Share on Facebook

Quel type de mangeuse êtes-vous?

Découvrez le type qui vous décrit le mieux et suivez nos conseils pour contourner votre problème et mettre un frein à vos excès de table.

1 / 6

Êtes-vous du genre à grignoter lorsque vous êtes stressée ou si ce sont plutôt les sorties au restaurant qui causent votre perte? Nous avons toutes nos points faibles quand vient le temps de manger sainement. «Chacun est différent, de dire Shahebina Walji, médecin au Calgary Weight Management Centre. Voilà pourquoi il n’existe pas de recette unique pour perdre du poids.» Bien sûr, il y a d’autres éléments que l’alimentation à considérer, mais en contournant les obstacles qui vous empêchent de bien manger, vous démarrerez du bon pied. Essayez les solutions proposées ici et vous verrez bien!

2 / 6

1. La perpétuelle grignoteuse

Vous prenez trois repas sains par jour, mais vos collations, elles, laissent nettement à désirer. Heureusement, il est bon pour la santé de prendre des collations, mais encore faut-il qu’elles soient équilibrées. Évitez, autant que possible, les aliments vides et riches en gras que délivrent les distributrices; apportez plutôt de la maison des fruits, des bâtonnets de légumes, une poignée de noix ou des craquelins de grains entiers. Gardez sur votre bureau une bouteille d’eau et avalez régulièrement quelques gorgées, ce qui vous coupera l’appétit. Oubliez les autres boissons, qui contiennent très certainement du sucre et ne feront qu’augmenter votre apport calorique.

3 / 6

2. La mangeuse compulsive

Vous êtes du genre à rechercher un aliment réconfortant quand la solitude, l’ennui ou l’anxiété vous gagne ou lorsque vous ne vous sentez pas appréciée. Pour apprendre à identifier vos déclencheurs émotionnels, tenez un journal dans lequel vous noterez les émotions et sentiments qui surgissent au moment où une fringale vous prend. Il vous suffira ensuite de trouver des solutions de rechange à votre grignotage compulsif : lisez un livre, écrivez dans votre journal ou appelez une amie. Mieux encore : allez prendre une marche afin de mettre un peu de distance entre vous et ce gâteau au fromage qui vous tente tellement. En prime : vous brûlerez des calories au lieu d’en accumuler.

4 / 6

3. La mangeuse pressée

Vous avez tellement à faire que vous prenez rarement le temps de vous asseoir pour manger. Vous engloutissez tout ce qui vous tombe sous la main, sain ou pas, afin de retourner le plus tôt possible à vos activités. Non seulement êtes-vous portée à choisir des aliments transformés ou tout préparés, mais vous mangez tellement vite que vous n’avez pas le temps d’enregistrer le signal de satiété que vous envoie votre organisme. «Il y a de quoi saboter n’importe quel programme de surveillance du poids », de dire le Dr Walji. C’est ici qu’intervient la planification.» De la même manière que vous devez mettre à votre programme les rencontres de travail et les soirées de soccer, vous devez prévoir des moments spécifiques pour la préparation et la congélation de quelques repas sains. «Pour un aliment donné, choisissez toujours la version la plus saine.». Par exemple, si vous prenez un sandwich rapide, optez pour le pain de blé entier et laissez tomber la mayonnaise.

5 / 6

4. La mangeuse mondaine

Une fois de plus, vous devez inviter un client à dîner, ce qui, question calories, ne vous facilite vraiment pas les choses. Cependant, il y a plusieurs manières de contourner le problème. Par exemple, en prenant une collation saine avant de partir. Ou encore, commandez une salade, une soupe légère ou de l’eau pendant que vous consultez le menu. Ainsi, vous serez moins tentée de prendre un gros repas. Peut-être même vous contenterez-vous d’une entrée ou d’une demi-portion. En outre, il vaut mieux renoncer à la corbeille de pain et faire attention à votre consommation d’alcool. Si vous avez le choix entre des pommes de terre, du riz et des légumes, optez pour ces derniers. Choisissez une viande qui n’est ni grillée ni frite et demandez qu’on vous serve la sauce à part. Si le restaurant sert un buffet, allez d’abord au comptoir à salades. Il y a de fortes chances que vous absorbiez moins de calories ainsi.

6 / 6

5. La grignoteuse de soir

Vous prenez des repas équilibrés et des collations saines tout au long de la journée mais quand arrive le soir, vous êtes vidée et ne souhaitez qu’une chose : vous détendre devant la télé en vidant un sac de croustilles. Essayez de garder à la maison des gâteries plus saines, par exemple du maïs éclaté à l’air chaud ou du yogourt glacé maigre. Choisissez quelque chose que vous aimez sinon vous aurez le sentiment d’être brimée. Si vous ne pouvez absolument pas vous empêcher de grignoter ces fabuleux biscuits aux brisures de chocolat, sautez le dessert du souper et limitez-vous à deux biscuits. «Maintenir un poids santé ne signifie pas qu’on doive se priver des petits plaisirs, souligne le Dr Walji. La plupart du temps, il est possible de continuer à manger ce que l’on aime, à la condition de faire attention aux quantités.»