Share on Facebook

Mangez mieux, payez moins

Dressez la liste des aliments que vous consommez régulièrement et profitez des soldes pour en faire provision. Le pain, par exemple, se congèle facilement; n’hésitez donc pas à en acheter en quantité lorsque le prix est bas.

1 / 4

Payez moins cher vos fruits et légumes

Achetez vos fruits et légumes dans un magasin où vous pouvez les choisir vous-même et les peser. Ainsi, vous n’achèterez que les quantités dont vous avez besoin et vous risquerez moins de vous retrouver avec des produits abîmés, comme cela arrive régulièrement lorsqu’ils sont emballés. De plus, les fruits et légumes en vrac se conservent plus longtemps et, bien souvent, coûtent moins cher.
 
Fruiteries
Faites preuve de vigilance lorsque vous achetez vos fruits et légumes dans un supermarché. Il arrive que le gérant mette en évidence des produits d’apparence parfaite et de grosseur uniforme, afin de les vendre plus cher. Par contre, les propriétaires de fruiteries ou de petites épiceries s’approvisionnent souvent en produits de moins belle apparence qui sont tout aussi bons, mais coûtent moins cher. Il vous suffit de les choisir avec soin. Évitez les commerces où l’on remplit les sacs en puisant dans une boîte qui se trouve derrière le comptoir.
 
Fruits pour les conserves
Choisissez avec soin les fruits en solde : bien souvent, ils coûtent moins cher parce qu’ils sont parfaitement mûrs et que le commerçant doit libérer l’espace qu’ils occupaient en vue d’un nouvel arrivage. Pas de problème si vous les mangez le jour même ou si votre intention est de les mettre en conserve ou d’en faire des confitures. Par contre, s’ils sont trop mûrs et semblent sur le point de se gâter, ils n’en valent probablement pas la peine, même offerts à rabais.
 
En solde mais pas encore pourris
Choisissez avec soin les légumes offerts en solde. Les légumes verts (brocoli, haricots mange-tout, etc.) doivent être frais, et les légumes racines (carottes, pommes de terre, etc.) fermes. Quant à la laitue et aux autres légumes en feuilles, ils ne doivent pas être flétris.
 
Des salades à prix raisonnable
Les sachets de verdures lavées et prêtes-à-servir coûtent 50 à 70% plus cher que les pommes de laitue ou les autres verdures vendues en bottes. Un sachet de 454 g coûte 3,49$ (prix moyen), ce qui correspond au prix de deux laitues romaines, trois laitues pommées de grosseur moyenne ou trois laitues frisées, soit de quoi faire au moins quelques salades.
 
Produits de saison
De nos jours, on trouve à l’année longue une très grande variété de fruits et de légumes. Ils proviennent de tous les coins du monde, et vous en payez forcément le prix. Non seulement coûtent-ils parfois très cher (5$ pour une poignée de bleuets), mais ils sont souvent cueillis prématurément, achevant leur mûrissement durant le transport. Résultat : la saveur en souffre. Remplacez ces produits chers et insipides par des fruits et légumes de saison, goûteux et offerts à prix raisonnable.

2 / 4

Jus

Jus congelé
Les concentrés de jus congelés coûtent environ deux fois moins cher que les jus. Il vous suffit de rajouter de l’eau pour les reconstituer. Tout aussi nutritifs que les jus, ils se déclinent en de nombreuses variétés et offrent l’avantage d’occuper beaucoup moins d’espace; vous pouvez donc en faire ample provision lorsqu’ils sont offerts à prix réduit. Assurez-vous qu’il s’agit bien de jus de fruits à 100% et non de boissons fruitées, qui contiennent beaucoup trop de sucre.
 
Emballages individuels
C’est vrai, les jus vendus en emballage individuel sont très populaires auprès des enfants et ils vous facilitent la vie. Mais, en réalité, il ne faut que quelques secondes pour ouvrir la porte du frigo, prendre la cruche de jus et s’en verser un verre, ou encore en remplir le contenant réutilisable de la boîte à lunch de son enfant. D’autant plus que ce type de contenant se met sans problème au lave-vaisselle, en même temps que la vaisselle du souper. Ce petit geste vous permettra d’économiser et de contribuer à préserver les ressources de la planète.
    

3 / 4

Viande

Dinde
Habituellement, on ne pense à manger de la dinde qu’aux Fêtes. Pourtant, c’est une viande économique (une volaille de 4,5 kg peut nourrir 12 personnes) que l’on peut trouver à l’année longue. Si la bête vous semble trop grosse, achetez des morceaux (pilons, cuisses, etc.) ou de la viande hachée. Ce sont des solutions économiques pour les repas familiaux et pour les barbecue.
 
Cuire plus longtemps les coupes moins tendres
La bavette, la viande à ragoût et les autres coupes de viande bon marché coûtent 10 à 30% moins cher que les coupes de premier choix. Toutefois, pour qu’elles soient bien tendres, il faut les cuire plus longtemps : tenez-en compte lorsque vous planifiez vos repas. Il faut environ deux heures pour cuire un ragoût de bœuf. Faites mariner la viande une vingtaine de minutes avant de le mettre à cuire : elle y gagnera en tendreté et en saveur.

Des économies qui n’en sont pas?
La viande de bœuf haché offerte à bas prix n’est pas forcément moins maigre que la viande de premier choix. Certains bouchers utilisent des morceaux de moindre qualité pour faire leur bœuf haché. Dans ce cas, la viande n’a pas faisandé aussi longtemps et exigera donc une cuisson plus longue. Ce type de viande convient parfaitement pour un chili ou une sauce à spaghetti de longue cuisson, surtout si vous lui ajoutez du vin, de la pâte de tomate et des herbes pour en améliorer la saveur. Mais, pour les burgers, utilisez de préférence de la viande de premier choix.
 
Morceaux de poulet
Vous pouvez faire des économies en achetant un poulet entier et en le découpant vous-même. Tout ce qu’il vous faut, c’est un bon couteau et de la méthode. Un poulet entier coûte en moyenne 6$ le kilo, tandis que vendues séparément, les cuisses coûtent 5$ le kilo et les poitrines désossées et sans peau 17$ le kilo.  Utilisez les os et les restes dans les bouillons et les soupes, et faites rôtir les ailes pour les servir en amuse-bouche à l’occasion d’un événement spécial.

4 / 4

Poisson et fruits de mer

Bien qu’il soit dispendieux, le poisson constitue une solution économique car il y a très peu de perte. Le poisson frais doit avoir une chair ferme et des yeux clairs.
 
Lequel choisir?
Le poisson frais n’est pas nécessairement plus cher que le poisson congelé. Le prix varie en fonction de la saison et de la provenance du poisson. Par exemple, au prix de 1,70$ les 100 g, le flétan constitue une bonne solution de rechange à d’autres poissons plus populaires mais aussi plus chers.
 
Crevettes
Un sachet de 454 g de crevettes non décortiquées et surgelées coûte environ 9,99$. Les mêmes crevettes décortiquées et cuites se vendent 12,99$. Une autre astuce : achetez un peu moins de crevettes que ce qui est demandé dans votre recette et complétez avec de la goberge à saveur de crabe, un produit moins cher.  
 
Achetez un poisson entier
Un saumon entier de 4 kg offert en solde pourrait ne vous coûter que 13$ le kilo. Coupez-le vous-même, par exemple en darnes, et congelez vos surplus sous forme de portions individuelles. Vous économiserez environ 2,50$ le kilo.