Share on Facebook

Bons et mauvais gras

Contrairement à la croyance populaire, tous les gras ne sont pas mauvais pour vous. En fait, certains sont même les alliés de votre cœur.

1 / 2

Bon ou mauvais gras?

Devriez-vous suivre un régime pauvre, moyennement riche, ou même riche en gras ? L’étude de la nutrition semble prouver qu’il vaut mieux choisir les bons gras et surveiller les calories.

Les « mauvais » gras

Il faut éviter les gras saturés que l’on trouve dans la viande rouge, le beurre, la crème, les produits laitiers entiers, le saindoux et les huiles tropicales (palmier, cœur de palmier et noix de coco). Les gras saturés augmentent le cholestérol LDL responsable de l’encombrement des artères et du risque de crise cardiaque. Ils sont également associés au cancer des poumons, du côlon et de la prostate.

Un autre vilain gras se trouve dans nombre d’aliments préparés.
On l’appelle le gras trans, une huile végétale artificiellement solidifiée, aussi connue sous le nom d’huile hydrogénée. Elle est tout aussi mauvaise pour votre cœur que le gras saturé. On trouve les gras trans dans : margarine, matières grasses végétales, prêts-à-manger, biscuits, gâteaux, croustilles, etc.

 

Les « bons » gras

Contrairement aux gras saturés et aux gras trans qui augmentent les risques cardiaques, les gras insaturés les diminuent en réduisant le niveau de cholestérol LDL « mauvais ». Le meilleur, le gras monoinsaturé, est présent en grande quantité dans l’huile d’olive et de colza, les noix, les graines et les avocats. Les gras hautement polyinsaturés, que l’on trouve dans le maïs, l’huile de maïs et de carthame, font également diminuer le cholestérol, mais une consommation excessive augmente le risque de cancer ; aussi n’en abusez pas. Un autre « bon » gras est celui que l’on trouve dans le poisson gras des océans. On l’appelle gras oméga-3 ; il réduit les risques de maladies cardiaques et peut-être aussi de certains cancers.

2 / 2

Quelques astuces contre le gras

En cuisinant :

  • Retirez la peau des volailles.
  • Évitez de cuire avec du gras. Rôtir, cuire au four ou griller de préférence.
  • Utilisez des ustensiles à revêtement anti-collant pour ne pas employer d’huile.
  • Dégraissez les bouillons et les sauces.
  • Utilisez de la purée de pommes de terre pour donner du corps à vos potages.

Cuisson au four :

  • Remplacez un œuf entier par deux blancs.
  • Réduisez d’un tiers l’huile des recettes ou remplacez-la par du yogourt ou de la  compote depommes.
  • Remplacez les fromages gras par des fromages allégés ou de la ricotta.
  • Remplacez la crème par du lait écrémé en poudre.