Share on Facebook

L’ABC du vin

Le choix d’un vin vous intimide? Ces quelques conseils vous aideront à y voir plus clair.

1 / 2
L'habit ne fait pas le moine

L’habit ne fait pas le moine

Attention à ne pas vous laisser séduire par une belle étiquette! C’est le contenu qui compte.

Appellations

La plupart des pays ont adopté des appellations réservées aux vins de qualité. Au Canada, c’est la Vintners Quality Alliance (VQA), en France, l’Appellation d’origine contrôlée (AOC), en Italie, la Denominazione di origine controllata (DOC) et, pour la qualité supérieure, la Denominazione di origine controllata e garantia (DOCG).

Millésime

De nombreux vins doivent être consommés l’année de leur production ou la suivante. L’année de la récolte revêt une plus grande signification lorsqu’il s’agit de vins produits dans des régions plus froides, où les fluctuations du climat peuvent affecter la qualité du raisin.

2 / 2
Conditions de conservation

Conditions de conservation

Pour que le vin préserve ses qualités, il doit être conservé dans une cave adéquate ou un coin isolé. Si les conditions de conservation sont mauvaises, il risque de se gâter. C’est d’autant plus vrai si vous désirez le faire vieillir pour le bonifier. Gardez à l’esprit que certaines bouteilles peuvent se conserver des dizaines d’années; il faut donc leur donner les meilleures conditions possibles.

Laissez-le respirer

Vous pouvez améliorer la qualité d’un vin rouge économique en l’ouvrant deux ou trois heures avant de le boire. En outre, il gagnera en raffinement si vous le servez dans un décanteur.

N’en perdez pas une goutte!

Versez ce qui n’a pas été bu dans une petite bouteille que vous fermerez avec un bouchon bien ajusté. Ou encore, à l’aide d’une pompe, retirez l’air d’une bouteille à demi vide; le vin retrouvera alors son état premier. Servez-vous des restants de vin pour la cuisson de ragoûts, casseroles ou sauces accompagnant les pâtes.