprend, mais ne lui cause aucune douleur.