Share on Facebook

Manger pour vivre longtemps

Vous avez de la difficulté à faire des choix santé? Parcourez notre galerie et découvrez des trucs simples et efficaces pour améliorer votre alimentation

1 / 5

Manger un hamburger par jour augmente de 30 pour 100 votre risque de mourir prématurément.

2 / 5

Modifiez vos recettes!

Les personnes qui mangeaient plus de poisson, de poulet et de dinde lors de cette étude avaient un risque moins élevé de mourir prématurément. Pourquoi ne pas utiliser de la dinde pour votre pain de viande et des crevettes pour votre sauté? Du poulet émincé est parfait pour des chiches-kebabs; si toutefois vous optez pour le bœuf, n’en prenez que quelques morceaux et ajoutez-y une bonne portion de légumes!

3 / 5

Des règles simples

Amateurs de viande rouge, commencez par l’éliminer de deux de vos repas quotidiens: pas de bacon au déjeuner et de la dinde plutôt que du jambon dans votre sandwich du midi. Pourquoi ne pas décréter une «journée sans viande rouge»?

 

4 / 5

Se faire plaisir, mais pas tous les jours!

Vous avez envie d’un hamburger, d’un gros steak ou d’une montagne de côtes levées? Laissez-vous aller, mais orientez vos autres plats de la semaine vers le poisson, les haricots et d’autres sortes de protéines plus saines.

5 / 5

Petits changements, grands résultats

Au lieu d’utiliser de la vinaigrette de type «ranch» pour votre salade, optez plutôt pour de l’huile et du vinaigre. Ce petit changement vous aidera à prévenir le cancer, de même que le diabète, tout en vous aidant à contrôler  le taux de sucre dans votre sang. La vinaigrette a longtemps été reconnue comme un meilleur choix que les vinaigrettes crémeuses de type «sauce à salade».

 

Une étude espagnole a récemment montré que des composés de l’huile d’olive extra-vierge bloquent le développement des cellules responsables du cancer du sein. Dans une autre recherche, les participants qui consommaient régulièrement du vinaigre avaient pour leur part un taux de sucre sanguin plus sain que les autres. «Tous les vinaigres (de vin rouge, balsamique, de cidre) sont bénéfiques, à la condition qu’ils aient un taux d’acidité de 5 %», soutient la chercheuse Carol S. Johnston, de l’Université de l’état d’Arizona. Pour faire une bonne vinaigrette, utilisez trois parts d’huile pour une part de vinaigre.

Ajoutez une pincée de sel et de poivre au goût: pour plus de variété, essayez d’ajouter des échalotes, de l’ail, de la moutarde de Dijon ou des fines herbes.